aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Les escapades républicaines à l'abordage du TAFTA

05/09/2016 | A l'occasion de la rentrée politique du député Gilles Savary Guillaume Duval était invité à partager ses réflexions sur les enjeux du Traité transatlantique de libre échange

Les escapades républicaines à l'abordage du TAFTA

Comme chaque année depuis quatre ans, les Ateliers de Marianne organisaient ce 3 septembre, les Escapades républicaines à Saint-Symphorien dans les Landes girondines, autour de Gilles Savary, député de la 9ème circonscription de Gironde et d'un invité conférencier Guillaume Duval, Directeur de la Revue Alternatives économiques. Près de 150 personnes de tous horizons ont répondu à l'invitation largement diffusée puisque même une conseillère F.N de Salles s'était aventurée jusque sur ces terres de Mauriac.

Gilles Savary, fidèle à son style direct a mis en exergue quelques moments forts de l'année politique, sans faux semblant : soutien à la loi El Khomri; parce que "l'enjeu est bien de permettre à ceux qui en sont exclus de réintégrer le monde du travail par une flexibilité négociée tout en garantissant l'essentiel des droits des salariés"; mais en même temps, combat pour lutter contre le dumping social des travailleurs détachés avec la loi dite "loi Savary". "Dans un pays qui compte 6 millions de chômeurs, on est en droit de s'interroger sur cette anomalie qui oblige des secteurs entiers de notre économie à recourir à des travailleurs étrangers"...

Une réalité qui pèsera immanquablement sur les échéances 2017, dans une situation où menace terroriste et difficultés économiques s'entremêlent de manière trop simpliste. "Depuis l'horreur de Nice, une certaine classe politique a choisi de politiser l'horreur alors même que pour gagner cette guerre, il nous faut une unité nationale sans tomber dans le simplisme et la haine de l'autre; ce sera la marque de notre vie politique tout au long de ces prochains mois."

Un enjeu surtout géopolitique avec l'affirmation d'un duo UE/USAComme pour renforcer les propos de Gilles Savary sur la nécessaire prise en compte des réalités économiques internationales, Guillaume Duval prolongea la réflexion avec un exposé à la fois pédagogue et explicite sur les enjeux du Traité transatlantique de libre échange en négociation depuis 2013 entre l'UE et les Etats Unis et qui vise une harmonisation des barrières non tarifaires et un meilleur accès des marchés publics en particulier américains. Mais Guillaume Duval insista sur l'enjeu surtout géopolitique avec l'affirmation d'un duo UE/USA face aux pays émergents, une voie pour conforter au final les grandes multinationales, en particulier celles américaines les plus puissantes. Une suspicion d'autant plus renforcée que la négociation menée d'un côté par la Commission européenne sur une base technicienne et de l'autre par des autorités politiques ne garantit pas une reconnaissance des intérêts européens.
A cela s'ajoute la question de l'arbitrage des conflits que les USA voudraient voir confier à une autorité privée avec la capacité de sanctionner les Etats. Une négociation que nombres d'experts ont considérée comme vouée à l'échec et qui est largement contestée puisque l'Allemagne et la France par le biais de leurs ministres respectifs remettent aujourd'hui formellement en cause. Une contestation qui pour Guillaume Duval est révélatrice de trois changements plutôt positifs pouvant amener à une refonte des relations commerciales : le changement de modèle économique en Chine, les aspirations nouvelles des multinationales américaines et européennes pour une meilleure régulation et l'enjeu climatique qui de fait, oblige à poser la question de notre modèle de développement.

De manière assez révélatrice, c'est sur la nature de ce nouveau modèle de développement que l'essentiel des questions du public s'est concentré, témoins que finalement, le Traité n'était presque plus d'actualité. Un débat qui s'est poursuivi, selon la tradition des escapades par un repas au Cercle des Ouvriers de Saint Symphorien et autour d'une exposition sur le thème de l'eau et de son patrimoine en sud gironde; une sorte de clin d'oeil accusateur au projet de LGV qui se propose de cisailler la vallée du Ciron...

JLH
Par JLH

Crédit Photo : JL H

Partager sur Facebook
Vu par vous
4899
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !