Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le G7 découvrira un Pays basque dynamique et à forte identité

04/07/2019 | Le président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre a organisé un forum temps de pause pour montrer les atouts du territoire

1

En adhérant au projet "Terres d'excellence" et d'innovation" la Région, le Conseil départemental et la ville de Biarritz, voulaient démontrer l'excellence et la notoriété du département; particulièrement du Pays basque, qui accueillera le G7. D'où l'idée de Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental d'organiser un Forum, à Saint-Palais, frontière entre Pays basque et Béarn, intitulé: "Territoires pluriels, ces dynamiques locales qui écrivent le monde". Une façon aussi de faire remonter au président Macron le rôle essentiel des territoires. Témoin: le ministre Didier Guillaume

"Le Pays basque est une terre d'accueil avec ses richesses, ses caractères, il faut le dire, soulignait Jean-Jacques Lasserre,  le montrer au monde entier dont les représentants dont les représentants les plus puissants seront à Biarritz  à la fin du mois d'août. C'est aussi le moyen de dénoncer la fracture territoriale que nous subissons. Nous devons montrer notre formidable désir d'aménager les territoires."
Outre le casting préparé par l'équipe du  président du Conseil départemental pour ce forum ouvert par Joël de Rosnay choisi comme sage,  l'expression de ses huit participants aura été de grande qualité: parmi lesquels Mikel Charriton, directeur de l'entreprise aéronautique  Lauak, installée entre Hasparren et Ayherre; Stéphane Saigne, directeur de Tribord, du groupe Décathlon installée à Hendaye, Maïténa Etcheverria, de l'association, Du Pays basque aux Grandes écoles, ou encore Peio Etchelecu,  PDG d'Agour et vice-président du Consortium du Jambon de Bayonne et la Béarnaise Marie José Nousty, des Gîtes de France, ou encore François Piveteau, directeur général de la Maison Oteiza aux Aldudes.

Qu'attendent-ils donc du G7 ces chefs d'entreprise?

 

Tony Estanguet Forum G7

En outre, la belle surprise est venue du champion olympique béarnais Tony Estanguet, président du Comité d'organisation des Jeux Olympiques 2024. Jean-Jacques Lasserre en espérait un témoignage par vidéo, or le kayakiste est venu en chair et en os pour rappeler son attachement au Béarn natal.

"J'y viens dès que je peux pour m'y ressourcer, mais mes fonctions comme ma carrière de sportif  m'ont fait mesurer les opportunités que l'on a pas su saisir pour développer nos points forts. Ce Forum est des plus utiles pour rappeler qu'un territoire qui s'occupe de son identité et de ses points forts avance. Et le sport, c'est criant au Pays basque comme en Béarn, en fait partie.
Ces chefs d'entreprise ont tous développé un vœu commun: une cohérence en matière d'emploi. La possibilité de se développer et d'être séduisant. "Chez nous aux Aldudes, il y a de l'emploi mais on manque de main-d’œuvre, regrette  François Piveteau directeur d'Oteiza, heureux d'avoir la possibilité de travailler au pays.  "Nous sommes, en matière de logement dans une région hypertendue d'une part et il y a beaucoup de difficulté d'emploi pour le conjoint de la personne qui tente un nouveau challenge au Pays basque.
Mikel Charriton, dont l'entreprise Lauak est passée de 1270 salariés à 1 800, dont 600 à Hasparren a développé le site historique en y créant 120 emplois supplémentaires cette année: "Cela illustre la force de notre territoire. Au Pays basque on est une véritable force liée à la productivité, à des valeurs d'attachement au travail. Notre problème ici est le foncier et nous sommes en négociation avec l'Agglomération Pays basque pour développer notre activité.
"Stéphane Saigne, pour Tribord, a découvert au Pays basque un terrain de jeu spécifique pour son marché. "Il est lié au sport et au loisir mer-montagne mais il faut avoir la capacité d'accueillir les gens qui vont et viennent sur le territoire."
Peio Etchelecu, PDG d'Agour, suggère de créer un véritable réseau au Pays basque entre les entreprises qui recrutent afin de recenser les offres d'emploi de l'un qui pourraient séduire le conjoint d'une personne embauchée. Un sujet à laquelle Maïtena Etcheverria, de l'association Du Pays basque aux Grandes écoles est sensible mais tempère, "Si nous avons ici  possibilité de nous loger, on ne trouve quand même pas d'emploi correspondant à nos formations..."
Quant à Marie José Rousti, des Gîtes de France, au nom des hôteliers, elle a remis le couvert sur la concurrence de l'hôtellerie française face à Rb & b: "Nous ne sommes pas hostiles à la concurrence, mais la règle du jeu doit être la même pour tout le monde".
Trois bonnes heures de débat qui ont entrebaillé, voire ouvert des portes. Reste à chacun de s'y engouffer

 

Didier Guillaume: "Vous avez beaucoup pour réussir"

Depuis des mois, le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation Didier Guillaume accompagne les innovations en un Pays basque auquel il est très attaché. Il était donc tout désigné pour être le témoin – gouvernemental — de cette initiative du Département.
"Vous avez beaucoup pour réussir. Cent trente-six territoires d'industrie ont été mis en place. Il y en a sur ce territoire. Ce sont des sources de développement économique mais il n'y a pas que cela. Le développement peut être fait par les Communautés de commune, par les agglomérations. Aujourd'hui, l'on sait très bien que les budgets des uns et des autres ne sont pas extensibles mais il y a une chose que l'on sait, ici encore plus qu'ailleurs c'est que quand on retrousse les manches, on met un peu d'huile de coude, les choses avancent. Le G7 n'est pas quelque chose calqué sur un territoire, ça ne vient pas d'en haut et on attend ce qui arrive en bas. Ce G7 peut être l'occasion de rassembler un certain nombre de structures de personnes, de villes et de campagne, de donner un coup de projecteur sur des projets. D'autant qu'il y aura largement plus de sept chefs d'État à Biarritz. La force du Pays basque est celle du rassemblement, la force de la montagne et celle de l'océan. Le Pays basque est une marque à forte identité mondialement connue. Vous avez un cadre de vie exceptionnel qu'il faut à la fois protéger et développer...""
 En conclusion, Jean-Jacques Lasserre aura retenu une grande leçon de ce forum: "Je voudrais m'appuyer sur l'importance du dialogue. Je crois qu'en Pays basque et en Béarn, nous avons des efforts à faire pour restaurer le dialogue et ces échanges. On est tous le nez dans le guidon, en recherche si je parle des institutions  de légitimité intelligente par différence avec les autres. Il faut savoir se poser, j'en ai la  preuve ce matin. Et je souhaite renouveler ce genre de rencontres. Elle démontre la force de notre territoire et de son identité."

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
5171
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !