Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le préfet de Gironde promet plus de services publics

20/12/2010 |

Dominique Schmitt

Le préfet de la Région Aquitaine, Dominique Schmitt, a présenté ce lundi 20 décembre un dispositif visant à développer les services publics en Gironde, en présence du sénateur de la Gironde, Gérard César et des représentants locaux de la Poste, des Caisses d'allocations familiales, de Pôle emploi. Une annonce forte, à l'heure où l'on parle de plus en plus du désengagement de l'Etat, notamment dans les territoires ruraux.

Dans son discours du 9 février dernier, consacré à l'avenir des territoires ruraux, le Président de la République a réaffirmé la volonté de l'Etat de garantir aux français vivant en secteur rural un meilleur accès à un socle de services essentiels. C'est dans cet esprit que le Comité Interministériel d'Aménagement du Territoire (CIADT) du 11 mai présidé par le Premier Ministre, a mis en chantier le Protocole d'Accord National entre l'Etat et les grands opérateurs de Service Public (La Poste, EDF, la SNCF, GDF Suez, Pôle emploi, l'Assurance Maladie, la Caisse nationale d'Allocations familiales, la MSA et l'Assurance retraite). La Gironde a la chance de faire partie des 23 départements pilotes retenus pour développer en 18 mois une offre élargie de services au public et renforcer l'accès à ces services dans les territoires. L'objectif est de parvenir, dans le courant du 1er semestre 2011, à la signature du contrat départemental permettant de renforcer l'accessibilité aux services au public au moyen du partenariat entre l'Etat, les opérateurs et les collectivités volontaires.

La Gironde, département pilote en France
La première approche de la mise en œuvre départementale de l'Accord National permet d'identifier, s'agissant des opérateurs, environ 150 points nouveaux à mutualiser d'accès aux services publics et au public : 65 Agences postales communales susceptibles d'être équipées d'une borne visio public (objectif minimal de 20 d'ici à 18 mois), 4 bornes SNCF « Novater » qui permettent d'acheter des titres de transports régionaux TER via une connexion Internet haut débit, 4 points EDF services poste en partenariat avec la Poste dans lesquels l'usager aura la possibilité d'entrer directement en contact avec le service clientèle d'EDF via une ligne téléphonique gratuite et de régler sa facture en espèces au guichet sans commission supplémentaire. Sans oublier à minima 15 à 20 points de contacts supplémentaires de services sociaux. S'agissant des collectivités locales, 19 collectivités ont déposé à ce jour un ou plusieurs projets (23 à ce jour), qui ont fait l'objet d'une pré-étude de faisabilité de la part des opérateurs, avec le concours technique de l'Association des maires de Gironde. Chacun de ces projets sera étudié en détail notamment sur ses aspects techniques et financiers dans le cadre de la finalisation du pré-contrat qui devra être effective pour le 31 janvier 2011. L'objectif minimal attendu, d'ici la fin de l'expérimentation girondine, est de 50 nouveaux points d'accès mutualisés. L'expérimentation prendra fin le 31 mars 2012. C'est à partir du 2ème trimestre 2012 que les éléments probants du dispositif seront généralisés. Mais, la Gironde en aura déjà bénéficier en avant-première.

Crédit photo : Nicolas César

                                                                                                                        Nicolas César

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
432
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
alain renard | 27/12/2010

La convention signée ce 20 décembre entre Monsieur le Préfet et Gérard CESAR, Président Intérimaire de l'Association des Maires de Gironde, sous un titre amène, peut de fait n'être qu'une étape supplémentaire de la disparition de services au publique de proximité.
Pourquoi? Parce qu'elle appuie l'accès à ceux-ci sur une armature de bornes internet dans des agences postales, desservies par l'ASDSL haut débit dont la diffusion a été assurée grace à l'investissement du Conseil Général.Des bureaux de Poste, gérés par la Poste dans les communes les plus importantes sont concernés: ils sont donc situés là où les services au Publics ont le moins disparu.
L'attractivité dudit bureau de Poste va donc être confortée, par un "transfert" de prestations via la borne interactive des Services des co-signatires de la convention précitée. Ce qui va détourner vers eux une part de la clientèle des "petits" bureaux encore existants, des agences postales communales les remplaçant, créées en sollicitant la contribution des communes sièges, partiellement indemisées.
L'effectif de la population (DONC DU CHIFFRE D'AFFAIRE POTENTIEL!) étant de plus en plus importante quant au transfert de la gestion d'un Bureau de Poste vers le commune, sachant que l'invetissement en matériel pour une borne, le coût salarial d'une personne accompagnant l'utilisateur dans ses démarches sera à la charge du projet, seules les finances communales les moins exangues pouront en faire bénéficier leur population!
Promesse de plus de services publics?
Promesse de (mauvais) Gascon qui a trouvé un élu pour la signer: il est urgent d'attendre qu'un Président légitime de l'Association des Maires de Gironde soit élu, afin de dénoncer ce renoncement "légalisant" un accès aux services publics selon les capacités financières des collecivités et non pas selon le devoir de traitement éqitable de la situation des citoyens.
Selon que l'on est riche...
Non la Gironde n'a pas à se réjouir de "bénéficier" en avant première de "l'éradication" du service au public de proximité.
Que l'Etat commence à faire de chacun de ses Services existant territorialement, un lieu d'accès mutualisé aux autres.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !