Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

Politique | Le Plan local d'urbanisme du Grand Périgueux soumis à l'avis de la population

28/05/2019 | L'enquête publique sur le projet du plan local d'urbanisme intercommunal du Grand Périgueux a lieu du 3 juin au 16 juillet. Les habitants sont invités à s'exprimer.

Le PLUI du Grand Périgueux prend en compte l'environnement, les mobilités, l'espace rural et urbain

Depuis deux ans, l'agglomération périgourdine travaille à l'élaboration de son plan local d'urbanisme. Le but est d'établir un nouveau document d'urbanisme unique aux 43 communes du Grand Périgueux. Ce PLUI devrait être validé à la fin d'année. En attendant, ce plan est soumis aux avis et aux remarques des habitants. Dans chaque commune, les habitants pourront consulter les documents liés au PLUI, donner leur avis, exprimer leurs remarques, par mail ou sur internet ou rencontrer les enquêteurs du 3 juin au 16 juillet.

Après deux ans de discussions, d'échanges avec les maires des communes concernées, les services de l'Etat et plus de 250 réunions, le plan local d'urbanisme intercommunal du Grand Périgueux est prêt à être soumis à l'avis de la population. Du 3 juin au 16 juillet, chacun pourra lire les nombreux documents liés au plan, donner son avis et éventuellement soumettre ses requêtes. "C'est un projet ambitieux pour l'avenir de ce territoire qui devrait porter le nombre d'habitants à 118 000 à l'horizon 2032. Il est particulier dans sa forme car il concerne 43 communes (56 avec les communes déléguées du fait des regroupements de communes). Il prend en compte la dimension urbaine avec la ville centre Périgueux, le périurbain et le milieu rural. Tout a été réfléchi pour qu'il y existe une vraie cohérence sur l'ensemble du territoire entre les sujets liés aux mobilités, l'habitat, l'urbanisme, la transition énergétique et à l'environnement, la préservation des paysages, précise Stéphane Mottier, vice-président de l'agglomération en charge de l'urbanisme. Ce plan d'urbanisme, une fois qu'il sera approuvé, a pour but de définir pour les 12 prochaines années le droit des sols sur l'agglomération périgourdine. Par rapport aux documents en vigueur actuellement dans les différentes communes, le potentiel constructible va diminuer de 44 % au niveau de l'intercommunalité.

"A l'heure actuelle, certaines communes ont des documents d'urbanisme vieux de 20 ou 30 ans. Pour celles ci, les changements en matière de réglementation risquent d'être importants. D'autres ont adopté récemment leurs documents d'ubanisme répondant majoritairement aux dernières évolutions règlementaires. Pour elles, l'impact sera moindre. Le but est d'avoir un document de référence unique avec les mêmes régles pour tout le monde, pour une meilleure lisibilité. C'est aussi une question d'équité," poursuit le vice-président. Pour mémoire le PLUI doit répondre aux objectfs suivants : améliorer la mobilité et équilibrer le territoire ;  renforcer la dynamique économique, valoriser les patrimoines : conforter la qualité de vie, développer les solidarités.

La population, invitée à s'exprimer

 Le Grand Périgueux qui a reçu plus de 700 courriers à ce sujet et organisé au préalable 35 réunions publiques qui ont réuni un millier de personnes, s'attend à être sollicité. Du 3 juin au 16 juillet, les habitants sont invités à consulter les documents liés au PLUI, à faire remonter leur avis et éventuelles remarques aux neuf commissaires enquêteurs, nommés par le Tribunal administratif de Bordeaux. Ils travailleront en toute indépendance. D'autres outils ont été mis en oeuvre pour permettre à chacun de s'exprimer. En plus des permanences des enquêteurs organisées dans toutes les communes, dont les lieux et les horaires sont à retrouver sur le site internet de la collectivité , les habitants peuvent écrire à l'agglomération, envoyé un mail ou déposer leurs observations sur un site dédié. L'enquête publique permettra aussi de s'exprimer sur l'abrogation des cartes communales et les nouveaux périmètres des monuments historiques. L'enquête publique s'achève le 16 juillet, ensuite le préfet aura un mois pour valider l'ensemble du document. Le plan local d'urbanisme devrait être définitivement adopté en novembre ou décembre. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives C Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3584
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !