Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

14/10/19 : Le département de la Dordogne est placé en alerte orange pour orages jusqu'à mardi 6 heures. Un épisode orageux est prévu ce lundi entre 14 h et 18 h, avec une forte probabilité de phénomènes localement violents (fortes intensités de pluie, grêle)

10/10/19 : C'était un secret de polichinelle depuis la fin de semaine dernière, Michel Veunac a fait part ce matin de sa candidature pour un nouveau mandat de maire de Biarritz via un communiqué adressé à France 3. Ses proches en étaient déjà informés.

10/10/19 : Beynac : en attendant la décision de la cour administrative d'appel sur le fond du dossier, le Département de la Dordogne appelle à un rassemblement citoyen le 16 novembres aux allées Tourny à Périgueux pour demander la fin du chantier de la déviation.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/19 | Le tour de France 2020 passera par la Vienne !

    Lire

    20 ans que la Grande boucle n'était pas passée par la Vienne. La 107e édition du Tour de France passera deux jours dans le département. Une première étape le mercredi 8 juillet ralliera Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) à Poitiers, avec une arrivée avenue Kennedy, 1,5 km de ligne droite. Il s'agit de la plus longue ligne d'arrivée du parcours. Le lendemain, le 9 juillet, les coureurs partiront de Chauvigny pour rallier Sarran en Corrèze.

  • 15/10/19 | Fermeture exceptionnelle du tunnel du Somport

    Lire

    Le jeudi 17 octobre, le tunnel du Somport sera fermé à la circulation pour tous les véhicules de 09h30 à 16h00 afin de permettre la réalisation de l’exercice annuel prévu dans le Plan de Secours Binational. Durant ces heures, la circulation entre l’Espagne et la France se fera par le col du Somport pour tous les véhicules, y compris les poids-lourds et les transports de matières dangereuses.

  • 15/10/19 | Opération « Espace dans ma ville » à Limoges

    Lire

    La Ville de Limoges participe du 21 au 25 octobre pour la 3ème année consécutive à l’opération « Espace dans ma ville ». Durant cette période, les jeunes de 8 à 14 ans vont pouvoir profiter d’animations autour de la découverte de l’espace et des sciences. Cette opération a pour objectif de sensibiliser les jeunes à la culture spatiale et scientifique au sein des quartiers prioritaires. Plus d’info au 05 55 45 97 20.

  • 15/10/19 | Petits-dej' gratuits pour les écoliers de Lormont

    Lire

    Depuis une semaine, 641 élèves de Lormont peuvent bénéficier, avant la journée de classe, de petits-déjeuners gratuits (féculent, confiture bio et compote, au minimum) au sein de leur école. 256 enfants sont inscrits à ce jour. Objectif: sensibiliser enfants (et parents) à l’équilibre alimentaire et aux besoins nutritionnels. Cette expérimentation financée par l'Etat sur 3 écoles (Romain Rolland, Paul Fort et Marcel Pagnol) est évaluée jusqu’aux vacances de la Toussaint. Des ajustements seront apportés si nécessaire pour le reste de l’année scolaire. A terme, l'action s’étendra sur d’autres établissements scolaires de la ville.

  • 15/10/19 | L'Ecole Supérieure de Design des Landes repéré par Maisons du Monde

    Lire

    Ce n'est pas sans fierté que la CCI des Landes et son "Campus Landes" auquel appartient l'Ecole Supérieure de Design des Landes a annoncé l’obtention du 1er prix des Trophées de la Création Durable 2019 de Maisons du Monde, par un de ses étudiants Romain Laffiteau (Mastère 2). Un trophée remporté grâce à son concept de meuble compact et design "Coloc & Cie". Celui-ci, commercialisé par l'enseigne dans sa collection 2020, combine avec ingéniosité une étagère et trois assises d'appoint en un seul meuble.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le miroir aux alouettes : Crèches : Comment médiatiser un « conflit social à basse intensité » ?

10/05/2010 |

Manifestation du 6 mai à Bordeaux

Depuis trois mois, les métiers de la petite enfance s'opposent au décret Morano sur l'accueil collectif. Journées de grève et manifestations se succèdent à un rythme jamais observé dans ce secteur. Mais, ici, pas de patron à séquestrer ni d'usine à faire sauter. Le dossier est technique et difficile à mettre en images, même si les conditions de travail de milliers de salariés risquent de considérablement se dégrader comme la qualité de vie de 250 000 très jeunes enfants. Pourtant, le sort des enfants est un thème médiatiquement très porteur...

Filmer une manifestation, rien de plus rébarbatif pour un cameraman-journaliste de télévision. Rien ne ressemble plus à une manif qu'une autre manif. Banderolles, déguisements, mégaphones, tout un folklore qui a un goût de déjà vu, avec en contrepoint la grogne des usagers des transports publics ou des voiries génés dans leurs déplacements. Filmer une grève dans une crèche n'est guère plus facile. Là, il n'y a plus rien du tout à voir. Le reportage risque de se réduire à l'interview de la déléguée syndicale et au microtrottoir des parents qui « comprennent » mais sont bien gênés d'avoir à garder eux-mêmes leur enfant.

Un dossier en apparence technique
Réduire l'encadrement pour augmenter le nombre de places en crèche. Tel est le projet du gouvernement, qui peut apparaitre séduisant : on sait qu'il manque aujourd'hui près de 300 000 places de garde d'enfants. Avec le nouveau décret, d'ici 2012, 100 000 places seraient créées dans les accueils collectifs (crèches publiques, d'entreprises mais aussi jardins d'enfants privés et « micro-crèches ») et 100 000 autres auprès d'assistantes maternelles (les « nounous »). Les inconvénients du dispositif sont peu perceptibles par ceux qui ne connaissent pas le monde particulier des crèches : augmentation du taux de remplissage, baisse de la qualification des personnels d'accueil, tandis que les « nounous » pourront garder 4 enfants au lieu de 3 et se regrouper pour former des « micro-crèches » sous l'autorité d'une éducatrice ayant un simple CAP.
Vu de loin, cela ne semble pas bien dangereux. Mais quand on a l'habitude de garder toute la journée des enfants, et même quand il s'agit de ses propres enfants, on voit le travail que cela représente. On perçoit aussi nettement les avantages d'un accueil collectif sur un accueil de type « familial », que cela soit celui des parents ou des « nounous » : plus d'activités, plus d'espace, meilleure socialisation (pour les enfants mais aussi pour les parents qui sont en contact avec des professionnels), suivi des enfants par des éducateurs de jeunes enfants, ambiance plus stimulante... à condition de n'avoir pas des sections trop chargées ! C'est là, au-delà des conditions de travail, tout l'enjeu du mouvement en cours.

Nicolas Sarkozy, naguère « sauveur des enfants » de la maternelle de Neuilly
Tout cela est difficile à dire avec des images et prend du temps avec les mots. Pourtant, sans verser dans le catastrophisme, c'est du bien être des bébés et des enfants dont il est question. Même si comparaison n'est pas raison, un parallèle est tentant à faire. On se souvient de ce fait divers qui avait suscité une grande émotion en mai 1993. Un individu, « Human Bomb » avait pris en otage une classe de maternelle de Neuilly. Nicolas Sarkozy, alors maire de la commune et ministre du budget, était intervenu en personne pour négocier avec le criminel. Les caméras de télévision étaient alors braquées sur cette maternelle et ont filmé le maire-ministre sortant de la classe, un enfant dans les bras. Au bout d'une très longue attente, l'assaut a été donné et « Human Bomb » tué sans que l'on comprenne ses motivations. Nicolas Sarkozy avait alors déclaré : « Il fallait faire un choix, on a choisi les enfants et nous n'avons aucun état d'âme en la matière. »

A l'émotion de la prise d'otage en 1993 s'oppose l'incompréhension - ou l'indifférence - de la réforme de l'accueil collectif, aujourd'hui. Certes, les enjeux ne sont pas les mêmes, mais on voit que, dans l'univers médiatique, un fait divers ponctuel habillement exploité est beaucoup plus rentable qu'un engagement politique et financier sur le long terme pour aider les parents à assurer l'éducation de leurs enfants.

Vincent Goulet

Partager sur Facebook
Vu par vous
1414
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !