Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Législatives : un trop plein de candidatures à gauche dans le Bergeracois

14/05/2012 | Aux législatives, l’avantage acquis par les socialistes le 6 mai résistera–t-il aux divisions de la gauche en Bergeracois ? Rien n’est moins sûr.

Le socialiste Christophe Cathus au côté de la candidate écologiste Brigitte Allain

Le 6 mai, les électeurs de la deuxième circonscription de la Dordogne ont voté massivement en faveur de François Hollande. On pourrait légitimement penser que la gauche a toutes les chances de détrôner dans ses conditions, le député sortant Daniel Garrigue, ex UMP et désormais soutenu par le Modem et élu depuis 2002. Mais voilà, ils sont nombreux à revendiquer des valeurs de gauche, et à tenter l’aventure de la députation. Petit tour d’horizon. Par souci d’équité, nous présenterons les candidats de droite et du centre dans un prochain article.

Brigitte Allain, viticultrice à Bouniagues, ancienne porte-parole de la Confédération paysanne se définit comme la candidate officielle à gauche. « Je suis la candidate du parti socialiste et d’Europe écologie les Verts dans le cadre d’un accord national de rassemblement signé en décembre dernier. En m’accordant leur confiance, les électeurs renforceront la majorité présidentielle dont Europe écologie sera une composante. »Brigitte Allain, soutenue par de nombreux militants et élus, se définit comme une femme de terrain, attachée à son territoire rural. Si elle est élue, elle entend « œuvrer pour le maintien des services publics, le respect des cultures locales et de l’environnement, le maintien de tous les emplois dans cette circonscription très touchée par le chômage. » Lors de l’inauguration de sa permanence, le 10 mai, Brigitte Allain, furieuse a tenu à s’ériger en faux, avec une pointe d’humour,   contre « des intentions que je n’ai pas. On m’accuse de vouloir régulariser tous les sans papiers, de vouloir fermer l’aéroport. Ce sont des propos inadmissibles.» Le suppléant de Brigitte Allain est le socialiste Christophe Cathus.

L’ex-députée européenne Béatrice Patrie, écartée du Parti socialiste pour cause de dissidence, et qui vient de perdre ses délégations d’adjointe au maire de Bergerac, refuse catégoriquement de retirer sa candidature. Son suppléant est le vice- président du Conseil général, Serge Fourcaud, viticulteur. Béatrice Patrie et Serge Fourcaud diffusent sur le territoire onze propositions concrètes qui sont la déclinaison locale du programme de François Hollande. Parmi elles, le développement de l’aéroport, une liaison ferroviaire rapide vers Bordeaux et Paris, la démographie médicale, l'emploi, la formation des jeunes.

 Delpon, « hors des partis politiques »

 Michel Delpon, directeur d’une société coopérative de négoce de vins, ancien président du Conseil interprofessionnel des vins de la région de Bergerac (CIVRB), se définit comme un homme avec des valeurs de gauche. Il a voté et soutenu François Hollande, mais il n’a pas repris sa carte au PS. Son profil centre gauche et sa connaissance du milieu viticole et des instances agricoles pourraient séduire. « Je m’inscris pour cette élection en dehors de tout parti politique. La moitié des électeurs ont rejeté les partis, lors du dernier scrutin. En cas de triangulaire, ce qui n’est pas à exclure au vu du résultat obtenu par le Front national en Bergeracois lors du premier tour des présidentielles, je suis le mieux placé pour rassembler au second tour. Si je passe le premier tour, je suis certain d’être élu. »
Michel Delpon affiche de vraies divergences de points de vue avec la candidate Brigitte Allain sur les sujets agricoles. Il est membre du collectif Roosevelt 2012 qui propose une série de réformes pour relancer l’économie et dégager de nouvelles marges de manœuvres financières.

La forte personnalité d’Armand Zaccaron, vice-président du Conseil général est appuyée par le Front de Gauche qui le verrait bien candidat unique de la gauche sur la circonscription. Il y a quelques jours, son équipe a rendu public une liste de 815 personnes qui lui apportent son soutien. Et le score du Front de gauche pèse dans cette circonscription de la Dordogne.

Avec cette multiplication des candidatures, le risque d’une élimination de la gauche, le 10 juin, est une éventualité que les instances nationales du PS, des Verts et du Front de gauche prennent au sérieux. Depuis plusieurs jours, ces trois partis négocient des candidatures communes  dans les circonscriptions où le succès du FN à la présidentielle  peut faire éliminer la gauche dès le premier tour. 55 circonscriptions sont concernées dont celle de Bergerac. La décision devrait être prise avant la date limite de dépôt de candidature fixée au vendredi 18 mai.

 Claude Hélène Yvard

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Cl - Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
903
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !