Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les jeunes et internet : un outil d'émancipation politique ?

30/05/2010 |

Une page apero facebook

Alors que de grands espoirs avaient été mis dans la « démocratie électronique », les chercheurs en science politique observent que les jeunes fréquentent peu les sites des partis politiques traditionnels. Mais peut-être faudrait-il inverser la perspective et interroger les usages plutôt que les contenus : des « textos » envoyés en classe aux « apéros Facebook », les « digital natives » utilisent parfois l'internet ou le téléphone portable de façon transgressive, comme pour défier les « soit-disants adultes ». Reste à savoir s'il s'agit d'une simple expression du « conflit des générations » ou d'une véritable lutte politique...

En 1964, Marshall McLuhan eut l'intuition que, plus que les contenus, « le vrai message, c'était le médium lui-même », que « les effets d'un médium sur l'individu ou sur la société dépendent du changement d'échelle que produit chaque nouvelle technologie, chaque prolongement de nous-mêmes, dans notre vie ». Le penseur canadien propose ainsi une clé pour comprendre le phénomène des « apéros Facebook » qui viennent de défrayer la chronique. Rien de plus banal que des jeunes gens qui se donnent rendez-vous pour boire jusqu'à « se mettre la tête à l'envers ». Ce qui est nouveau, c'est le changement d'échelle et surtout l'aspect spontané et non officiel de la rencontre. Le plus célèbre des réseaux sociaux est ainsi utilisé pour faciliter une pratique qui pour les « jeunes » répond à plusieurs besoins : se retrouver entre soi, prendre du plaisir ensemble, parfois dépasser ses propres limites, s'affirmer dans l'espace public tout en contestant l'ordre social des « adultes ».

Occuper l'espace
Nés avec le téléphone portable et internet, les jeunes d'aujourd'hui utilisent les technologies de communication pour tenter de prendre une place dans la société. Ils brouillent les repères entre la sphère privée et l'espace public, justement pour donner du « jeu » dans une société un peu trop rigide à leur goût : on met en ligne des photos de fête entre copains ou des images prises à la sauvette dans les salles de cours ; dans le bus ou la rue, grâce au téléphone portable, on fait profiter l'entourage de ses conversations privées ou de sa musique préférée. Il s'agit d'abord de « faire bouger les frontières » et de s'affirmer de manière ostentatoire.

Un parfum libertaire
Ces pratiques, typiques de l'adolescence, ont certes un caractère transgressif mais s'inscrivent aussi dans la défense d'une valeur jugée fondamentale : la liberté de communiquer. Ainsi, envoyer des textos en classe, plus ou moins discrètement, est une façon de tester la patience du professeur tout en exerçant un droit qui, pour les « digital natives », n'est pas négociable : celui d'échanger ses expériences avec ses amis, de rester en permanence en contact.

La revendication d'un internet « libre » et du droit d'accéder gratuitement à tous les contenus (comme celui de télécharger sans contrainte) fait partie de cette vision libertaire du monde où tout le monde doit pouvoir s'approprier librement les biens numériques. La défense de ces valeurs, essentielles pour la génération née avec le numérique, trouvent parfois une expression politique plus traditionnelle avec les mobilisations contre la loi Hadopi ou l'apparition de « partis pirates » qui s'opposent au fichage sur le Web et défendent le téléchargement « entre pairs ».

Une politisation des technologies de l'information ?
Si McLuhan a vu juste, il faut prendre la mesure des effets politiques de ces nouveaux « prolongements technologiques » de l'être humain. Elles permettent de donner de nouvelles formes à des conduites classiques chez les jeunes (excès, défis, transgressions) mais s'insèrent aussi dans le processus de civilisation qui se caractérise par une individualisation croissante. Petit à petit, c'est un nouveau visage de la société qui se dessine. Vivant de manière intense la multipositionnalité sociale et adeptes des activités multitâches, les jeunes d'aujourd'hui revendiquent de nouveaux espaces de liberté et de nouvelles règles du jeu. Les imposer à leurs aînés sera peut-être leur première façon de s'affirmer politiquement.

Vincent Goulet

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1638
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Qoala | 30/05/2010

Emancipation peut être, mais surtout débalage d'une vie dont on se passerait bien ... Je ne sais pas s'il y a tant de politique que ça !
Regardez des sites tel que http://www.stupidbook.fr et vous verrez le niveau de nos jeunes français !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !