10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

30/11/17 : Le 20 décembre, la salle de spectacles “Les Cigales“ à Luxey (40) accueille Françis Huster pour un seul-en-scène moderne et engagé, à l’image de celui qu’il incarne: Albert Camus. Rendez-vous à 21h. Pensez à réserver sur www.musicalarue.com !

30/11/17 : Du 5 au 16 décembre, la médiathèque du Marsan (à Mont-de-Marsan) accueille une exposition d'affiches créée à l'occasion du cinquantième anniversaire d'Amnesty International. Objectif: sensibiliser et éduquer aux droits humains.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

  • 07/12/17 | L'avenir du vélo en débat à La Rochelle

    Lire

    Depuis douze ans, la Charente-Maritime organise ses Tribunes de l'Innovation autour de grands thèmes d'actualité comme la solidarité, la mondialisation, etc. Pour cette édition, la "petite reine" est à l'honneur, avec des conférences-débats autour de son histoire, sa place socio-économique, ses innovations technologiques et son avenir en tant que transport doux et durable. RDV (gratuit) le 14 décembre à 18h à la Maison du Département. Ouvert au grand public sur inscription au 05 46 31 72 00.

  • 06/12/17 | Nouveau record pour Bordeaux-Mérignac

    Lire

    En novembre 2017, le trafic international continue de soutenir les bons résultats de l'Aéroport de Bordeaux-Mérignac et affiche un record mensuel de croissance pour 2017 de +26,3%. Ce premier mois de la saison Automne-Hiver a vu 404.000 passagers mensuels transportés (+3,2%). Depuis début 2017, le trafic de la plate-forme bordelaise progresse de +8,2% et 5.772.000 passagers ont été transportés. Une fin d'année qui s'annonce très positive à Bordeaux avec cependant un bémol, la baisse de 10,3% du trafic national liée au recul de Paris.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les élections cantonales dans les Pyrénées-Atlantiques: Pau-centre et Bayonne-Ouest, au coeur d'une castagne politique historique

06/03/2011 |

Conseil général des Pyrénées-Atlantiques

« À moins d'un tsunami... », avait titré Sud-Ouest à la veille des élections cantonales de 2008, prédisant une victoire de la gauche à l'orée... 2050. Dix ans plus tôt, en 1998, 44 des 52 conseillers généraux étaient de droite. Le tsunami est passé, la gauche a obtenu la majorité au Conseil général des Pyrénées-Atlantiques mais dans les rangs du PS la joie allait être de courte durée. Le soir même, Josy Poueyto et Monique Larran Lange, élues en 2004 dans les cantons de Pau-centre et Bayonne-Ouest, non renouvelables à l'époque, changèrent de casaque pour rejoindre l'opposition. Les cantons des deux transfuges sont renouvelables en 2011 et le groupe PS de Georges Labazée entend bien reprendre le pouvoir, avec la manière.

Le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques pourrait basculer à gauche aux prochaines élections cantonales. Un tournant historique puisqu'il est présidé depuis 35 ans par des hommes de droite. L'équation est simple : 26 cantons sont renouvelables, 15 à gauche et 11 à droite dont Pau-centre et Bayonne-Ouest, les deux cantons PS passés Modem le soir où la gauche, à l'avantage de deux sièges, croyait fêter sa victoire aux élections cantonales de 2008. 26 partout, égalité, balle au Centre. C'est sur un plateau, mais la mort dans l'âme, que Jean-Jacques Lasserre, président centriste de l'alliance UMP-Modem et du Conseil général, cédait son bureau à son allié UMP Jean Castaings. Le conseiller général  du canton de La Bastide-Clairence, doyen tous courants politiques confondus, est alors élu président au bénéfice de l'âge.

Une reconquête menée sous la bannière de l'éthique politique
« Jo » Labazée, chef de file PS, mène ses troupes à la reconquête sous la bannière de l'éthique politique face à une alliance Modem-UMP, de l'ancien président, Jean Jacques Lasserre qui juge la gauche locale, assujettie à la rue de Solferino, coupable de vouloir gonfler les élections cantonales d'un enjeu national.
Le président de l'alliance UMP-Modem se base sur son bilan équilibré au niveau local pour désamorcer les inévitables rapprochements avec le gouvernement UMP. Mais réduire les élections cantonales aux frontières des Pyrénées-Atlantiques ne suffit pas à Josy Poueyto pour être réélue dans le canton de Pau-centre. La transfuge du PS doit faire le grand écart entrela proximité à la terre, si chère à Jean-Jacques Lasserre, et la vague nationale actuelle en faveur de la gauche. Héritage socialiste aidant. Au PS, on parle de trahison. Battre Josy Poueyto dans le canton de Pau-centre est une question d'honneur. « Une question d'éthique », corrige Georges Labazée. Du côté de Bayonne, Monique Larran-Lange a déjà perdu la confiance de Jean Grenet, le maire UMP de la ville. Ce dernier a poussé dans la bataille son champion, le docteur Gouffrant, adjoint à l'urbanisme, qu'il considère comme seul capable de battre son ennemi intime, Yves Ugalde, déjà candidat aux municipales de 2014. Un doublon dont la gauche bayonnaise espère tirer parti. Mais en Béarn, bien malin celui qui pourra prédire l'issue du duel entre Josy Poueyto et Stéphanie Maza, candidate socialiste dans le canton de Pau-centre.

Une certaine Josy Poueyto
Bien que la liste d'Alain Rousset ait frôlé dans ce canton les 35 % au 1er tour des régionales de 2010, Josy Poueyto conserve une précieuse proximité avec les Palois du centre-ville qu'elle entretient, jour après jour, par une campagne de porte-à-porte intensive. Contre Stéphanie Maza, favorite de la nouvelle équipe de la place Royale, l'ancienne adjointe d'André Labarrère, malgré sa désertion des rangs du PS en 2008, séduit encore un certain électorat de gauche.
En se ralliant en mars 2008 au panache blanc de François Bayrou, qui passait plus de temps à Paris que dans les bureaux du Parlement de Navarre,Josy Poueyto espérait prendre en réalité le pouvoir à la mairie de Pau. Quitte à gâcher la victoire historique de ses anciens amis au Conseil général des Pyrénées-Atlantiques. Rappelons qu'en 2008 les élections municipales et les élections cantonales avaient été regroupées à cause des élections présidentielles et législatives de 2007. Mais résultat des courses : François Bayrou a été torpillé depuis l'Elysée par la liste d'ouverture UMP-PS de l'ex fabiusien Yves Urieta maire de circonstance au lendemain de la mort d'André Labarrère. Et la même semaine, ajoutant l'insulte à la douleur, Josy Poueyto devait voter au troisième tour des élections cantonales pour Jean Castaings, le doyen UMP, élu grâce à elle au bénéfice de l'âge à la présidence du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques.
Difficile à cette heure d'écrire l'histoire. Ce n'est qu'à la fin des élections cantonales de 2011 que l'ancienne adjointe d'André Labarrère obtiendra la récompense de tous ses efforts ou paiera le prix de son pari malheureux. Car la politique veut que ce soit toujours, à la fin de la bataille, les vainqueurs qui écrivent l'histoire.   

photo : OD pour Aqui

Olivier Darrioumerle

Partager sur Facebook
Vu par vous
371
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
MOESTA Brigitte | 21/03/2011

Je suis désolée des résultats du Front National, son pourcentage devrait être réduit à 0!!!
Dernièrement j'ai eu le témoignage d'une personne d'une soixantaine d'années demeurant à Pau, c'est ainsi que j'ai retenu ses propres termes : "je vote pour le Front National et qu'on mette tous les noirs et les arabes dehors. En quoi peut-elle utiliser de tels propos ignares!
Je suis une personne blanche et pure paloise, j'ai épousé un homme de couleur noire originaire de la GUADELOUPE, actuellement retraité militaire, il a donc toujours servi la FRANCE ! J'ai 3 fils métis et c'est la raison pour laquelle je n'ai jamais voulu qu'un de mes fils s'engage dans n'importe quelle action française, mourir pour la FRANCE n'en vaut pas la chandelle !!! Il n'y a que les gens ignares qui sont RACISTES !!!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !