Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | "Le miroir aux alouettes" : une campagne des régionales ronronnante

08/02/2010 |

Vincent Goulet, sociologue des médias

Il est de bon ton de se plaindre qu'en politique, on préfère les « petites phrases » aux discussions de fond sur les programmes. Les élections régionales pourraient être le moment privilégié d'une autre façon de « parler politique » : enjeux de proximité, mode de scrutin proportionnel qui donne sa chance à toutes les listes, réelle parité entre hommes et femmes... Tous les ingrédients sont là pour enflammer les tribunes. Hélas ! les routines journalistiques réduisent la campagne au duel convenu entre deux « ténors » aux allures de notables.

Alors que, pour une foisla polarisation de la vie politique entre l'UMP et le PS pouvait être évitée, la logique médiatique de la personnalisation se perpétue, comme s'il s'agissait d'un réflexe irrépressible. En Aquitaine, la campagne vient à peine de commencer que déjà le président sortant et son principal challenger monopolisent l'attention des journalistes reléguant les autres listes aux seconds voire aux troisième rôles. Ainsi, le 29 janvier, Sud Ouest et France 3 montrent un Alain Rousset et un Xavier Darcos des plus détendus lors de leur « premier débat » organisé à l'IEP de Bordeaux. Un débat qualifié de courtois, proche de la « discussion intellectuelle ». Il est vrai que la situation sociale et écologique est des plus riantes en Aquitaine, avec la crise du logement qui s'approfondit, les salariés de l'usine ex-Ford de Blanquefort qui tremblent toujours pour leur avenir, les autoroutes asphixiées par les camions et un bassin d'Arcachon de plus en plus pollué... Sud Ouest sous-entend qu'il y en aura d'autres débats de ce genre d'ici mars. Espérons qu'ils seront d'une eau moins tiède et que les autres têtes de listes seront cette fois-ci invitées plutôt que d'être reléguées en pages intérieures.

Où sont passé les Verts, le Front de Gauche et le FN ?
Un rapide comptage des articles depuis une quinzaine de jours dans le journal régional confirme une bonne exposition du candidat du PS, suivi par celui de l'UMP. Arrive en troisième position Jean Lassalle du Modem, une « forte personnalité » qui sait donner du piquant à la vie politique. Pour les autres listes, il faudra attendre pour des articles de fond, bien que l'on sache déjà que Gérard Boulanger est la tête de liste pour le Front de Gauche, Monique de Marco pour Europe Ecologie et Jacques Colombier pour le Front National. Seraient-ce des candidats trop peu médiatiques ? On se demande alors d'où vient cette précieuse qualité : du caractère ou du physique du candidat ? De leur charisme ou de leur nom (voir « l'affaire » Marie Bové) ? Ou simplement du manque d'imagination pour rendre accessibles des candidats pourtant déjà bien implantés en Aquitaine ?

A force de laisser croire que tout est joué par avance, que la gauche et la droite ne se distingue que par des nuances et que toute façon le politique n'a plus guère d'emprise sur les réalités économiques et sociales, on va finir par désespérer l'électeur. Qu'à cela ne tienne, le disque du lendemain d'élection est déjà prêt : la bonne vieille rengaine du taux d'abstention.

 

Vincent Goulet

 

[Dans "le miroir aux Alouettes" d'Aqui.fr, Vincent Goulet, docteur en sociologie, décortique une fois par mois le traitement médiatique d'un événement particulier.]

Photo : Didier Poveda

Partager sur Facebook
Vu par vous
1184
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Delphine | 09/02/2010

Peut-être que l'on peut aider à entendre un disque un peu nouveau en vous remerciant de cet article et témoignant ainsi de l'espoir, encore présent pour ce qui me concerne, que les élections et la vie politique à une échelle plus restreinte sont encore en prise avec la réalité...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !