Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/07/20 | La Rochelle : Les Francos, ça continue quand même

    Lire

    Les Francofolies étant annulées pour cette année, ses organisateurs proposent un concert exceptionnel le 14 juillet au jardin Bobinec, avenue Général de Gaulle, à partir de 18h. Au programme : les artistes du Chantier des Francos 2020. Ce concert est gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles. Billets à retirer au bureau des Francofolies, 2 rue de la Désirée à La Rochelle, du 6 juillet jusqu'au 9 juillet (de 9h30 à 18h00). Nombre de places limité à 2 entrées par personne.

  • 06/07/20 | Deux-Sèvres : une enquête publique sur le foncier de l'accès au CH Nord

    Lire

    Le projet d'aménagement foncier concernant l'accès au centre hospitalier Nord Deux-Sèvres sur les communes de Bressuire (Noirterre), Geay et Faye-L'Abbesse fait l'objet d'une enquête publique jusqu'au 24 juillet, 17h, portant sur le périmètre et les prescriptions particulières du nouveau plan parcellaire et travaux connexes. Les agriculteurs et propriétaires concernés peuvent se rendre sur le site du Département 79 pour examiner le dossier de l'enquête. Contact: Magali Prévost 05 49 77 15 15.

  • 06/07/20 | Charente-Maritime : pas de parapente sur la Côte Sauvage

    Lire

    En août dernier, la maire de La Tremblade avait émis un arrêté interdisant la pratique du parapente sur toutes les plages de la Côte Sauvage. Pour Laurence Osta-Amigo, il s'agit aussi bien de préserver le cordon dunaire, déjà fragilisé par l'érosion et les submersions, que d'éviter un éventuel accident avec des promeneurs ou des baigneurs. Le parapentiste Claude de Monti avait saisi le tribunal administratif de Poitiers pour invalider l'arrêté. La justice vient de donner raison à l'élue.

  • 04/07/20 | Charente-Maritime :une enquête sur les circuits courts

    Lire

    Soutenant la démarche de développement des circuits courts engagée par le Département 17 en 2016, la Chambre d’agriculture 17 réalise une enquête afin de mieux connaitre les besoins et les attentes des producteurs locaux en circuits courts et l’intérêt de chacun concernant les outils développés par la collectivité. Dans le but de mieux valoriser l’offre, elle recense également les activités (produits, lieux de vente, agrotourisme…) des entreprises en circuits courts. Contact: 05 46 50 45 00.

  • 04/07/20 | Dax : à la découverte du patrimoine Belle époque de la cité thermale

    Lire

    Avec Dax Architecture (Ed. Kilika), l'historien landais Kévin Laussu offre une riche étude de fond sur ce patrimoine méconnu de la cité thermale. Une première publication qui salue près de 15 ans d'inventaire, et un outil pour mieux connaître l'identité et l'histoire récente de cette ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la Culture cet hiver. De quoi prendre conscience aussi des richesses locales à protéger, des belles demeures jusqu'aux portes en bois sculpté et ferronneries.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le SRADDET, pour un aménagement efficient en Nouvelle-Aquitaine

02/05/2019 | Réduire les déséquilibres, garantir l’égalité des chances et offrir de nouvelles perspectives de développement et de conditions de vie, tels sont les objectifs du SRADDET…

Alain Rousset président de la Région Nouvelle Aquitaine

Lundi 6 mai, les conseillers régionaux se retrouvent à l’Hôtel de Région à Bordeaux, pour débattre du SRADDET, le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires, lors d’une assemblée plénière. Ce Schéma jugé « innovant » par le président de Région Alain Rousset, et « coconstruit » entre les territoires pose le rôle de la Région en qualité de cheffe de file en matière d’aménagement et de développement durable du territoire. Il permet de définir les grandes priorités d’aménagement du territoire régional et d’assurer la cohérence des politiques publiques concernées. « L’objectif est de réduire les déséquilibres, de garantir l’égalité des chances, et d’offrir de nouvelles perspectives de développement et de conditions de vie »…

« Comment je vis demain ? » C’est à cette question que le SRADDET, entendez par Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires, document qualifié de « colossal » par le CESER (le Conseil économique social et environnemental régional), tente de répondre. Il définit la stratégie d’aménagement et de développement de la région Nouvelle-Aquitaine à horizon 2030 quand la majeure partie des régions de France l’a établi pour 2050. « La Nouvelle-Aquitaine a voulu faire de cet exercice réglementé et inédit une opportunité de construire avec les territoires une stratégie d’aménagement durable et équilibrée. Il détermine le dessein/dessin de la Région sous dix ans », précise, d’entrée de jeu, Alain Rousset, le président de la Région. Ce Schéma est le fruit d’une large concertation auprès des acteurs du territoire entre 2017 et 2018. En tout, 105 réunions thématiques (transport, environnement-déchets, air-climat-énergie, foncier et numérique) se sont tenues pour « coconstruire » ce document.

Le SRADDET pour une Nouvelle-Aquitaine « dynamique, audacieuse et solidaire »
Quatre priorités régionales y sont explicitement posées. Tout d’abord, bien vivre dans les territoires - se former, travailler, se loger, se soigner-, ensuite, lutter contre la déprise et gagner en mobilité - se déplacer facilement et accéder aux services -, puis, consommer autrement - assurer à tous une alimentation saine et durable et produire moins de déchets-, enfin, protéger notre environnement naturel et notre santé en réussissant la transition écologique et énergétique. Trois orientations stratégiques émergent également de ce document. En premier lieu, la transition économique, agricole et alimentaire, par la création d’emplois et d’activités dans les territoires, l’adaptation et la mutation de l’agriculture et grâce à une mobilité facilitée pour « une Nouvelle-Aquitaine dynamique ». En deuxième lieu, une transition énergétique, écologique et climatique, afin de diminuer son empreinte sur l’environnement et faire face aux dérèglements climatiques et développer la production d’énergies renouvelables pour « une Nouvelle-Aquitaine audacieuse ». Enfin, en troisième et dernier lieu, une transition sociale et territoriale, qui revitalise les centres-villes et centres-bourgs, pour contrer la déprise territoriale pour « une Nouvelle-Aquitaine solidaire ».

L’urgence climatique et environnementale
L’un des objectifs énoncés dans ce SRADDET, dans le but de répondre à l’urgence climatique et environnementale, est de diviser par deux la consommation foncière. « Nous allons mettre fin à l’étalement commercial et, du reste, la crise des grandes surfaces va bien nous aider dans ce sens ! », souligne Alain Rousset. La priorité : revitaliser les centres-bourgs « et les maires le veulent ! » Et d’ailleurs en divisant de 50 % l’étalement urbain, d’ici 2030 « nous aurons économisé 4 800 hectares soient la superficie de Bordeaux. » Afin de lutter contre ce phénomène, le SRADDET préconise la reconstruction sur l’existant « reconstruire la ville sur la ville », car en réalité la consommation du foncier ces dernières décennies s’est faite de manière peu dense. Ce constat est donc compatible avec cette volonté de réduire le foncier. Afin de mener à bien cette politique stratégique, la Région mettra en place un accompagnement dans les territoires. « Nous mettrons bien entendu à disposition des collectivités notre ingénierie », assure le président de Région.

Energies renouvelables… les Deux-Sèvres soulagées
Gilbert Favreau, président du Conseil départemental des Deux-Sèvres, se dit soulagé à la lecture du SRADDET.  En effet, ce dernier a présenté récemment auprès du président du Conseil régional le nombre très important d'implantations de parcs éoliens dans le Département et les nuisances pouvant en découler. La carte établie par la DREAL Nouvelle-Aquitaine datée du 15 avril 2019, montre, en effet, que si les Deux-Sèvres et la Vienne sont surdotées en parcs éoliens, le reste de l'Aquitaine en est presque totalement dépourvu. « Cette intervention auprès de l'exécutif régional semble avoir porté ses fruits puisque, dans le rapport d'objectifs de son projet de SRADDET, le Conseil régional rappelle l'inégalité de répartition spatiale des parcs éoliens et préconise le rééquilibrage infrarégional pour capter, évolution technologique aidant, les gisements de vents dits " moyens ". Il considère que c'est au prix d'un rééquilibrage volontariste vers le sud et d'une solidarité avec les territoires infrarégionaux denses en éoliens que nous pourrons atteindre les objectifs 2030 et 2050 en matière de production d'énergies renouvelables. Ce sera donc un soulagement pour les Deux-Sévriens qui estiment que, dans ce domaine, le Département est arrivé à saturation. »

Quelques regrets pour le CESER…
De son côté, le CESER évoque quelques regrets à la lecture de ce document. Pour le Conseil économique social environnemental régional « les objectifs proposés sont placés sur le même plan, sans réelle hiérarchisation. Une priorisation des orientations aurait permis de faire apparaître clairement les choix politiques qui ont présidé à l’élaboration du schéma ». Aussi, il regrette que l’accès au logement ou à un hébergement pour les populations sans logement ou mal logées « ne soit pas un objectif spécifique ». Il aurait souhaité également que ce schéma intègre davantage le caractère limité des ressources. « A l’exception du foncier, qui fait l’objet d’objectifs assez forts, ou encore de la volonté d’un développement de l’économie circulaire, le schéma ne rompt pas véritablement avec le modèle actuel de développement ». Enfin, le CESER aurait aimé que le rôle des acteurs de terrain comme les associations soit mieux reconnu et valorisé. En juillet prochain, il publiera son analyse sur deux axes prioritaires du SRADDET que sont la neutralité carbone et la maîtrise de la consommation d’espace.

Ce Schéma sera donc présenté lundi 6 mai aux conseillers régionaux lors d’une séance plénière. Il sera ensuite soumis aux collectivités notamment puis à une enquête publique. Une fois modifié, il sera de nouveau exposé en assemblée en décembre prochain pour un second vote.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5786
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !