Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Plan d’Actions Régional pour l’entrepreneuriat des femmes est lancé

12/06/2018 | Les acteurs du Plan d'Actions Régional ont signé la convention qui garantit une enveloppe de 855.000€ pour favoriser l'entrepreneuriat des femmes sur trois ans.

PAR entrepreneuriats des femmes G

Le Conseil régional, l’Etat, la Caisse des Dépôts, la BNP Paribas Sud-Ouest ainsi que la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charente ont signé ce mardi 12 juin la convention de mise en œuvre du nouveau Plan d’Actions Régional (PAR) pour l’entrepreneuriat des femmes en Nouvelle-Aquitaine. Par cet acte, les cosignataires s’engagent jusqu’en 2020 à réduire les inégalités entre les femmes et les hommes dans le milieu entrepreneurial. Avec un financement à hauteur de 855.000 euros, les membres du comité de pilotage espèrent encourager et accompagner les femmes à créer leur entreprise, véritable source d’émancipation, de croissance, de développement et d’innovation.

35%. C’est le pourcentage de femmes créatrices d’entreprises en Nouvelle-Aquitaine. Certes, la Région fait partie des mieux classées sur l’ensemble du territoire français mais la parité reste encore loin d’être atteinte. L’objectif des signataires du PAR est d’atteindre le chiffre de 45% de femmes créatrices d’entreprise d’ici trois ans et d’augmenter la proportion de femmes ayant bénéficié d’accompagnement post-création. Comment ? A travers quatre piliers d’action qui sont l’accompagnement à l’accès aux financements, le développement d’actions dans les territoires fragiles, la sensibilisation à l’accompagnement post-création et la valorisation de l’entrepreneuriat féminin par la formation. Quant au financement total de 855.000€ versé sur trois ans, il sera assuré à hauteur de 450.000€ par le Conseil Régional, 150.000€ par la Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité (DRDFE) et 150.000€ par la Caisse des Dépôts. Le reste sera financé par la Caisse d’Epargne et BNP Paribas.

Le comité de pilotage s’engage à se réunir tous les mois pour veiller au bon déroulement des actions et mettre en synergie les différents acteurs. Les groupes de travail seront divisés en huit thématiques d’actions, allant du déploiement d’actions volontaristes dans le domaine du numérique à la mobilisation des structures d’hébergement (espaces de co-working…). La connaissance des statistiques de l’entrepreneuriat des femmes est désormais une priorité, de même que l’accès aux financements et l’aide à la mise en place d’un réseau. Enfin, un accompagnement dans les zones fragiles est prévu, ainsi qu’un suivi après la création de l’entreprise. Pour Alain Rousset, président du Conseil régional, « l’importance n’est pas seulement de créer mais c’est surtout de faire pérenniser une entreprise ». Le fonds d’investissement et les moyens d’actions doivent notamment permettre de répondre à cette attente. 

"Une volonté collective

Maryne Cotty-Eslous, créatrice de l’entreprise Lucine et récompensée par le prix pépite 2017 (qui met en avant l’entreprenariat étudiant) souligne l’importance de cette initiative mais rappelle que nous sommes tous concernés par cette situation : « Au départ, personne n’avait parié sur moi. Personne ne pensait que j’allais réussir à créer mon entreprise et encore moins dans le numérique. Pourtant c’est possible, il faut encourager et sensibiliser les jeunes filles à se lancer. Aujourd’hui, la volonté est collective et rien ne remplacera cette volonté ». Un bel exemple d’audace quand on sait que seulement 8% des femmes sont créatrices d’entreprises dans le milieu du numérique en France.

Bien qu’ayant un niveau de diplôme plus élevé que celui des hommes, les femmes sont encore trop peu nombreuses à occuper un poste clé dans les entreprises. Encourager les plus jeunes filles à devenir entrepreneur, c’est aussi un moyen d’inverser la tendance et de parier sur un avenir plus féminin au sein des membres exécutifs des entreprises. Cela passe notamment par une meilleure information des outils d’aide à l’accompagnement et la sensibilisation. A la BNP Paribas, le programme #Connecthers qui fait partie du Plan d’Actions Régional, vise à mettre en relation les femmes avec les bons acteurs et à favoriser la formation à travers des ateliers pédagogiques. Vincent Thiery, directeur de la BNP Sud-Ouest affirme que « si l’égalité femmes/hommes était atteinte, nous réaliserions 0,4% de croissance par an ».

La signature de ce Plan d’Actions Régional pour l’entrepreneuriat des femmes n’avait donc rien d’une mise en scène symbolique. Cette coopération des différents acteurs financiers, institutionnels et administratifs autour des femmes entrepreneurs pourrait être un premier pas vers l’égalité des chances dans la création des entreprises en Nouvelle-Aquitaine. Reste à savoir si les engagements seront tenus à la fin du PAR. Le rendez-vous est pris pour un bilan attendu fin 2020.  

 

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Nicolas Laplume

Partager sur Facebook
Vu par vous
6588
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !