Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/20 | Bordeaux célèbre Mauriac

    Lire

    À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de François Mauriac, les bibliothèques de Bordeaux proposent tout au long de l’automne une saison dédiée à l'écrivain, journaliste et Prix Nobel de la littérature. Conférences, expositions, projections et match d'improvisation exploreront les résonances contemporaines des engagements de François Mauriac, au travers de documents rarement montrés voire pour certains inédits. Point d’orgue de la saison, l’exposition "Écrire, c’est agir", à la bibliothèque Mériadeck du 5 novembre 2020 au 17 janvier 2021. http://mauriac2020.bordeaux.fr

  • 25/09/20 | Angoulême : vers un festival de la BD en deux temps

    Lire

    Au vu du contexte sanitaire, les organisateurs du FIBD s'orientent vers un festival en deux temps. Un premier temps, une version modifiée avec des événements à Angoulême et hors les murs sur les dates initiales du 28 au 3& janvier), "répondant aux contingences en vigueur imposées par la pandémie". Un deuxième temps en présentiel à Angoulême, à la période printemps-été, pour rassembler plus de monde. Le contenu du projet sera présenté dans les prochaines semaines.

  • 25/09/20 | Nouvelle-Aquitaine : le don entre particuliers boosté par la crise sanitaire

    Lire

    L'application de dons bordelaise Geev a réalisé un classement des régions les plus actives en matières de dons entre particuliers. « Si le don a le vent en poupe ces dernières années, il a connu un essor particulier pendant la crise sanitaire », affirme la société. Ainsi, la société a dénombré les dons par régions entre février et juillet. La Nouvelle-Aquitaine est quatrième du classement "dons d'objets" avec 126 000 dons, derrière l'Île de France (458 000), les Hauts de France (171 000) et l'Auvergne-Rhône Alpes (143 000).

  • 24/09/20 | Covid-19: après les premiers tests, l'UPPA reste vigilante

    Lire

    Dans la matinée du mardi 22 septembre 2020, le Laboratoire Bio-Pyrénées a réalisé sur le campus de Pau une campagne de 200 tests de dépistage à la Covid-19 auprès des étudiants. Celle-ci a révélé 6 cas positifs à la Covid-19 sur les 107 prélévements nasopharyngés analysés par PCR, soit 5,6 % des étudiants testés. Un résultat qui incite l'Université "à rester vigilante" au regard de la moyenne au niveau nationale du taux de positivité (6.2 % au 23/09/20 à 14h) et des moyennes départementales publiées le 17/09/20 : Pyrénées-Atlantiques (4.2%), Landes (4.8 %) et Hautes-Pyrénées (3.1%).

  • 24/09/20 | Charente-Maritime : premier bilan de la tornade du 23 septembre

    Lire

    Mercredi vers 16h30, une tornade s'est abattue d'un coup sur le sud de l'île d'Oléron. Elle a ensuite traversé le pertuis pour remonter par Marennes, Port-des-Barques, Fouras et Saint-Laurent-de-la-Prée avant de perdre en intensité à l'intérieur des terres. Renforcés par le SDIS de Charente, les pompiers ont effectué une soixantaine d'interventions. Hormis deux blessés légers la tornade a fait de nombreux dégâts matériels : véhicules retournés, tuiles ou toitures arrachées, arbres à terre...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Ministre Bruno le Maire à Pau, pour la Foire... et les municipales

14/09/2019 | Ce samedi matin, Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances a inauguré la Foire de Pau qui se déroule jusqu'au 22 septembre.

Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances à Pau le 14/09/2019 pour inaugurer la 71ème Foire de Pau

Alors qu'un petit regroupement de Gilets Jaunes se faisait entendre à l'extérieur du Parc des expositions de Pau, la délégation des officiels était fournie en fin de matinée pour accueillir Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances. Bien sûr François Bayrou, et une flopée d'élus municipaux et communautaires, Jean-Jacques Lasserre le Président du Département, mais aussi des parlementaires et acteurs de l'économie du territoire, dont les représentants du monde agricole, particulièrement mis à l'honneur en cette 71ème édition. En effet, 2019 marque le retour de l'agriculture au sein de l'évènement palois à travers 3 jours d'« Agri Days », du 14 au 16 septembre. Des agriculteurs avec lesquels le Ministre de l'Economie, a pris le temps d'échanger lors de son tour de foire. L'occasion aussi, d'un point de vue plus politique d'un appel au rassemblement entre LReM et Modem, à quelques mois des municipales.

C'est par l'inauguration du Febus par Bruno Le Maire, que s'est ouverte la 71ème Foire de Pau. Le Bus à Haut Niveau de Services à l'énergie hydrogène, est ainsi visible et visitable jusqu'à la fin de la manifestation. Un avant-goût pour les palois du futur transport urbain qui devrait prendre la route en fin d'année 2019. Une occasion supplémentaire pour François Bayrou de souligner le caractère inédit « au niveau mondial » de cet équipement, qui n'a pas non plus laissé le Ministre indifférent. "Formidable" a-t-il dit.

Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances à Pau, inaugure le FEBUS

"Je suis là pour remercier les acteurs économiques du pays"
Après ce coup de ciseau inaugurant dans un même geste le bus et la Foire, le Ministre et sa cohorte se sont lancés dans un longue, mais traditionnelle et incontournable tournée des stands. Au programme, beaucoup de mains serrées et de salutations aux exposants, des échanges sur certains produits mis en avant, des arrêts « selfie » avec les visiteurs, et quelques attentions pour les enfants en poussette... et leurs parents. Terminant l'inauguration avec beaucoup de retard, le Ministre aura donné de son temps dans cette visite des halls Béarn, Pays de Soule et Adour. « Je suis là pour remercier les acteurs économiques du pays, qui ne sont pas seulement les grandes entreprises, mais aussi les artisans, les commerçants, les TPE, les restaurateurs, les agriculteurs qui sont très présents dans ces foires... Si notre croissance est solide, c'est à eux que nous le devons. Nous devons continuer à aider ces entrepreneurs car ce sont eux qui créent de l'emploi sur le territoire. », a-t-il expliqué lors de son discours.
Une visite qui lui a également permis de passer par les stands du Département, de la Région et de l'agglomération de Pau. Auprès de Jean-Jacques Lasserre, c'est la question de l'équilibre entre particularismes et unité départementale qui aura été évoquée, quand Frédérique Espagnac, Sénatrice des Pyrénées-Atlantiques et Conseillère régionale, aura évoqué la démarche Néo Terra de la collectivité régionale. Enfin, François Bayrou a offert une visite étoffée du stand de 160 m2 de « Pau Capitale humaine » à Bruno Le Maire, détaillant les projets en cours ou à venir de l'agglomération, reconnaissant lors des discours « un petit mouvement de fierté » quant à la 3ème place paloise du classement de l'Express, des « villes où il fait bon vivre » sur un palmarès de 100 villes.

Bruno Le Maire, visite les allées de la Foire de Pau le 14 septembre

"Il faut donner des perspectives aux éleveurs"
Mais en tant qu'ancien Ministre de l'agriculture, c'est aussi avec un certain empressement que Bruno Le Maire a ensuite pris la direction des « Agri Days », cet espace rassemblant sur 3 jours une vitrine de l'agriculture départementale. Un retour du monde agricole au sein de la Foire, mettant à l'honneur sous deux halls et une partie en extérieur, produits, filières et acteurs mais aussi opportunités d'emploi du secteur, avec une mise en avant particulière du machinisme, qui ici comme ailleurs, manque de bras. Après quelques caresses aux ânes et regards admiratifs aux races locales de brebis, le Ministre s'est entretenu un long moment avec les responsables agricoles, Bernard Layre et Pierre Moureu, ainsi que deux jeunes éleveurs de bovins, présentant quelques animaux sur la Ferme éphémère de la Foire (hall Ossau).
Au cœur des échanges : d'une part, la demande d'un soutien plus affirmé de la part du Gouvernement à la filière élevage face à des organisations promouvant activement la non consommation de viande, d'autre part, la loi Egalim, qui malgré son vote et son décret d'application n'apporte pour l'heure « aucun résultat sur le terrain », selon les éleveurs, et enfin, le soutien à l'exportation, pour laquelle les professionnels soulignent le retard de la France en terme d'obtention d'agréments à l'export, indispensables à la vente de produits dans les pays étrangers. Autant de messages entendus par Bruno Le Maire reconnaissant dans son discours que l'élevage est « une filière où les choses restent extraordinairement difficiles » et dans laquelle « il faut donner des perspectives aux éleveurs ». Une manière de réponse, à la remarque faite par les jeunes éleveurs rencontrés quelques minutes plus tôt : « ceux qui restent ce sont les plus passionnés et les plus motivés, mais si vous ne faites rien, ça ne pourra pas durer. On veut gagner notre vie, on veut pouvoir faire des investissements et pouvoir embaucher... mais on ne voit que des contraintes ! Le problème, c'est que ça fait 10 ans qu'on le dit, et que rien ne change... »

Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances échange avec des éleveurs sur la foire de Pau

Municipales: "François Bayrou est un allié essentiel à notre majorité"
Enfin, cette présence sur la Foire de Pau à l'invitation du Maire de la ville, a également été pour le Ministre Bruno Le Maire, l'occasion d'exprimer son « profond respect » à François Bayrou. Et à l'approche, des municipales, de rappeler « le rôle essentiel de François Bayrou à notre majorité (…) Si nous avons un président jeune et enthousiaste à la tête de l'Etat, on le doit à François Bayrou qui a fait un choix courageux et difficile, il y a un peu plus de 2,5 ans. Il est important de s'en rappeler. » Ajoutant auprès des journalistes : « François Bayrou est un allié essentiel de notre majorité ; il est essentiel de trouver un bon équilibre entre la République en Marche et le Modem. C'est important de montrer cette image d'unité à quelques mois des municipales entre le Gouvernement et le maire de Pau, président du Modem. C'est décisif. Je n'ai pas d’inquiétude quant à ce rassemblement pour les élections municipales avec un objectif : ancrer la majorité dans les territoires. Nous sommes une majorité qui est jeune, et qui n'a donc pas de racines profondes dans les territoires. Mais la France ce sont, ses territoires, ses communes, ses villages ... Il faut y être présent et avoir des élus. Nous en aurons d'autant plus qu'entre le Modem et LREM les choses se passeront bien et que nous serons rassemblés.»

François Bayrou et Bruno Le Maire

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4818
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !