Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/18 : Le service de prévision des crues (SPC) a émis un avis de vigilance de niveau orange pour un phénomène de crue concernant le tronçon aval de la Dronne - les Charentes et la Gironde - à compter de ce lundi 22 janvier 2018 à partir de 16 h.

21/01/18 : Les réactions stupéfaites et bouleversées se succèdent après la mort de Joan Taris élu Modem du Conseil régional adjoint au maire du Bouscat et directeur de cabinet du maire de Saint-Médard en Jalles. Joan Taris 41 ans s'est donné la mort ce dimanche

19/01/18 : Charente-Maritime : Air France et l'aéroport de La Rochelle-Ré annoncent une nouvelle ouverture de ligne pour cette année. L'annonce officielle sera faite mardi prochain.

19/01/18 : Le Conseil d’administration de l’université de Bordeaux a réélu Manuel Tunon de Lara à sa présidence. Antoine de Daruvar, directeur de l’école doctorale des Sciences de la vie et de la santé prend la vice-présidence suite à Dean Lewis.

18/01/18 : "Progrès et Sagesse": ce sera le thème de la 24° Université Hommes-Entreprise du CECA les 30 et 31 août au Château Smith Haut Lafitte. Il y sera question d'éthique et de sens, en particulier celui de l'intelligence artificielle: bienfait ou menace?

16/01/18 : France Télévision a compris l'utilité de France 3 Euskal Herri au Pays basque. Les sept minutes quotidiennes ont été maintenues, dans l'état. C'est à dire dans sa structure au studio des allées Marines de Bayonne et non prestataire de reportages

16/01/18 : Cyrille Guimard, sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, parrainera la 23e édition du Tour de Lot-et-Garonne et sa cyclosportive les 14 et 15 avril prochains.

16/01/18 : L'agglo de La Rochelle a été choisie par le cabinet Missions Publiques pour faire partie des 4 collectivités françaises à organiser un débat publique atour de l'essor des transports sans conducteur, le 27/01 de 9h à 17h. Inscription : debatcitoyen.fr

15/01/18 : La Rochelle participe à la 2e Nuit de la lecture samedi 20 janvier de 16h30 à minuit à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines et dans le Hall de l’Agora au Centre social. Au programme : des lectures et des animations variées. Tout public. Gratuit.

13/01/18 : Cognac: les Trophées du vin 2018 ont récompensé le 11 janvier l'association cognaçaise Les Etapes du cognac avec le prix "meilleur accueil dans le vignoble", récompensant son développement de l'oenotourisme sur le territoire.

11/01/18 : Opération de régulation des sangliers à Agen et Foulayronnes. Un grand nombre de sangliers a été signalé et confirmé dans ces deux communes. Les services de l’Etat ont donc décidé d'organiser des opérations de régulation jusqu’au 28 février inclus.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/01/18 | Pont de pierre : six mois de plus

    Lire

    Bordeaux Métropole l'a annoncé ce lundi 22 janvier : l'expérimentation d'un Pont de pierre réservé aux piétons, vélos, trams et bus est renouvelée pour six mois. La collectivité se donne donc jusqu'en juin pour prendre une décision plus définitive. En attendant, elle procédera à différents aménagements (carrefour du Belvédère, extension de capacité du parc relais Galin et prolongement de la Citeis 45). Enfin, la métropole précise que face à la grogne des commerçants du quartier Bastide, "plusieurs mesures vont être étudiées dans les semaines à venir".

  • 22/01/18 | A630-RN230 : les travaux du pont Simone Veil perturbent le trafic

    Lire

    La construction du pont Simone Veil débute demain. Pendant la durée du chantier, la capacité des voies sur berges va être réduite entre le pont François Mitterrand et le pont St Jean. Dès 5h, il n’y aura plus que deux files de circulation dans le sens entrant sur Bordeaux. Des bouchons et des remontées de files d’attentes, sur les bretelles de la rocade, sont à prévoir, à hauteur de l’échangeur 21. Mais l’accès au giratoire Jean-Jacques Bosc vers le MIN et les boulevards, lui, est maintenu.

  • 22/01/18 | Nautisme : les entreprises rochelaises primées au salon de Düsseldorf

    Lire

    Le célèbre salon nautique de Düsseldorf, qui se tient jusqu'au 28 janvier, a organisé ce week-end pour son ouverture sa cérémonie des grands prix "European sealing boat" et "European Powerboat of the Year 2018" couronnant les meilleurs bateaux de l'année. Le voilier Amel 50 du Chantier Amel est vainqueur dans la catégorie Monocoque de luxe, le Neel 51 de Neel Trimarans a remporté le prix des Multicoques et le MY44 de Fountaine Pajot est "bateau à moteur 2018" catégorie + de 45 pieds.

  • 22/01/18 | Après Four Seasons l'Hôtel du Palais se tourne vers Hyatt

    Lire

    Au terme de la nouvelle procédure de mise en concurrence de groupes hôteliers de luxe en vue d’établir un contrat de gestion, la Socomix, qui gère l'hôtel du Palais de Biarritz, lors de son Conseil d’Administration du 18 janvier, a décidé d’entrer en négociation exclusive avec le groupe Hyatt. Après l'échec de négociations -exclusives-avec Four Seasons. Présent dans 46 pays, le groupe Hyatt propose à ses clients 508 hôtels et Resorts, sous sept marques distinctes. Hyatt, faisait partie de la première "short liste".

  • 21/01/18 | L'hommage d'Alain Rousset à Joan Taris

    Lire

    Réaction du président du Conseil régional après la mort de Joan Taris: "Joan était un jeune responsable politique dont la trajectoire suscite l'admiration. Influencé par l'humanisme social, armé de fortes convictions européennes, il incarne une jeune génération de responsables politiques qui a assuré le renouveau des idées centristes...Elu régional, il s'est très vite imposé dans la vie de cette assemblée en exerçant, très tôt, la responsabilité de président de groupe qu'il a conservée en 2015 dans la nouvelle configuration territoriale. Il a démontré, dans cette fonction, une grande cohérence entre ses idées et sa pratique politique."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Préfet Pierre Dartout évoque les dossiers de rentrée

07/09/2017 | L'actualité chaude des emplois aidés a bien sûr été évoqués par le Préfet lors de son point presse de rentrée.

Le préfet de région Pierre Dartout, entouré de ses collaborateurs

A l'occasion d'un point presse de rentrée, Pierre Dartout Préfet de la Région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde a dressé un court bilan de l'été avant d'évoquer les différentes actualités des services déconcentrés de l'Etat. Parmi elles, l'arbitrage confié aux préfets en matière de suppression des emplois aidés ainsi que la gestion du phénomène migratoire en progression constante dans le département. Deux sujets émanant des directives directes du Président de la République lors de sa rencontre avec tous les préfets de France le 5 septembre dernier.

A l'issue de la période estivale, c'est plutôt un sentiment de satisfaction que Pierre Dartout a voulu partager avec la presse en matière de sécurité sur cette période. Concernant les noyades, accidents mortels de la route ou encore feux de fôrets, « les chiffres, bien qu'ils soient bien sûr des tragédies pour les familles concernées, sont meilleurs que l'an passé ». De même, en ce qui concerne la prévention d'attaques terroristes dans le cadre de la préparation des nombreux et importants événements festifs que connaît la région, le Préfet a fait part de sa satisfaction de voir que « le message sur les précautions et les contrôles est désormais moins difficile à faire passer, même si cela représente des coûts supplémentaires non négligeables pour les organisateurs ». Autre résultat « encourageant », le plan de lutte contre les cambriolage mis en place il y a deux ans, commence à porter ses fruits : « L'augmentation du nombre de cambriolages est contenu et, à Bordeaux, il commence même à diminuer. »

Emplois aidés, d'abord l'évaluation des besoinsSur les actualités chaudes, après s'être félicité du dynamisme économique de la région au regard d'une progression annuelle de l'emploi salarié de 1,7% qui est supérieure à la moyenne nationale, et d'un taux de chômage, en région, de 9%, légèrement inférieur au niveau national, il est longuement revenu sur le sujet des emplois aidés. En la matière désormais, les directives du Chef de l'Etat qui prône à terme la suppression de ce dispositif, posent desormais des thématiques et secteurs prioritaires permettant un arbitrage par la Préfecture quant au renouvellement ou non renouvellement de ces emplois aidés. « Il nous faudra les répartir entre plusieurs priorités : l'accompagnement des enfants handicapés, le respect des conventions passées avec le département pour les personnes au RSA, le secteur de l'urgence sanitaire et social, à savoir les emplois aidés conclus au sein d'associations telles que les Restos du cœur, la Banque Alimentaire, Emmaüs, et bien d'autres, et enfin, les emplois aidés pour les collectivités rurales en difficultés financières », liste Pierre Dartout.
Quant à la mise en œuvre concrète de ces arbitrages par priorité, la première étape en cours, consiste à l'évaluation des besoins. « Nous sommes en train de faire le recensement des besoins les plus prioritaires sur le sanitaire et social où on recense les emplois aidés au sein notamment des associations citées, et, dans le même temps, nous évaluons les demandes venues des collectivités en regardant leur situation financière, et que le contrat aidé demandé corresponde bien à une mission d'accompagnement scolaire ou périscolaire. » Une double évaluation qui s'achèvera d'ici 10 à 15 jours estime le Préfet, avant que le travail de répartition se mette en œuvre. Une répartition des emplois aidés qui pourra par ailleurs jouer sur la durée ou le taux de subvention du contrats selon les situations, précise-t-il. Sur les 20 000 contrats aidés budgétés en 2017, 16 000 ont pour l'heure été consommés.
Si selon la préfecture, il n'est donc pas possible dans l'immédiat de connaître le nombre de personnes qui ne verront pas leur contrat renouvelé, « il conviendra de trouver avec Pôle emploi et les autres partenaires, comment trouver des réponses adaptées aux situations individuelles ; que ce soit par l'apprentissage ou le service civique pour les plus jeunes, ou bien encore une intégration au plan 500 000 formations », tente de rassurer le Préfet.

Réduire les délais de la demande d'asile Autre sujet : le phénomène migratoire. Devant la presse, Pierre Dartout a repris le message du président de la République et sa volonté d' « une refondation de notre dispositif de réponse aux flux migratoires », et ce d'autant plus que le nombre de demande d'asile est en augmentation très forte, « plus de 45 % en Gironde » en 2 ans. Un des chantiers principaux en la matière est de parvenir à réduire les délais administratifs de réponse de demande d'asile « mais sans désinvolture », souligne le Préfet. L'objectif étant, en cas de refus d'asile, de rendre plus facile un raccompagnement de la peronne ou son transfert dans le pays où s'est fait la première demande d'asile en application de l'accord de Dublin. Sur la méthode, rien de concret semble-t-il encore. Mais, dans l'idée, "il s'agit sans doute de gagner en coordination, de revoir la méthode d'instruction des dossiers, sans doute mettre des moyens supplémentaires... et pourquoi pas s'inspirer de l'Allemagne et des pays scandinaves qui sont beaucoup plus effficaces que nous en la matière", suggère le Préfet.

Enfin, parmi les rendez-vous de l'année en matière de concertation et de dialogue souhaités par l'Etat, Pierre Dartout a rappelé la prochaine tenue des Etats-Généraux de l'Alimentation, la Conférence nationale des Territoires qui donnera lieu à des réunions au niveau de chaque arrondissement, et enfin les Assises de la Mobilité. Lors de ces dernières le préfet a souligné que seront notamment évoqués le devenir de certaines lignes ferroviaires, « comme par exemple le TER entre Libourne et Bergerac », le sujet de l'enclavement de certains territoires « notamment en Limousin, Dordogne mais aussi plus au Sud de la région » ou encore les territoires victimes de leur attractivités, « à l'image de la rocade de Bordeaux à certaines heures ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7241
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !