Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le numérique et ses usages: l'histoire d'un projet innovant à Marsas (Gironde)

23/05/2013 | Ce sera le temps fort de La Journée des maires de la Gironde à la Foire de Bordeaux: une table ronde consacrée aux usages numériques, nouveaux outils démocratiques.

Mme Misiak maire de Marsas (Gironde)

Qu'un département comme la Gironde, le plus vaste de France, se préoccupe des usages numériques et sensibilise les maires aux services qui peuvent faciliter leur mission et la vie de leurs concitoyens, voilà une bonne nouvelle. En réalité, il s'agit la suite logique d'un choix d'aménagement du territoire que le département a engagé de bonne heure en apportant le haut débit et le très haut débit aux girondins. Dans un contexte budgétaire de plus en plus délicat pour les départements le numérique offre une opportunité de proposer des services en particulier pour les petites communes. Brigitte Misiak maire de Marsas, commune de 1100 habitants du nord gironde défend un projet innovant.

Brigitte Misiak, nouvelle venue à Marsas en 1994, en est devenue la maire quatre ans plus tard après avoir découvert la commune et ses habitants, au coeur de l'association des parents d'élèves. Scénario classique pour une femme que la vie locale passionne au point de s'y investir avec l'esprit de service chevillé au corps. Devenue Vice-présidente du Syndicat Mixte de Pays de la Haute Gironde, elle y est en charge de la culture, du développement durable et des TIC. Autant dire que ces responsabilités la prédisposaient à imaginer les services, et plus encore les opportunités de développement, que pouvait présenter pour une commune comme la sienne l'arrivée du numérique. Une commune au bord de la Nationale 10 à 35 kilomètres de Bordeaux, certes aux contours et à l'économie rurale, mais de plus en plus péri-urbaine avec de nouveaux habitants et quatre fois plus d'enfants scolarisés que c'était le cas il y a vingt ans.

L'opportunité d'un espace public innovantUne idée a germé dans l'esprit de notre édile et de son conseil municipal: mettre à profit l'acquisition par la commune d'un ancien chai pour y implanter un lieu de télétravail de co-working et y développer des services, en donnant aussi la possibilité à certains qui ont un emploi au long cours de s'exonérer de déplacements de plus en plus dévoreurs de temps. Songeons à la durée moyenne d'un habitant de la Haute Gironde qui a son emploi à cinquante kilomètres de son domicile dans la Communauté urbaine et ne met pas moins d'une heure et demie pour le rejoindre... Le budget de Marsas ne l'autorisait évidemment pas à se lancer dans l'aventure seule mais nécessitait d'y faire adhérer la Communauté de Communes de Saint-Savin de Blaye dont elle fait partie. Une entreprise de longue haleine pour Brigitte Misiak sur un territoire où les mentalités de quelques élus n'avancent pas forcément à la vitesse des données véhiculées par la fibre optique. Ajoutez y un rapport politique, défavorable au sein de la CDC à Madame la maire, malgré le soutien du Conseil général, en premier lieu celui d'Alain Renard l'élu du canton. Cependant, depuis le top départ en 2008, le projet progresse d'autant que l'intérêt de créer un espace public innovant, outil décentralisé de formation par exemple, a fait du chemin. La CDC a acepté de lancer une étude de marché en 2011 et les contours du projet lui-même ont évolué puisqu'à l'espace public viendrait s'ajouter un espace pour le téletravail, le coworking et un projet culturel à travers une antenne de l'IDDAC, l'Agence Culturelle de la Gironde. En quelque sort en phase finale l'ensemble aurait la fonction de pôle culturel dans ce secteur de la Haute-Gironde.

L'effet LGV, en attendant le très haut débitUne bonne nouvelle est venue, fort à propos, donner du crédit à l'ensemble: la dotation de 176.000 euros, via le Fonds de Solidarité Territoriales, au titre de la compensation résultant de la traversée de la future LGV Tours-Bordeaux. Une manne dont la commune a décidé de faire don à la CDC, en même temps que du bâtiment et d'une parcelle de 1500m2 alentour. En l'état actuel du dossier, Brigitte Misiak parle d'un financement de 500.000 euros. L'inscription dans le budget 2013 est une étape importante mais, entre autres, un écueil à la fois technique et financier susbiste encore. Alain Renard rappelle que COSEA, le concessionnaire de la LGV, ne veut pas prendre en charge l'acheminement du très haut débit au-delà du périmètre de l'emprise de la future ligne. Ce Haut Débit qui arrive, à ce jour, jusque dans le secteur de Saint-André de Cubzac et qu'il faut faire remonter vers le nord, un équipement que Gironde Numérique ne peut pas assumer par un claquement de doigt. La question sera évoquée, ce 24 mai, lors de la "rencontre-débat" qui a lieu dans l'enceinte de la Foire de Bordeaux (1) et réunira pour la circonstance, en présence du président du Conseil général et des maires de Gironde, outre Brigitte Misiak, Anne-Marie Keiser Présidente de Gironde Numérique et Florence-Durand-Tornare, fondatrice et déléguée de l'association des villes internet, la personne aujourd'hui la plus au fait de la situation des communes françaises, spécialement les plus petites, en milieu rural. Ses éclairages et conseils sont très attendus.

Le site de Gironde Numérique

1. Hall 2, salle 220, 15h15 17h

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2150
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !