aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

Humeurs d'été: ces temps de coupes sombres

En chemin vers le rendez vous chaque été renouvelé du festival du Périgord Noir, empruntant les routes délicieuses et ombragées qui longent la rive droite de l'Isle, je goûte à l'émotion de ces villages traversés qui s'accrochent non sans mal à la vie. A ces images d'élevage de coteaux qui, hélas, se font de plus en plus rares tant il faut de courage à ces exploitants en difficulté pour maintenir une agriculture affrontée à la vive concurrence d'une autre agriculture à grande échelle. Une manière d'agro-industrie où les fonds de pension font souvent une entrée fracassante et n'ont pas de problèmes, eux, pour acquérir des terres sans espoir de succession. Et ne soucient guère de cette belle mission, non écrite mais si précieuse de gardienne des paysages, celle que notre agriculture de proximité assume encore, là où elle tient le coup économiquement. Et je pense à ces jeunes, rencontrés ces derniers mois et semaines, qui souvent venus d'ailleurs, font le choix audacieux mais résolu d'embrasser l'agriculture et, se faisant, de faire plus que produire, d'aller à la rencontre de la société, de ses attentes d'authenticité, de partage, et donc de multiples saveurs. Ils ne craignent pas de vous dire: " Je ne vais pas pouvoir me sortir un salaire avant deux ans mais je sais que j'y arriverai." Je pense à eux, à Laura et Clément par exemple et j'ai envie de pousser un grand coup de gueule.


- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

  • 04/08/17 | Annulation de 300 M€ de dotations de l’Etat aux collectivités locales. Pierre Camani réagit

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, sénateur et membre du groupe de travail sur les difficultés des Départements ruraux estime que cette annonce est « un nouveau coup dur. C'est une décision inattendue et incompréhensible, alors même que le Président de la république s’était montré rassurant envers les élus locaux lors du lancement de la Conférence nationale des Territoires. (…) Pour autant, ce mauvais signal envoyé aux collectivités locales n'entache pas ma détermination à poursuivre le combat. »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Le premier budget de la Nouvelle-Aquitaine est adopté

14/02/2017 | L'hémicycle régional a déjà connu des débats budgétaires plus animés. Le nouveau budget régional à 3Mds €, est pourtant loin d'avoir créer le consensus entre majorité et opposition.

Séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

C'est en quelque sorte le premier véritable budget de la nouvelle Nouvelle-Aquitaine qui a été voté hier lundi 13 février par les élus régionaux... ou à tout le moins par ceux de la majorité. Un budget primitif pour 2017 qui assume l'ensemble du nouveau périmètre des compétences régionales post réforme et se veut la feuille de route comptable des priorités posées par l'exécutif et son Président Alain Rousset. Un budget présenté par sa toute nouvelle Vice-présidente aux finances, Andréa Brouille, élue à l'occasion de cette séance, qui a ainsi officiellement pris la suite de Jean-François Macaire. Un siège dont il n'a que peu profité, suite à la découverte du dossier financier picto-charentais en début de mandature.

Dans son discours liminaire Alain Rousset est revenu sur les priorités d'intervention de l'action régionale, portées par ce budget à 3 Mds €. Il liste d'abord : « la poursuite d'une politique économique proactive », « l'amplification de l'effort sur la recherche et son décloisonnement à destination des entreprises et de l'emploi », ou encore la poursuite du plan 500 000 formations.
Autre défi, « le plus grand », selon lui : celui de l'agriculture et de l'agroalimentaire. Dans le contexte difficile d'une seconde épizootie de grippe aviaire, rappelé par plusieurs élus de tout bord (et le vote d'une motion en fin de séance), le Président répète son ambition aux allures de mantra, « de renouveler le modèle agricole pour passer d'un système de compensation à un modèle d'innovation ».
Autre priorité de la région, le transport. Outre les nouvelles compétences autour des transports scolaires et intercités à compter du 1er septembre 2017, « la priorité de la région c'est les TER, il faut poursuivre la réhabilitation des lignes voyageurs et fret », pose Alain Rousset. Une thématique transport qui divise sur les banc de l'hémicycle régional. Si tous saluent l'effort de rénovation des lignes TER, c'est la division concernant le financement d'études de la ligne Oloron-Bedous qui ne convainc pas l'opposition, ou encore à propos de la ligne LGV GPSO au Sud de Bordeaux qui trouve contradiction hors et dans la majorité sur les bancs du groupe EELV. A tel point d'ailleurs que si le groupe a voté le BP 2017 dans sa globalité, il a voté contre le chapitre dédié au transport qui prévoit le financement d'acquisitions foncières en vue de cette future LGV.

"La Nouvelle-Aquitaine est candidate pour expérimenter la vignette carbone"Autre priorité nouvellement formalisée dans l'organisation même de la région: « la jeunesse et la citoyenneté autour des questions de logement, d'éducation, de mobilité, d'aide au permis de conduire », égrène le président, avant d'évoquer l'ambition régionale sur la transition énergétique. A ce sujet d'ailleurs il annonce que « la Nouvelle-Aquitaine est candidate pour expérimenter la vignette carbone sur son territoire. Pour développer la transition energétique, il nous faut une recette qui lui soit spécifique ».
Enfin, en terme d'aménagement du territoire, « La taille de la région ne doit pas entraîner un éloignement avec nos territoires. Nous avons à revoir notre politique contractuelle pour l'adapter au mieux aux territoires en situation de fragilité ». Une thématique de l'aménagement du territoire, sur laquelle les élus de l'opposition n'ont pas manqué de souligner, dans le budget étudié ce lundi, « la baisse vertigineuse des crédits », selon l'expression de Joan Taris, pour le Modem, qui considère au côté de Jean Dionis du Séjour de l'UDI, dénonçant quant à lui « une politique de la ville pour le moins sacrifiée », que « la Région devrait être le bras armé de la guerre contre la fracture territoriale ». A tel point d'ailleurs qu'il propose « un budget spécifique à l'aménagement du territoire qui soit en augmentation et sanctuarisé ».
Un regret fortement exprimé aussi par Yves d'Amecourt en réponse, auquel Alain Rousset reconnaît que « oui, en la matière il y a des fins de programmes, et de dispositifs parce qu'ils flambaient (le FRIL en ex Poitou-Charentes notamment). Il faut qu'on réinvente l'aménagement du territoire avec les moyens qui sont les nôtres. Or nous n'avons pas les moyens d'un land allemand ou d'une province italienne », a-t-il glissé avant d'ajouter que « le Trés Haut Débit est un élément de l'aménagement du territoire sur lequel nous avons multiplié les crédits par 10. Or, le THD apparaît comme une priorité pour les maires. Vous, vous voulez intervenir partout : mais en faisant ainsi vous n'intervenez de manière structurante nulle part. »

"Les voyants de gestion de la nouvelle région sont passés du vert à l'orange" Concernant le plan plus strictement financier, le Modem par la voix de Joan Taris considère que « la nouvelle région ne fait pas ses preuves ». Un avis partagé par tous les groupes de l'opposition, du FN à l'UDI en passant par les élus LR. Au rang des critiques répétées par chacun : « un taux d'épargne brute à 9,8%, là où il était encore à 29% au compte administratif 2015 », rappelle Jean Dionis du Séjour (UDI) et « une capacité de désendettement désormais à 8,2 années qui passe le seuil d'alerte des 7 ans », souligne l'élu frontiste Jean-Marc De Lacoste.
Deux éléments qui selon Jean Dionis démontrent que « les voyants de gestion de la nouvelle région sont passés du vert foncé à l'orange. Les jours heureux de l'ancienne Aquitaine sont finis ». Et de comparer la nouvelle région à « un colosse au pied d'argile » nécessitant de réviser « son logiciel de gestion ». S'il en tire le constat qu'il faut maintenant « baisser la voilure, adapter la capacité d'investissement à la diminution relative de votre épargne nette », Yves d'Amécourt (LR) préfère quant à lui évoquer « la recherche d'une méthode d'optimisation de nos propres investissements »...
Par contre les deux hommes se retrouvent sur un même constat « l'absence de réflexion pour réduire les coûts et baisser les dépenses de personnel. » Mais parallèlement, sur la question des recettes fiscales, tout en regrettant que les dotations de l'Etat sont une fois encore au plus bas, l'élu LR pointe à propos de la fiscalité désormais harmonisée des cartes grises et de la TICPE (taxe sur le carburant) que « la pompe à essence est devenue une pompe à fric, et pour tout dire, une pompe funèbre tant elle pèse dans le pouvoir d’achat des ménages ! ».

Autant d'inquiétudes que Stéphane Delpeyrat, président du groupe PS, choisit de tourner en dérision, s'inquiétant « du syndrome du catastrophisme » chez ses collègues de l'opposition. Et de souligner que « l'agrégation des trois budgets des ex-régions dont une avait d'excellents ratios, une autre des ratios corrects et la troisième des ratios très dégradés amène la nouvelle région, c'est arithmétique, à avoir des ratios moins bons que la région qui avaient les meilleurs ratios avant la fusion... » Et de défendre la stratégie de l’exécutif régional : « rester sur les priorités régionales », tout rappelant qu'avec un budget en légère baisse à périmètre constant : les « efforts ont été réalisés ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4987
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Un nouveau PDALHPD pour le Lot-et-Garonne Politique | 16/08/2017

En Lot-et-Garonne, mise en place d’un nouveau Plan Départemental d'Actions pour le Logement et l'Hébergement des Personnes Défavorisées

Joël Aubert aux côtés d'Alain Claeys, maire de Poitiers et président de l'intercommunalité de Grand Poitiers Politique | 08/07/2017

Interview: Alain Claeys (maire de Poitiers) : "Grand Poitiers a intérêt à renforcer son attractivité"

TGV Politique | 07/07/2017

LGV: La majorité départementale des Landes monte au créneau

Jacqueline Dubois, députée du Sarladais Politique | 05/07/2017

Jacqueline Dubois, première députée du Sarladais

Jean-Pierre Cubertafon, député modem du Nontronnais Politique | 28/06/2017

Jean Pierre Cubertafon le nouveau député du Périgord Vert

La Nouvelle-Aquitaine valide les comptes de son année 1 Politique | 27/06/2017

La Nouvelle-Aquitaine valide les comptes de son année 1

Michel Delpon, député du Bergeracois Politique | 22/06/2017

Michel Delpon, le nouveau député du Bergeracois

tuffnell vignette Politique | 19/06/2017

Charente-Maritime : les Marcheurs emportent trois sièges sur cinq

La vague passe, deux îlots résistent Politique | 19/06/2017

Pyrénées-Atlantiques : la vague Macron passe, deux îlots résistent

Alain David Politique | 19/06/2017

Gironde: Alain David seul élu PS, un "Insoumis" et dix "En Marche"

Philippe Chassaing, député élu en Vallée de l'Isle Politique | 19/06/2017

En Dordogne, la majorité présidentielle réalise la passe de quatre

Landes Politique | 19/06/2017

Landes : Darrieussecq et Causse (En Marche) élus, Vallaud sauve la circonscription d'Emmanuelli pour le PS

Trois députés LREM pour le Lot-et-Garonne Politique | 18/06/2017

Michel Lauzzana, Alexandre Freschi et Olivier Damaisin : les trois nouveaux députés de Lot-et-Garonne

Législatives 2017 Politique | 15/06/2017

Législatives : ces deux "macronistes" qui s'affrontent dans la neuvième circonscription

Steiner Politique | 15/06/2017

Landes : derniers jours de suspense dans le fief d'Emmanuelli