aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/06/16 | Anglet: Le porte-parole du NPA trouve la mort lors d'un trail

    Lire

    Ancien professeur, et porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Claude Larrieu, 70 ans, a trouvé la mort lors du 27e Trail Hirukasko qui réunit 600 participants à l'assaut de trois sommets. "Toujours fidèle à l'idéal qu'il défendait sans être sectaire, actif sans être autoritaire, aimant le travail collectif sans chercher à en tirer profit", résume le Comité pour la Défense des Droits de l'homme qu'il avait accompagnés efficacement lors de sa création en 1984 et durant de nombreuses années.

  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Les maires de la Dordogne face aux difficultés d'accès au crédit

22/10/2012 | La poursuite de la décentralisation, l'accès aux financements, le très haut débit ont été au coeur des débats du congrès départemental de l'Union des maires.

L'assemblée de l'union des maires de la Dordogne fait toujours salle comble

Lors du congrès départemental de l'Union des maires de la Dordogne qui s'est tenu vendredi 19 octobre à Boulazac, les élus périgourdins ont évoqué la décentralisation, les difficultés d'accès aux emprunts qui pénalisent de nombreux projets, les règles en matière d'urbanisme. Devant faire face à des responsabilités de plus en plus nombreuses, ils demandent que la confiance et les relations de proximité soient renforcées avec l'Etat et son administration. Pour eux, cela passe par un allègement des contraintes.

Le congrès départemental de l'Union des maires de la Dordogne qui s'est tenu vendredi dernier à Boulazac, fut comme à l'accoutumée riche en débats en revendications. Jacky Monmarson, président de l'Union des maires a débuté son propos par l'acte trois de la décentralisation. Il y voit deux points favorables : l'allégement des normes et la mise en place d'un Haut Conseil des territoires. Celui-ci regroupera les commissions d'évaluation des normes et des charges et le comité des finances locales. Il souhaite cependant que soit étudiée la possibilité d'adaptation des normes aux spécificités des territoires ruraux. Il prone un pacte de confiance entre l'Etat et les collectivités. "Cela passe par un allègement des contraintes sur l'urbanisme, les intercommunalités."

Impatience des élus 

L'autre sujet, qui a occupé le coeur des débats, fut les difficultés pour les communes d'accèder aux financements.  "Alors que les collectivités affichent des situations financières correctes et équilibrées, tout est devenu très difficile, ce qui contraint les communes et les intercommunalités à retarder leurs projets," souligne Jacky Monmarson. Dans un département comme la Dordogne, où 90 % de l'activité en bâtiment et travaux publics repose sur les collectivités, la conséquence est évidente : un net ralentissement de l'activité. Quelques réponses voient le jour : une enveloppe de plusieurs milliards d'euros vient d'être débloquée et placée sous le contrôle de la Caisse des dépôts et consignations. La Banque postale offre la possibilité de recourir à des lignes de trésoreries avant des offres de prêts plus classiques. Dans l'ensemble les élus s'impatientent et réclament la création rapide de l'Agence de financement, projet porté par des associations nationales d'élus. Un échange animé a opposé Jacques Auzou, ancien percepteur et maire de Boulazac et le directeur des finances publiques, pour savoir qui des collectivités étaient le banquier de l'Etat ou l'inverse.

Dans son intervention, Bernard Cazeau, président du Conseil général, a évoqué les difficultès financières des communes. "A la DM2, je vais inscrire des crédits de paiements supplémentaires, 350 000 € sur l’aide aux communes, 500 000 € sur l’assainissement, 400 000 € sur le service public de l’éducation. C’est un effort conjoncturel, pour répondre aux difficultés des communes qui ne peuvent avoir de lignes de trésorerie ou de prêts relais. Ensuite, face à l’attitude des banques, je vais avec l’union des maires prendre des initiatives pour ne pas vous laisser seuls face à elles. Peut-être - c’est une idée - mutualiser vos demandes et porter cela dans une négociation globale."

Débat sur le très haut débit

Bernard Cazeau a annoncé "la création d’un syndicat mixte ouvert de développement du Très haut débit, syndicat auquel seront invités à participer les EPCI, dans le cadre d'une réflexion régionale. C’est un enjeu majeur pour notre département et l’avenir de nos territoires ruraux passe par le numérique." Si tout la grande majorité des élus s'accordent sur l'enjeu, cette proposition n'a pas manqué de faire réagir les élus impliqués dans le Syndicat départemental de l'Energie 24 (SDE24), qui mène une action pilote dans ce domaine avec la fibre optique. Thierry Boidé, vice président du SDE24, y voit une concurrence politique et souhaite que le SDE 24 soit  au moins associée à la réflexion. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
212
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !