Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les Etats-Généraux de la mobilité durable passent par la Nouvelle-Aquitaine

13/12/2016 | Après Lille, Lyon, Marseille et Nantes, Bordeaux a reçu ce lundi 12 décembre, la 5ème journée des états-généraux de la mobilité durable.

TER Régiolis en gare de Bordeaux Saint-Jean

Le Groupement des Autorités Responsables de Transports (GART), le think tank Transport, Développement, Intermodalité et Environnement (TDIE), l'Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP), la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV), la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT) et enfin, les Régions de France. Tous les six, autant dire le panel des acteurs de la mobilité, clients et collectivités autorités organisatrices des transports compris, sont les co-organisateurs des premiers « Etats-généraux de la mobilité durable ». Un grand mouvement lancé, tel un tour de France, au niveau national pour être force de proposition et de sensibilisation au regard des enjeux du transport public. Objectif : parvenir à faire entrer ces enjeux dans le débat public, et notamment à l'approche des échéances électorales qui s'annoncent.

Pour Jean-Pierre Farandou, Président de l’UTP « il y a un problème sur l'équilibre financier du secteur des transports publics qui à terme pourrait remettre en cause sa durabilité. » Il s'explique : «Le français veulent de plus en plus de transports collectifs, et c'est une très bonne nouvelle, mais outre le constat progressif que les usagers paient de moins en moins, au détriment des contribuables, une succession d'autres nouvelles viennent dégrader l'équilibre du secteur », et de citer, en vrac : « la double hausse successive de la TVA qui nous a fait passer de 5,5% à 10%, l'arrêt du projet sur les écotaxes, qui aurait été une source de financement, les baisses des dotations d'Etat aux collectivités qui nous impactent également, et enfin l'élèvation du seuil de la taxe « versement transport » aux entreprises de plus de 11 salariés (9 et 10 auparavant) qui représente un manque à gagner de 500 M€ par an pour les autorités organisatrices. »

Recueillir des propositions à valoriser dans le débat électoralFort des ces constats, est née l'idée d'un Tour de France auprès des acteurs pour « recueillir des propositions concrètes pour sauvegarder le secteur », et de le valoriser dans ce débat électoral via « des grandes causes », dans lesquelles le transport public est en réalité une composante souvent oubliée mais pourtant incontournable. Jean-Pierre Farandou cite en exemple la pollution, l'emploi, tant du point de vue de la filière et ses 500 000 salariés que du point de vue de la gestion des déplacements dans le cadre des politique RH des entreprises, la place des territoires périurbains et ruraux, ou encore la question de la sécurité dans les transports... Autant de thématiques, et des propositions liées, soumises au débat électoral seront issues de la large consultation mise en œuvre dans le cadre des Etats-Généraux de la mobilité durable.

Concrètement ces Etats-généraux, « une première à une si large échelle de consultation », assure le Président de l'UTP, ont démarré cet été par une consultation sur internet ouverte à toutes les parties prenantes. Celle-ci a permis de recueillir de premières propositions de mesures à court et moyen terme sur 5 thématiques : la qualité de service, la transition énergétique et la santé publique, le financement et le modèle économique du secteur, l'intermodalité et la multimodalité, et enfin, la desserte des territoires peu denses.

Forte des plus de 300 contributions apportées lors de cette première étape, la démarche se poursuit donc sur le terrain par 6 réunions régionales, dont Bordeaux est la cinquième, rassemblant à chaque étape entre 100 et 150 personnes. L'objectif étant de nourrir les réflexions au fil des réunions et d'établir au final une série de propositions visant à une politique de mobilité « efficace et efficiente ». Enfin, un résumé des propositions issues de la démarche sera publié dans un document final sur les enjeux de la mobilité durable d'une dizaine de pages, et l'ensemble des débats et contributions seront également consignés dans des annexes sous format numérique. La publication sera quant à elle soumise au débat électoral et remise aux équipes des candidats des élections à venir.

"Une période extrêment importante pour les transports et la mobilité"Un débat qui par ailleurs tombe à pic également du point de régional « dans une période extrêmement importante pour les transports et la mobilité sur les 2 à 3 ans à venir », souligne Renaud Lagrave, Vice-président du Conseil régional en charge des transports. Et pour cause : modification des compétences avec la prise en charge des transports interurbains puis scolaires à la rentrée prochaine, la création du Schéma Régional d'Aménagement et de Développement du Territoire (SRADDT) ou encore l'arrivée de la LGV en juillet « qui vient entièrement modifier les horaires sur la Région ». « Cette démarche va sans doute nous aider à faire des choix » estime le vice-président et d'autant plus à l'heure d'une politique des transports régionale qui tente sa mue, via la création d'une Conférence annuelle sur les transports ainsi que celle d' « un syndicat mixte régional autour des mobilités, qui pourrait être soumis aux vote des élus régionaux lors de la plénière du mois d'avril », annonce Renaud Lagrave.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5758
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !