Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les Palois du Hédas sont invités à penser leur quartier

04/10/2011 |

Le quartier du Hédas à Pau

Le quartier du Hédas est la ville basse de Pau, sauvage et rebelle. Tous les Palois l'aiment et en parlent avec tendresse. À l'heure de la revitalisation du centre-ville, la place Royale a lancé une consultation publique, « le premier projet à bénéficier d'une démarche participative », précise M.Lignières-Cassou, maire de Pau. Le diagnostic a été révélé lundi 3 octobre. Pour les habitants du quartier, le Hédas a les défauts de ses qualités : il est vivant mais bruyant, sauvage mais insalubre, secret mais inaccessible. Ces résultats serviront de base de travail aux trois équipes d'architectes qui travailleront de concert avant de proposer leur programme en mars 2012.

Durant les consultations du 17 et 18 juin, les plus vieux habitants du Hédas, qui ont souvent été scolarisés à l'école du quartier, racontent avec nostalgie la mémoire d'un quartier qui leur ressemblait. « Il y avait un terrain de foot et de multiples accès à la ville d'en haut, comme des traboules lyonnaises », témoigne l'un d'eux. Depuis, les accès ont été fermés et les voitures se sont appropriées la place du Hédas. « La dernière consultation a donné naissance à un parking ! J'aimerais que cette fois notre voix soit prise en compte », prévient Thérèse Auclair, directrice de la maison des femmes au Hédas. Martine Lignières-Cassou, la maire de Pau, et Anne Bernard, adjointe au quartier centre-ville, croient pouvoir faire coïncider les désirs des riverains et leur réalisation. Après des « ateliers utopiques-prospectifs », durant le weekend du 15 octobre où les riverains seront appelés à rêver leur quartier, les architectes se mettront au travail. Trois équipes concurrentes, obligées de débuter ensemble. Pour rendre la meilleure copie, les équipes se sont armés de sociologues, d'historiens, d'artistes et de paysagistes. « On va élaborer conjointement les enjeux, puis chaque équipe lancera son projet. C'est à ce moment que des nuances apparaitront », explique-t-on du côté de la Mairie.

Vox Populi, vox Dei
« Le Hédas est un quartier populaire qui induit une image négative », est un des constats qui ressort de la concertation pilotée par l'association Solidarité villes. La mixité sociale, le terreau associatif et la dynamique militante du Hédas ont donné au quartier une fonction d'accueil pour les populations stigmatisées. On parle même de patrimoine collectif. Mais cette différence fait naître un sentiment d'insécurité chez certains riverains qui ne veulent plus accueillir les fêtards du weekend. La directrice de la maison des femmes remue ses cheveux rouges en signe de désaccord, pas certaine de l'existence d'une réelle menace : « il ne faut pas confondre sentiment d'insécurité et insécurité. Depuis 1980 des initiatives citoyennes se sont cristallisées au Hédas. Personne ne nous a demandé d'exister. Aujourd'hui, la force de ce quartier est sa mixité sociale et générationnelle.» Contre quelques volontés de "muséifier" le Hédas, les habitants du Hédas se sont levés pour que leur bout de verdure ne soit pas aseptisé. D'aucuns souhaitent que les architectes en charge du projet soient en phase avec les trésors du Hédas. Des trésors qui échappent souvent au premier coup d'oeil. « C'est un quartier qui ne se livre pas, mystérieux, qu'il faut découvrir petit-à-petit », traduit un habitant.  

Aqui.fr

Olivier Darrioumerle

Partager sur Facebook
Vu par vous
412
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !