Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le plan à six ans du Conseil départemental de la Gironde

14/05/2015 | Le tandem Jean-Luc Gleyze-Christine Bost part en campagne contre la "désaffection de l'électorat" des territoires

Jean-Luc Gleyze et Christine Bost entourés de Eric Dulong président de CEB de Françoise Frouin directrice du salon régional de l'agriculture de Bernadette Darcos, technicienne de l'organisme de sélection de la race Bazadaise visitent la Ferme Aquitaine

La Journée des maires est un grand classique de la Foire Internationale de Bordeaux. Autant dire que celle de ce 13 mai ne pouvait déroger à la tradition.. mais comment l'aurait-elle pu, alors que nous sortons d'une élection départementale passionnée et qu'un nouvel exécutif vient de voir le jour? Ce qui n'est pas rien après les 36 ans de règne de Philippe Madrelle. Justement, on était curieux et les nombreux maires de Gironde invités présents l'étaient aussi, d'observer la présentation et prise de parole du nouveau gouvernement girondin. Pas de doute, la fidélité n'interdisant pas le changement, elle fut tout à fait différente de l'ordinaire.

D'abord, parce que le nouveau président, Jean-Luc Gleyze, a prononcé un discours très présidentiel – entendons par là façon institution de la V° - laissant le soin à sa première vice-présidente, Christine Bost, de dévoiler son discours de politique générale avec des accents de premier ministre, avant que cinq vice-présidentes, surtout en charge de tous les volets des « solidarités humaines et territoriales » ne viennent, à la tribune, présenter les grandes lignes de leur programme ministériel...Un sacré clin d'oeil au passage à la mise en valeur des talents des élues au sein de ce nouveau Conseil départemental, au lendemain de l'institution de la parité.

Iean-Luc Gleyze qui a su rappeler qu'il avait été maire - de Captieux - une petite année, de 2014 jusqu'à son accession à la présidence du département, a saisi cette première occasion solennelle de rencontre avec les maires de la Gironde, pour leur rendre un hommage appuyé mais, aussi, leur présenter les enjeux de l'action qu'il entend mener avec des mots recherchés qui éclairent la ligne politique qu'il veut suivre : « Si nous avons l'habitude de coupler solidarités humaines et territoriales, c'est que les deux sont intimement liées. Préserver la qualité de la vie de chacun dans un cadre de vie approprié, voilà le sens de notre démarche ! » et d'ajouter :" les enseignements des dernières élections nous ont tous fait réfléchir ; ne nous résignons pas mais expliquons, écoutons, agissons. » A l'évidence, la nouvelle équipe veu, tenir compte des résultats des élections qui ont vu, notamment dans les territoires ruraux et périurbains, la percée du Front National.

Pour les reconquérir, l'institution départementale vient d'établir un diagnostic, engagé sous l'ère Madrelle, de six grands territoires, et produire un livre blanc qui a le mérite de mettre en évidence les forces et faiblesses de ce plus grand département de France hors métropole . Nous y reviendrons.

A l'ère de la co-constructionChristine Bost, dont la vice-présidence – chargée des Synergies, stratégie de développement des territoires – couvre le chantier à venir avait fait écho aux propos de son président en évoquant à son tour «  cette désaffection de l électeur dont nous ne pouvons pas nous satisfaire ». L'ambition affichée porte un nom, bien dans l'air du temps de l'action politique décentralisée : la co-construction. L'équipe départementale va partir à la rencontre des maires et de la société civile pour bâtir son plan à six ans et, à entendre déjà les grandes orientations émises par cinq vice-présidentes au cœur de la solidarité territoriale elle manifeste le désir de confronter ces idées et projets au terrain.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7330
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !