Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les jeunes et internet : un outil d'émancipation politique ?

30/05/2010 |

Une page apero facebook

Alors que de grands espoirs avaient été mis dans la « démocratie électronique », les chercheurs en science politique observent que les jeunes fréquentent peu les sites des partis politiques traditionnels. Mais peut-être faudrait-il inverser la perspective et interroger les usages plutôt que les contenus : des « textos » envoyés en classe aux « apéros Facebook », les « digital natives » utilisent parfois l'internet ou le téléphone portable de façon transgressive, comme pour défier les « soit-disants adultes ». Reste à savoir s'il s'agit d'une simple expression du « conflit des générations » ou d'une véritable lutte politique...

En 1964, Marshall McLuhan eut l'intuition que, plus que les contenus, « le vrai message, c'était le médium lui-même », que « les effets d'un médium sur l'individu ou sur la société dépendent du changement d'échelle que produit chaque nouvelle technologie, chaque prolongement de nous-mêmes, dans notre vie ». Le penseur canadien propose ainsi une clé pour comprendre le phénomène des « apéros Facebook » qui viennent de défrayer la chronique. Rien de plus banal que des jeunes gens qui se donnent rendez-vous pour boire jusqu'à « se mettre la tête à l'envers ». Ce qui est nouveau, c'est le changement d'échelle et surtout l'aspect spontané et non officiel de la rencontre. Le plus célèbre des réseaux sociaux est ainsi utilisé pour faciliter une pratique qui pour les « jeunes » répond à plusieurs besoins : se retrouver entre soi, prendre du plaisir ensemble, parfois dépasser ses propres limites, s'affirmer dans l'espace public tout en contestant l'ordre social des « adultes ».

Occuper l'espace
Nés avec le téléphone portable et internet, les jeunes d'aujourd'hui utilisent les technologies de communication pour tenter de prendre une place dans la société. Ils brouillent les repères entre la sphère privée et l'espace public, justement pour donner du « jeu » dans une société un peu trop rigide à leur goût : on met en ligne des photos de fête entre copains ou des images prises à la sauvette dans les salles de cours ; dans le bus ou la rue, grâce au téléphone portable, on fait profiter l'entourage de ses conversations privées ou de sa musique préférée. Il s'agit d'abord de « faire bouger les frontières » et de s'affirmer de manière ostentatoire.

Un parfum libertaire
Ces pratiques, typiques de l'adolescence, ont certes un caractère transgressif mais s'inscrivent aussi dans la défense d'une valeur jugée fondamentale : la liberté de communiquer. Ainsi, envoyer des textos en classe, plus ou moins discrètement, est une façon de tester la patience du professeur tout en exerçant un droit qui, pour les « digital natives », n'est pas négociable : celui d'échanger ses expériences avec ses amis, de rester en permanence en contact.

La revendication d'un internet « libre » et du droit d'accéder gratuitement à tous les contenus (comme celui de télécharger sans contrainte) fait partie de cette vision libertaire du monde où tout le monde doit pouvoir s'approprier librement les biens numériques. La défense de ces valeurs, essentielles pour la génération née avec le numérique, trouvent parfois une expression politique plus traditionnelle avec les mobilisations contre la loi Hadopi ou l'apparition de « partis pirates » qui s'opposent au fichage sur le Web et défendent le téléchargement « entre pairs ».

Une politisation des technologies de l'information ?
Si McLuhan a vu juste, il faut prendre la mesure des effets politiques de ces nouveaux « prolongements technologiques » de l'être humain. Elles permettent de donner de nouvelles formes à des conduites classiques chez les jeunes (excès, défis, transgressions) mais s'insèrent aussi dans le processus de civilisation qui se caractérise par une individualisation croissante. Petit à petit, c'est un nouveau visage de la société qui se dessine. Vivant de manière intense la multipositionnalité sociale et adeptes des activités multitâches, les jeunes d'aujourd'hui revendiquent de nouveaux espaces de liberté et de nouvelles règles du jeu. Les imposer à leurs aînés sera peut-être leur première façon de s'affirmer politiquement.

Vincent Goulet

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1100
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Qoala | 30/05/2010

Emancipation peut être, mais surtout débalage d'une vie dont on se passerait bien ... Je ne sais pas s'il y a tant de politique que ça !
Regardez des sites tel que http://www.stupidbook.fr et vous verrez le niveau de nos jeunes français !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !