Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le PSU, le parti de tous les combats raconté par ses militants

22/04/2012 |

De gauche à droite: Roland Vittot, Jean-Marie Renversade, Jean-Claude Gilet et Jean-Marie Harribey, à la Machine à lire

Le Parti Socialiste Unifié n'a pas d'histoire officielle. Etonnant car s'il n'a jamais brillé par ses résultats électoraux, le PSU de 1960 à 1990, à travers les nombreuses luttes et idées qu'il a portées et supportées, a bel et bien marqué l'Histoire politique et sociale. Alors, pour conter cette mémoire qui peu à peu s'efface, des anciens militants « réveillés » par la célébration des 40 ans de Mai 68, ont publié quelques livres sur ce parti atypique. Le dernier opus en date « Parti et mouvement social, le chantier ouvert par le PSU » était présenté ce 17 avril à la libraire bordelaise « La Machine à lire » par Jean-Claude Gillet, coordonnateur de l'ouvrage accompagné de 3 contributeurs anciens militants.

« A la croisée, entre la recherche de la rupture avec le système capitaliste et l'approfondissement de la démocratie. » Voilà comment Jean-Claude Gillet, ancien militant à l'UNEF et au PSU décrit l'ambition qui était celle du Parti Socialiste Unifié. Une ambition qui a fait de ce parti, et selon son expression, le « levain » des luttes sociales des années 60 et 70... « avec le grand avantage d'être implanté dans de très nombreuses entreprises et un peu partout sur le territoire ».
Parmi les entreprises les plus emblématiques des luttes du PSU, et des prises de consciences sociales qu'il a accompagnées : l'usine horlogère de Besançon, Lip. Dans l'ouvrage coordonné par Jean-Claude Gilet et Michel Mousel, (qui fut un temps secrétaire général du PSU), Roland Vittot, un des grands protagonistes CFDT de la constitution d'une force syndicale efficace au sein de l'entreprise, revient sur cette aventure de la mise en place au sein de l'usine, du concept d' « autogestion », ardemment défendu par le parti.


« Parti et mouvement social, le chantier ouvert par le PSU », Sous le direction de Jean-Claude Gillet et Michel Mouse, éditions l'Harmattan Histoire d'un parti et histoires de luttes
En 400 pages, l'ouvrage cherche à établir, en trois chapitres couvrant la période 1969 à 1981, non seulement la chronologie de la vie du parti, ses aléas nombreux entre les différents courants militants qui l'irriguait, les grands responsables dont furent Michel Rocard, Michel Mousel, ou encore Huguette Bouchardeau, mais aussi, d'illustrer par les textes de 19 contributeurs militants quelques-unes des principales luttes, succès et échecs, menés par le parti.
Des combats dont la caractéristique a été d'embrasser la société dans son ensemble et non pas de s'arrêter aux portes des entreprises et des luttes syndicales. Parmi ces combats, que les partis traditionnels, de droite comme de gauche, considéraient dignes de peu d'intérêt car « moins nobles » que ceux liés à l'enjeu productif, l'ouvrage revient sur « la lutte contre le colonialisme intérieur » (Bretagne, Corse et Occitanie), la lutte antinucléaire, le cadre de vie, l'environnement, le féminisme ou encore les comités de soldats racontés par Jean-Marie Harribey, membre d'ATTAC et ancien secrétaire général de la Fédération PSU de Gironde.

PSU et défense de la côte aquitaine
Parmi les grands combats spécifiquement menés en terres aquitaines, Jean-Marie Renversade, détaille celui des comités de défense contre l'aménagement de la côte aquitaine. Face à cette mobilisation devenue très large, les grands projets d'aménagements touristiques « mégalomaniaques » des années 1970 ne se sont, au final et crise pétrolière aidant, réalisés qu'à très petite échelle, permettant la sauvegarde de l'environnement sauvage que nous connaissons encore aujourd'hui.
Autant de luttes passionnantes, parfois réussies et d'autres moins, mais aujourd'hui en tout cas, pour la plupart apaisées par le temps passé. Pour autant, tous ces récits d'actions et d'idées appuyées sur le refus du capitalisme et sur la conviction en l'autogestion pour un renforcement idéal de la démocratie, posent, encore et toujours, la question de la relation au pouvoir et des formes de l'engagement politique et social... Des questions d'une plus grande acuïté encore, face aux enjeux d'une élection présidentielle très proche.
« Parti et mouvement social, le chantier ouvert par le PSU », Sous le direction de Jean-Claude Gillet et Michel Mouse, éditions l'Harmattan

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
950
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Solène Méric | 22/04/2012

Mes excuses pour cette confusion et merci de votre remarque. L'erreur est réparée, Mme Bouchardeau a retrouvé son prénom.

cochise | 22/04/2012

Cette évocation réveille des souvenirs amicaux chez des militants du PSU de l'époque pour qui solidarité, partage et sens de l'histoire collective n'étaient pas de vains mots.
Par contre pour Solène, petite erreur de frappe ce n'est pas Henriette mais Huguette Bouchardeau qui pour l'histoire en ce jour d'élection était la candidate du PSU en mai 81

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !