Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | "Les nouvelles ruralités" face au choc attendu de la décentralisation

29/05/2014 | Depuis 2006 les inégalités territoriales s'accroissent et contredisent l'objectif de péréquation pourtant affiché, en 2003

 Philippe Madrelle : le problème essentiel reste celui de la péréquation territoriale dans les territoires ruraux...

Le Conseil général de la Gironde proposait à l'occasion de « la Journée des Maires » du département une rencontre débat, « Les Nouvelles ruralités »? dont le thème ne pouvait pas mieux tomber, à l'heure où les élus de tous bords, mais singulièrement ceux de la majorité, attendent fébrilement le nouveau projet de loi de réforme territoriale... Ce n'est plus qu'une question de jours mais les choix que l'Elysée et le gouvernement vont annoncer, en chamboulant la carte administrative et territoriale du pays, vont justement avoir un impact considérable sur cette autre France, celle qui n'est pas franchement urbaine et dont le sénateur de la Creuse, Jean-Jacques Lozach, a rappelé qu'elle représentait 80% du territoire et rassemblait quelques 11 à 12 millions d'habitants.

L'élu qui est également président du conseil général de son département - 270.000 habitant à la fin du XIX° siècle et 123.000 aujourd'hui - est le co-auteur du rapport de la mission des « Nouvelles ruralités » dont la genèse remonte à 2010, à l'initiative de quatre présidents de conseils généraux, le sien mais aussi l'Allier, la Nièvre, le Cher. Une analyse approfondie qui est devenue la bible de l'Assemblée des Départements de France et a débouché sur un Manifeste qui mérite davantage de considération que celle qu'on lui accorde dans les élites « politico-urbaines » dont parle Jean-Jacques Lozach.

Les inégalités territoriales s'accroissentQuel constat cet homme de terrain dont le discours est empreint de modération fait-il ? Depuis 2006 les inégalités territoriales s'accroissent et contredisent l'objectif de péréquation pourtant affiché, en 2003, dans la Constitution. Les symptômes ont été observés et décrits, rappelle-t il, dans les notes des préfets qui ont stupéfié le pouvoir central : sentiment d'abandon, climat quasi insurrectionnel, montée de l'égoïsme territorial et une traduction électorale évidente, encore confirmée ces deniers jours, la montée d'une forme de populisme. Les ruralités sont « balayées par plusieurs vents, celui de la mondialisation, la fin du cycle industriel de l'après guerre » dont Jean-Jacques Lozach trouve des prolongements évidents dans l'inégale répartition des effets de la crise actuelle. « Depuis 2009 la multiplication des plans sociaux a lieu essentiellement dans les villes petites et moyennes ». Et, ceci, à un moment où la situation de nombre de PME dépend de fonds de pension extérieurs au pays.

"Une religion des métropoles"C'est dans ce contexte que l'acte 3 de la décentralisation vient affirmer la prééminence de la métropolisation : quelques 14 métropoles en devenir dès l'an prochain et, selon le sénateur de la Creuse, « un texte à venir dont il y a fort à parier que les grandes régions de demain seront organisées autour... des métropoles. » Ne parle-t-on pas ces dernières heures d'une région Grand Sud Ouest regroupant depuis Bordeaux, Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin ? « Nous entrons dans une sorte de religion des métropoles ; on ne peut pas dire que tout le développement va venir des métropoles » ajoute le sénateur de la Creuse qui, d'ailleurs, fait remarquer qu'en Ile de France entre 2006 et 2011 les inégalités se sont accrues le plus, en même temps que la richesse. Et d'esquisser une carte de France qui, une fois dessinées les métropoles, révèle un centre béant. La politique d'aménagement du territoire a disparu. «Comment peut-on rester indifférent à la géographie? A considérer le niveau de l'emploi, des revenus, des retraites, le combat pour l'aménagement du territoire et la cohésion sociale sont les mêmes » souligne Jean-Jacques Lozach dont le rapport sur les nouvelles ruralités ne se contente pas de pointer les écueils de la nouvelle donne territoriale mais insiste sur ce qu'il appelle « une opportunité historique » : jamais depuis six sept ans le désir de campagne n'avait été aussi fort. Il faut donc en tenir compte et réussir à créer dans cette autre France, cette France des interstices, de l'activité, entraîner les banques dans une réflexion adaptée aux besoins de micro-crédit, mettre en œuvre une véritable ingénierie territoriale....

Le Département garant des liens, selon Philippe MadrelleUne analyse que partage Philippe Madrelle le président du Conseil général de la gironde qui tout en se félicitant que son département voit s'installer sur son territoire 15.000 habitants supplémentaires chaque année et « a la chance d'avoir une métropole en construction accélérée insiste sur la force « des liens quotidiens et évidents entre les territoires qui s'irriguent l'un l'autre » non sans affirmer, une fois encore, « que le Département plus que jamais est le garant de la pérennité de ces liens. »

Le Département ? Quel département demain matin ? La réponse ne va pas tarder... En tout cas on sait désormais qu'il ne va pas formellement disparaître, ce qui d'ailleurs d'un point de vue constitutionnel semblait aujourd'hui impossible. On va lui conserver quelques compétences et en redistribuer d'autres vers les Régions et les intercommunalités. Reste que la ruralité, cette « nouvelle ruralité » que défend le président d'un département de 123.000 habitants, la Creuse, mérite d'être considérée autrement qu'avec quelques beaux discours à géométrie variable, façon François Hollande.

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5607
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !