Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

  • 19/10/18 | Hot Vienne et son colloque international

    Lire

    Dans le cadre de la saison culturelle Hot Vienne, Limoges se la joue jazz. Passionnés du jazz de renom se retrouveront lors du colloque international dédié au jazz du 22 au 24 octobre à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges. Durant ces 3 jours, les 25 intervenants se succéderont pour s’exprimer sur les figures emblématiques du genre autour de thèmes l’écriture du jazz ou son histoire à Limoges. Entrée libre et gratuite.

  • 18/10/18 | Floirac : budgets participatifs n°2

    Lire

    A Floirac dans le cadre de la 2ème édition des budgets participatif, 160 000 € ont été réservés par le conseil municipal pour financer ces actions proposé par les habitants, dont 60 000 € pour des projets visant à améliorer le cadre de vie en milieu scolaire. 45 projets ont été déposés: 35 pour la ville, 10 pour les écoles. Le vote est désormais ouverts aux habitants jusqu'au 29 octobre, pour l'élection de 4 projets de ville et 3 projets d'écoles. Les 45 projets déposés sont présentés sur internet et à la M.270, où une urne est disposition pour le vote qui peut aussi se faire sur internet.

  • 18/10/18 | Une journée de travail autour des migrations

    Lire

    Samedi 20 octobre, de 9h30 à 17h le département DEFLE de l’Université Bordeaux 3 Montaigne à Talence accueille une journée de travail des Etats Généraux des migrations en Gironde portés localement par le collectif d'associations Collectif Réfugiés Solidarité 33. L'occasion à travers 6 ateliers de réfléchir et être force de proposition sur des thèmes liés à l'action, à la communication, et à la structuration du collectif, ainsi qu'aux conditions d’accueil des personnes migrantes en France, et particulièrement en Gironde. L’objectif est de préparer les actions que ce collectif militant veut organiser tout au long de l’année.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les forces vives du bassin de Lacq réflechissent à l'après-Total fin 2013

19/01/2011 |

Journée d'étude sur l'économie du bassin de Lacq 17/01/11

Total a annoncé la fin de son activité d'extraction de gaz sur le bassin de Lacq après 2013. Face au défi de la ré-industrialisation du bassin, la Communauté des communes de Lacq (CCL) s'est élargie. À cette occasion, les entreprises, les syndicats, les élus et les organisations, tout le monde s'est réuni le 17 janvier, à Mourenx, pour discuter de l'avenir du bassin industriel sans tabous, ni langues de bois. Et avec l'intention, selon le mot de Jacques Lérou, responsable du pôle de développement économique de la CCL, "d'avoir une stratégie" en la matière. Les applaudissements étaient proscrits, mais les métaphores sportives fusaient. Il y avait un esprit d'équipe dans la salle et un évident désir de travailler ensemble.

L'industrie n'est plus le premier secteur français et la chimie n'échappe pas à la crise. Sur le bassin de Lacq, quelques 1200 emplois ont disparu depuis vingt ans et le gisement de gaz s'épuise. L'affaire Célanèse, c'est à dire le départ précipité, en 2009, des texans du bassin et le licenciement de 350 salariés de l'usine de Pardies, pourtant rentable, a laissé derrière elle un territoire traumatisé. Et comme l'explique Marc Madeleine de Secalfi, " l'Europe n'est plus perçue comme un marché en développement et les entreprises veulent se rapprocher de leur source d'approvisionnement. " Mais François Virely, président de l'union des industries chimiques du sud aquitaine et de Sobegi, s'emporte : " Ce n'est pas la fin du gaz "! Et il rappelle " qu'il n'existe pas en Europe une plateforme équivalente pour la chimie du soufre ".En effet si les entreprises extractives partent, les industries chimiques ( matière plastique ) et métallurgiques ( chaudronnerie ) consolident leur présence sur le site, explique une universitaire. Un troisième industriel doit s'installer sur la zone. Le bassin a besoin de nouveaux investisseurs porteurs de projets sérieux, mais les jeunes ne veulent pas travailler dans la chimie en partie à cause de la mauvaise image que véhiculent, souvent à tort, l'industrie chimique et la zone de Lacq. "Il faut échanger davantage avec la mission locale et les universités ", propose Luc Finateu, président de Lacq Plus et représentant des PME-PMI.

Attractivité territoriale et compétitivité
L'élargissement de la CCL dont la puissance fiscale se situe au quatrième rang en Aquitaine, c'est la mutualisation et la conjonction des moyens, le dépassement des concurrences stériles et une augmentation des ressources, plaide Marion Charbonneau, docteur en géographie à l'Université de Pau et des pays de l'Adour". Une "ressource territoriale" à l'heure où l'on parle de concurrence et d'attractivité territoriale. Au fil des interventions, on se rend compte, justement, que pour attirer les investisseurs le bassin de Lacq dispose de nombreux atouts, d'un savoir-faire, en particulier dans le domaine de la sécurité, d'une vraie diversité industrielle et de compétences, mais aussi qu'y vit une population habituée à cotoyer les risques, dans un environnement où la culture industrielle n'est pas un vain mot. Mais que dire du Cluster chimie Lacq 2030, décidé à la fin de 2010, qu'Alain Rousset le président de la Région, appelle "Lacq 2", si la production de soufre, sans équivalent en Europe et en concurrence avec la Chine, ne pouvait plus être exportée par le port de Bayonne, où la contestation "urbaine" fait peu de cas du besoin d'un débouché maritime pour l'industrie de l'arrière pays. David Habib, président de la Communauté de Commune de Lacq dont la détermination est très forte, suggère la mise en place d'un Conseil économique et un prolongement de la discussion avec tous les partenaires. Les syndicats CGT, CFDT, FO n'étant pas les derniers à souhaiter être associés à ce chantier pour lequel il n'y a plus une minute à perdre. Des propositions vont suivre pour mettre en place un plan d'action. Un plan que le nouveau préfet des Pyrénées-Atlantiques, François-Xavier Ceccaldi, impressionné par le foisonnement en cours, a appelé de ses voeux avec vigueur, lui qui a conduit plusieurs opérations de reconversion industrielle. A suivre donc. Les enjeux sont considérables, et pas seulement pour le Bassin de Lacq ou le Béarn mais pour tout le département, ce que certains élus du pays Basque ont tendance à oublier; Jean-Jacques Lasserre, le vice-président du conseil général n'étant pas le dernier à le regretter.

Photo : aqui.fr

Olivier Darrioumerle

Partager sur Facebook
Vu par vous
416
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !