aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Législatives : un trop plein de candidatures en Dordogne

22/05/2017 | Ils sont 47 candidats à se présenter aux législatives dans le département, avec un record dans le Sarladais. Les électeurs devront choisir parmi dix-sept noms.

Urne de vote

En Dordogne, la bataille des élections législatives a débuté. Il y aura 47 candidats pour le premier tour qui a lieu le 11 juin. Ils sont dix dans la 1ere circonscription où le jeu électoral s’annonce ouvert, Pascal Deguilhem (PS), ayant décidé de ne pas se représenter après deux mandats. Ils sont dix dans la 2e circonscription (Bergeracois) où Brigitte Allain (EELV) tentera sa réélection. Ils sont neuf dans la 3e circonscription où Colette Langlade (PS) se représente. Enfin, dans la 4e, ils sont dix-sept à vouloir succéder à Germinal Peiro (PS).

En Dordogne, lors du premier tour des législatives qui a lieu le 11 juin, les électeurs périgourdins auront l’embarras du choix. Ils sont 47 candidats inscrits sur les quatre circonscriptions, c’est 7 de plus qu’en 2012, mais 4 de moins qu’en 2012. La 4 circonscription qui correspond au Sarladais compte 17 candidats. Ils ne sont que deux sur les quatre députés sortants à briguer un nouveau mandat : la députée socialiste du Nontronnais Colette Langlade se représente et la députée écologiste du Bergeracois  Brigitte Allain dont le suppléant est socialiste qui espère renouveler l’expérience.

République en Marche, Les Républicains, Le Parti Socialiste, Le Front National, La France Insoumise, Le Parti Communiste, Lutte Ouvrière et l'Union Populaire Républicaine ont tous une représentante ou un représentant dans les quatre circonscriptions. Les partis Debout la France présenteront deux candidats, tout comme le Mouvement 100% et Europe Ecologie Les Verts. Il faut noter la présence de candidats du ParDem, du Partit Occitan et de l'Alliance écologiste indépendante.

Dans la 1e circonscription, celle de la Vallée de l’Isle, Pascal Deguilhem (PS) devenu conseiller régional n’a pas souhaité se représenter.  En 2012, il avait frôlé sa réélection dès le 1er tour. Cinq ans plus tard, la donne a changé : Jean-Luc Mélenchon pour la France insoumise est arrivé en tête lors du 1er tour des Présidentielles, avec 25, 01 % des voix  devant Emmanuel Macron avec 22,87 %. La partie s’annonce difficile pour Michel Moyrand, ancien maire socialiste de Périgueux, pour se faire élire député, malgré son ancrage local. Face à lui, il aura Laurent Mossion pour Les Républicains, adjoint d’Antoine Audi à la mairie de Périgueux. La République en Marche a investi Philippe Chassaing, inconnu du grand public et que l’on a peu vu pendant la campagne présidentielle. Son investiture a  d’ailleurs été contestée par les Marcheurs de la première heure.

Une surprise en Bergeracois comme en 2012 

Dans la 2e circonscription, la députée écologiste Brigitte Allain associée au socialiste Christophe Cathus se représente pour un second et dernier mandat. En 2012, elle avait créé la surprise. La députée sortante, dont beaucoup reconnaissent « qu’elle a fait le boulot », aura face à elle dix autres prétendants dont deux responsables du Front national : le conseiller régional Robert Dubois et le secrétaire départemental par intérim Eric Villemagne. Il n’est pas certain que ces deux-là maintiennent leur candidature, dans un secteur où le parti frontiste réalise depuis longtemps ses meilleurs scores en particulier dans les villages ruraux. À gauche, c’est la division, parti communiste et France insoumise n’ont pas pu s’entendre. Quant à la candidature de Michel Delpon, négociant en vins, et référent départemental en Marche, c’est l’inconnu. Il s’est beaucoup investi localement pour l’élection d’Emmanuel Macron.  Candidat sans étiquette en 2012, il n’avait obtenu qu’1,07 % des voix au premier tour. Gaëlle Blanc, conseillère départementale, défendra les couleurs des Républicains.

La 3e circonscription, celle du Nontronnais, s’annonce sur le papier, la moins indécise. Colette Langlade, qui laboure sans relâche depuis dix ans ce territoire ancré à gauche, a la faveur des pronostics. Le manque d’union à gauche entre la France insoumise et le Parti communiste pourrait lui profiter. Pour la République en Marche, c’est le maire Modem de Lanouaille, Jean Pierre Cubertafon qui a été investi.

« La circonscription de la mort »

Dans le Sarladais, ça se bouscule au portillon avec dix-sept candidats. Il y a cinq ans, le député sortant Germinal Peiro avait été réélu dès le premier tour pour son 4e mandat. Cette fois, il a souhaité privilégier le Conseil départemental qu’il préside. Les électeurs auront fort à faire pour départager les candidats : à gauche, Benjamin Delrieux, le candidat choisi par les militants socialistes et soutenu par le député sortant devra faire face à Nathalie Manet Carbonnière, exclue du PS, à Thomas Michel ( divers gauche). Le jeune conseiller régional fait pourtant courageusement campagne en visitant toutes les communes et en allant à la rencontre des habitants. Le parti communiste et la France insoumise sont également présents. À droite, ce n’est guère mieux : Jérôme Peyrat, le maire Les Républicains de la Roque Gageac sera opposé à Jean Jacques de Peretti, maire de Sarlat, ancien ministre et qui a soutenu Emmanuel Macron lors de la campagne  Présidentielle. La République en Marche a investi Jacqueline Dubois, une enseignante à la retraite. Qui sera présent le 11 juin au soir ? Difficile de se prononcer, car il faut obtenir 12,5 % des inscrits pour être qualifié pour le deuxième tour. À Sarlat, le 7 mai, Emmanuel Macron a reccueilli 73,3 % des suffrages. Le Sarladais est surnommé, à juste titre  «  la circonscription de la mort » par de nombreux observateurs.

La Rédaction
Par La Rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2982
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !