05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | LEGISLATIVES : 44 candidats pour 4 sièges de députés de Dordogne

10/06/2022 | En Dordogne: 4 circonscriptions, 4 candidats socialistes dissidents de la Nupes

Photo d'illustration :  les enveloppes destinées aux élections

Ce dimanche 12 juin, 44 candidats sont en lice pour le premier tour des élections législatives en Dordogne. Ce n'est que 3 de moins qu'en 2017, signe que l'union de la gauche, n'a pas ici vraiment porté ses fruits. En effet, l'accord Nupes conclu avec LFI ne laisse aucune circonscription au PS. 3 vont à LFI, une à génération.s écologie. En réaction, la dissidence socialiste est assumée dans les 4 circonscriptions. De là à faciliter la tâche des 4 élus sortants qui se représentent... ? Le macroniste Philippe Chassaing est candidat à sa succession dans la 1ère circonscription, de même que le député sortant Michel Delpon aussi porteur de l'étiquette « Ensemble ». Même combat, et même cause à défendre dans la 3ème circonscription pour Jean-Pierre Cubertafon. Dans la 4ème, la députée LREM sortante Jacqueline Dubois se représente, mais sans l'investiture d'Ensemble.

Première circonscription

Dans la première circonscription, le député sortant, élu de la majorité présidentielle, Philippe Chassaing, voudrait repartir pour 5 ans de députation supplémentaire. Face à lui dix autres candidats se sont déclarés sur cette circonscription qui englobe Périgueux et une partie de son agglomération jusqu'à la frontière girondine par la Vallée de l'Isle. En 2017, après une présidentielle qui avait donné Mélenchon vainqueur dans le département, c'est bien le candidat macroniste qui avait remporté la bataille suivante des législatives, laissant la candidate LFI pas si loin derrière.
Si cette année les électeurs du département ont majoritairement choisi Marine le Pen, lors du premier tour de la Présidentielle, le jeu des législatives devrait à nouveaux se jouer cette année entre le député sortant et une nouvelle candidate mélenchoniste, Pascale Martin, investie par la Nupes. Un duel, déjà pré-annoncé par les observateurs qui croient peu dans les chances du candidat RN, Williams Ambroise, en raison de son manque d'enracinement local, pas plus que dans celles des candidats des partis plus traditionnels. Ce n'est pourtant les concernant, pas faute d'essayer. Tant pour Elisabeth Marty, rassemblant largement sous son nom des LR jusqu'au centre, que pour Floran Vadillo, élu de Périgueux, socialiste en dissidence, qui compte notamment sur les soutiens appuyés de sa maire, Delphine Labails, et de la majorité départementale pour tenter de jouer les trouble-fête.

Les 12 candidats :

  • Lise Khelfaoui (LO) 
  • Emmanuelle Jean (Parti animaliste)
  • Williams Ambroise (RN)
  • Pierre Melo (divers)
  • Cécile Chrétien (écologiste indépendante)
  • Floran Vadillo (divers gauche ex-Parti socialiste )
  • Philippe Chassaing, député sortant (Renaissance-Ensemble)
  • Pascale Martin (LFI-Nupes ) 
  • Isabelle Leglu (Mouvement de la ruralité )
  • Pascale Léger (Reconquête !)
  • Patrice Reboul (PRG)
  • Élisabeth Marty, (LR - UDI - NC)

 

Deuxième circonscription

Dans le Bergeracois, ils sont 10 à candidater au premier tour des élections législatives. Parmi eux, Michel Delpon, le député sortant vise la réélection. Peu importe le mauvais coup pris par le candidat Macron lors de la récente présidentielle, et le constat dans cette circonscription, plus qu'ailleurs dans le département, d'une montée toujours continue et forte du RN. En 2017 déjà, c'est entre LREM et RN que c'était joué le 2nd tour. Le candidat RN n'est plus le même mais celui qui le remplace, Serge Muller, c'est déjà connaître des électeurs lors des dernières élections départementales. De son côté, si Michel Delpon n'est pas le favori des élus locaux, son surnom de « Monsieur Hydrogène », dont il s'est fait un des premiers défenseur à l'Assemblée nationale parle sans doute sur le territoire.
Autre point favorable pour le sortant : le départ en lignes dispersées de la gauche. Michèle Roux, Insoumise, candidate de la NUPES doit faire avec la candidature pour le moins gênante de Christophe Cathus, conseiller régional socialiste, appuyé dans son combat électoral par son président Alain Rousset. Un Christophe Cathus qui pour mémoire, était le suppléant PS de la députée Verte, Brigitte Alain, battue en 2017 par « Monsieur Hydrogène ».


Les 10 candidats :

  • Cédric Ulian (Parti animaliste)
  • Michel Delpon, député sortant (Renaissance - Ensemble)
  • Serge Muller (RN)
  • Christophe Cathus (Divers Gauche - socialiste)
  • Michèle Roux (LFI - Nupes)
  • Aurélien Delfour (LR)
  • Amandine Legros (Mouvement de la ruralité)
  • Hervé Prats, sans étiquette
  • Nathalie Ballerand (Reconquête !)
  • Jonathan Almosnino (LO)

 

Troisième circonscription

Dissidence toute, sur la 3ème circonscription de Dordogne. Sur cette circonscription du Nontronnais, au terrain plutôt favorable à la gauche, le candidat Jean-Pierre Cubertafon, député sortant de la majorité présidentielle, pourrait se satisfaire de constater la division de la gauche. D'un côté, la candidature Nupes, portée par Cyril Girardeaux venu de LFI, de l'autre celle du socialiste dissident et défenseur de l'occitan de Martial Peyrouny, fortement appuyé par les élus locaux. Le sortant pourrait d'autant plus se satisfaire de cette division qu'il ne doit sa victoire en 2017, qu'à guère plus de 650 voix d'écart avec la députée sortante d'alors, la socialiste Colette Langlade.
Celà dit, si rien n'est pour autant joué sur sa gauche, il a lui aussi son dissident macroniste en la personne de Guillaume Gardillou, fraîchement arrivé en Dordogne mais candidat auto-déclaré de longue date (avant le sortant) « pour la majorité » présidentielle dans la course à la députation. Division aussi à l'extrême droite où, comme dans de nombreuses circonscriptions le RN se lance dans la course face à un candidat Reconquête. Ajouter à cela, la candidature LR, de Myriam Thomasson, qui, en l'absence d'autres candidats, veut rassembler droite et centre. Au total, un premier tour au jeu plutôt ouvert.

 

Les 11 candidats :

  • Adélaïde Jorand, sans étiquette
  • Jacques Decoupy, Lutte ouvrière (LO) 
  • Cyril Girardeau, Nupes, (LFI - Nupes) 
  • Myriam Thomasson, (LR) 
  • Martial Peyrouny, (Divers Gauche dissident socialiste) 
  • Antoine Coutou, (Reconquête !) 
  • Florence Joubert, (RN) 
  • Guillaume Gardillou, (sans étiquette) 
  • Céline Laval, (Parti animaliste) 
  • Jean-Pierre Cubertafon, député sortant (Ensemble) 
  • Laurence Desmartin, (le Mouvement de la ruralité)

Quatrième circonscription :

Dans la 4ème circonscription, comme ailleurs en Dordogne, pas d'union autour de la Nupes, mais bien une division nette de la part des socialistes, pas convaincus par le candidat de Génération.s, Sébastien Peytavie, officiellement investi. C'est Christian Teillac, vice président du Conseil départemental, qui se charge d'assumer la dissidence, avec le soutien appuyé et enthousiaste de Germinal Peiro. L'homme de Montignac ne manque donc pas de notoriété en ces terres Sarladaises.
Celle qui n'en manque pas non plus c'est Jacqueline Dubois, députée sortante (LREM) que la majorité présidentielle n'avait pourtant pas voulu investir cette année, lui préférant l'ex LR converti à Renaissance, Jérôme Peyrat, pourtant lui-même perdant dès le premier tour, sur la même circonscription, lors de l'élection législative 2017. Un candidat qui ne l'est plus, suite à la polémique autour de sa condamnation pour violence conjugale, laissant le champ (plus) libre à la sortante partie, en conséquence de son éviction, sous la bannière de « l'alliance des centres ».
Sur une circonscription où l'on a soutenu Emmanuel Macron plus qu'ailleurs lors de la Présidentielle, Jacqueline Dubois aura aussi sur sa route, Basile Fanier qui a la confiance de LR, et s'est fait connaître notamment lors de la campagne des municipales 2020, échouant de très peu à faire tomber Jean-Jacques de Peretti de son fauteuil de maire de Sarlat.


Les 11 candidats :

  • Éric Garnier, (divers gauche)
  • Sébastien Peytavie, (Génération. s, Nupes)
  • Stéphane Roudier, (divers gauche)
  • Laurence Trapy-Joinel, (Parti animaliste)
  • Nécati Yildirim, (LO)
  • Jacqueline Dubois, députée sortante, (Alliance centriste)
  • Anne-Laure Maleyre, (Reconquête !)
  •  Ludivine Le Berre, (RN)
  • Frédérique Rouyard, (Les Patriotes)
  • Christian Teillac, (Divers gauche, socialiste dissident)
  • Basile Fanier, (LR)

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2249
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus