Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/20 | Le festival du film court d'Angoulême ce week-end

    Lire

    Le festival international du film court d'Angoulême revient du 25 au 27 septembre inclus, dans sa forme habituelle, à la Cité internationale de la bande-dessinée. 17 films en compétition sont à découvrir samedi après-midi. Ceux qui auront été primés seront de nouveau diffusés le dimanche à 18h30. Certains réalisateurs seront là pour échanger. A découvrir également : des courts-métrages à destination des plus jeunes, dont un Wallace et Gromit. Infos: www.filmcourtangouleme.com

  • 25/09/20 | L’hôpital de La Rochelle active son plan blanc

    Lire

    Le Groupe hospitalier Littoral Atlantique, qui regroupe les établissements de La Rochelle/Ré/Aunis, Rochefort et Marennes/Oléron, a activé mardi le niveau 1 de son plan blanc. Le nombre de patient Covid-19 est passé de 4 à 8 cette semaine, dont un en réanimation. Si le nombre de cas à l'échelle du Département reste faible (taux d'incidence <50 pour 100 000 habitants), le service réanimation est déjà sous tension, avec 2 places disponibles. Une unité spéciale Covid sera mise en place début octobre.

  • 25/09/20 | Bordeaux célèbre Mauriac

    Lire

    À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de François Mauriac, les bibliothèques de Bordeaux proposent tout au long de l’automne une saison dédiée à l'écrivain, journaliste et Prix Nobel de la littérature. Conférences, expositions, projections et match d'improvisation exploreront les résonances contemporaines des engagements de François Mauriac, au travers de documents rarement montrés voire pour certains inédits. Point d’orgue de la saison, l’exposition "Écrire, c’est agir", à la bibliothèque Mériadeck du 5 novembre 2020 au 17 janvier 2021. http://mauriac2020.bordeaux.fr

  • 25/09/20 | Angoulême : vers un festival de la BD en deux temps

    Lire

    Au vu du contexte sanitaire, les organisateurs du FIBD s'orientent vers un festival en deux temps. Un premier temps, une version modifiée avec des événements à Angoulême et hors les murs sur les dates initiales du 28 au 3& janvier), "répondant aux contingences en vigueur imposées par la pandémie". Un deuxième temps en présentiel à Angoulême, à la période printemps-été, pour rassembler plus de monde. Le contenu du projet sera présenté dans les prochaines semaines.

  • 25/09/20 | Nouvelle-Aquitaine : le don entre particuliers boosté par la crise sanitaire

    Lire

    L'application de dons bordelaise Geev a réalisé un classement des régions les plus actives en matières de dons entre particuliers. « Si le don a le vent en poupe ces dernières années, il a connu un essor particulier pendant la crise sanitaire », affirme la société. Ainsi, la société a dénombré les dons par régions entre février et juillet. La Nouvelle-Aquitaine est quatrième du classement "dons d'objets" avec 126 000 dons, derrière l'Île de France (458 000), les Hauts de France (171 000) et l'Auvergne-Rhône Alpes (143 000).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le nouveau Grand Périgueux taille XXL

06/01/2017 | La Communauté d’agglomération de Périgueux regroupe désormais 43 communes et 103 200 habitants sur 933 km², des portes de Thiviers à Paunat, au Sud.

Antoine Audi, premier vice président du Grand Périgueux a présenté les voeux en l'absence de Jacques Auzou

Depuis le 1er janvier, l'agglomération périgourdine réunit la plupart des communes des anciennes Communautés du Pays vernois et du Terroir de la truffe, ainsi que Manzac-sur-Vern, Savignac-les-Eglises et Sorges-et-Ligueux-en-Périgord. C’est un immense territoire de 933 km² qui s’étend sur les quatre arrondissements et circonscriptions de la Dordogne. Elle regroupe 43 communes soit 103 200 habitants, soit le quart de la population du département et 35 % des moins de 25 ans. Cet élargissement géographique s'accompagne de nouvelles compétences : tourisme, logement social, insertion professionnelle.

Hier soir, avait lieu la traditionnelle cérémonie des voeux du Grand Périgueux, une cérémonie inhabituelle en raison de l'absence de son président Jacques Auzou, toujours en convalescence suite à un accident vasculaire cérébral survenu en novembre. Inhabituelle également, car cette soirée marquait en quelque sorte le baptême de l'élargissement de cette intercommunalité devenue au 1er janvier le plus grand ensemble intercommunal du département de la Dordogne.
Le Grand Périgueux, qui s'étend désormais des portes de Thiviers, au village de Paunat, au sud, proche de la vallée de la Dordogne, représente  43 communes - 52 en y incluant les communes déléguées et représentant près de 105 000 habitants. Cet élargissement territorial s'accompagne de nouvelles compétences.

Nouvelles compétences
Aux compétences anciennes du ramassage des déchets, des crèches, des piscines, de certaines voiries et de l’ économie , s’y ajoutent celles de la promotion touristique, du logement social,  financement du SDIS, le service d’aide à domicile pour les personnes âgées, l’accueil de loisirs sans hébergement des enfants pour certaines communes, et l’insertion professionnelle.  "Ce sont pas moins de dix nouvelles compétences que l'agglomération mettra en oeuvre, avec à la clef, une augmentation de sa surface budgétaire de près de 20 %", a souligné Antoine Audi, premier vice président de l'agglomération périgourdine qui assure l'intérim de Jacques Auzou.  Et le maire de Périgueux, devant les nombreux élus présents, dont beaucoup de maires et conseillers des nouvelles communes a détaillé les ambitions et les projets de la collectivité. "Après une année 2015 de préparation, 2016 aura ainsi été pour le Grand Périgueux l’année des premières réalisations. Ce sont près de 12 millions d’euros d’investissements qui auront été réalisés et plusieurs chantiers qui sont achevés ou en cours : le chaînon manquant de 7 kilomètres de voie verte qui relie désormais Annesse à Marsac, ou plus largement le Périgord au Bordelais, la réalisation d’un parking relais à l’entrée ouest de Chamiers, sur la RD 6089, le lancement du gymnase de Mensignac, qui prend forme au fil des jours." Au titre de l'exercice budgétaire, ce sont 20 millions d'euros qui seront investis dans différents grands chantiers. 2017, sera aussi l'année des grands travaux, parmi lesquels la gymnase de Saint-Pierre de Chignac, la nouvelle crèche Clos Chassaing, le début du contournement routier de Périgueux, le début des travaux de la maison de santé pluridisciplinaire de Vergt. 

2017, année du tourisme

Numérique, logement  et tourisme constituent les trois priorités de la mandature des 95 élus du Grand Périgueux. L’agglomération progresse dans la voie de la constitution de son cluster numérique, la Digital Valley, mais surtout parce que le déploiement de la fibre sur le territoire va se trouver fortement accéléré. Périgord Numérique et les opérateurs réaliseront en effet, dans le cadre de conventions qui les lient au Grand Périgueux, sous 3 ans, la couverture de l’intégralité du territoire en fibre optique. Mais dans son discours, Antoine Audi est longuement revenu sur le tourisme, faisant partie des nouvelles compétences de la collectivité. "2017 sera d’abord l’année du tourisme. Un office de tourisme intercommunal vient d’être créé, rassemblant les acteurs du tourisme du territoire. Un nouveau président sera élu, de nouveaux locaux seront prochainement aménagés, un nouveau site internet verra le jour au printemps, un service de bateau promenade sera proposé l’été prochain, nous accueillerons cette année encore la fête européenne du camping-car au Parc des expositions, et des actions de promotion nouvelles verront le jour. La plus emblématique consistera en une campagne de communication au printemps, dans le métro parisien, les gares Eurostar et plusieurs gares de l’ouest de la France. Il faut saisir la formidable opportunité constituée par l’ouverture de Lascaux IV et le coup de projecteur sans précédent ainsi donné sur notre Périgord. Dans le même esprit, le passage du Tour de France et l’obtention d’une étape à Périgueux constituera un formidable vecteur d’animation et de visibilité pour notre territoire."

Visualiser la carte du Grand Périgueux

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6811
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !