aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/05/16 | Chômage ALPC: + 0,4% en avril , France:-0,6%

    Lire

    En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit à 301 961: +0,4 %/mars (+1 329 ) (- 0,4 % sur 3 mois et + 0,1 % sur un an). France métropolitaine:- 0,6 %/mars - 1,2 % sur trois mois et de 0,6 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en avril 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,4 % pour les moins de 25 ans (–0,2 % sur 3 mois et –6,7 % sur un an), de 0,5 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,6 % sur 3 mois et –0,3 % sur un an) et de 0,3 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–0,1 % sur 3 mois et +5,8 % sur un an).

  • 25/05/16 | Le Ceser de la Région ALPC : oui mais au budget

    Lire

    Le CESER d'ALPC tout en approuvant le projet de budget considère comme essentiel que le Conseil régional conserve son rôle d’animateur du développement économique et social sur son territoire, en maintenant son action auprès du secteur associatif dans les domaines culturels et sportifs. Par ailleurs, "le CESER attire l’attention sur l’annonce par la Région d’une baisse structurelle des dépenses de fonctionnement. Cette stratégie aura des conséquences sur les politiques économiques, sociales et environnementales alors que les dépenses d’intervention sont souvent créatrices de richesse et d’emploi."

  • 25/05/16 | Un prix pour développer la langue occitane

    Lire

    L'Office Public de la Langue Occitane lance le Prix Jan Moreu sur l’innovation linguistique. Celui-ci récompense un projet exemplaire et innovant en termes d'actions, de produits ou services sur le thème de la transmission ou de l’utilisation de la langue occitane (événementiel, produit numérique, action de sollicitation ou sensibilisation de la population, outil pédagogique etc.)La candidature est ouverte aux personnes morales ou physiques majeures. Ce prix est doté d'une récompense pouvant aller jusqu'à 5 000 €. Renseignements sur ofici.occitan@gmail.com

  • 25/05/16 | Le moustique tigre surveillé dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Une surveillance du moustique tigre a été mise en place jusqu'au 30 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques qui sont classées au niveau 1 du plan national anti-dissémination des virus du chikungunya, de la dengue et du Zika. Ce niveau signifie que le moustique Aedes albopictus est implanté et actif dans le département. Le plan d'action mis en place par les pouvoirs publics comprend une veille citoyenne permettant à chacun de signaler la présence de ce moustique sur www.signalement-moustique.fr , ainsi qu'une surveillance entomologique et épidémiologique.

  • 25/05/16 | Feu vert pour la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax

    Lire

    La section travaux publics du Conseil d'État a donné ce mercredi son feu vert pour le projet de LGV entre Bordeaux, Toulouse et Dax. Le Secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a assuré que le projet allait être déclaré d'utilité publique avant le 8 juin prochain. Plusieurs études seront nécessaires avant que le chantier, qui est pour l'instant estimé à plus de 9 milliards d'euros (360 kilomètres de ligne nouvelle), ne démarre officiellement, pas avant 2020.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Les politiques publiques territoriales : les nouveaux laboratoires de l’innovation ?

15/11/2012 | «Penser global pour agir local», tel sera le sens innovant de la structuration territoriale, selon Jean-Luc Gleyze, Vice-président du Conseil général de Gironde

Jean Touzeau, Vice-Président du CG33 en charge des Relations européennes et internationales et de la coopération décentralisées, Christophe Moreux, Vanessa Cordoba et Agnès Charousset

Parmi les concepts que la crise a remis au goût du jour, l’innovation est en tête de liste. Et l’Europe, dans sa stratégie UE 2020, lui fait d’ailleurs une belle place. En effet, avec la compétitivité des PME et l’impératif d’une économie à faible émission de CO2, l’innovation est une des 3 priorités de la stratégie européenne pour 2014-2020. A ce titre elle est un des critères principaux posés par la Commission pour l’attribution des fonds structurels européens, notamment dans le domaine de la cohésion territoriale. Innovation et territoire, une double entrée du séminaire d’actualité européenne organisé ce 14 novembre au Conseil général de Gironde.

Qui dit innovation, pense d’abord innovation technologique. Pourtant, comme l’a démontré la première table ronde de l’après-midi, dans le champ du développement territorial, l’innovation peut prendre des formes multiples et variées. Pour Vanessa Cordoba, Consultante à CMI, cabinet de conseil en stratégie, il faut avant tout élargir le concept : «l’innovation, c’est une réponse nouvelle qui parvient à résoudre un problème resté jusque-là sans solution efficace». L’innovation peut donc être une « innovation d’usages, une innovation organisationnelle, une innovation sociale ou encore une innovation de politique publique tant sur le fond, comme la mise en place de nouveaux services innovants, que sur la forme, comme le choix de l’expérimentation d’une démarche ou d’une politique». Mais en la matière, son constat est sans appel, « les politiques publiques en France sont démesurément centrées sur l’innovation technologique». Elles laissent les territoires un peu trop passifs face à cette innovation».

L'interSCoT: une struturation territoriale innovante et compétitive
Pourtant, si elles ne sont pas les plus répandues, quelques démarches mises en œuvre par les acteurs publics font bel et bien preuve d’innovation. En Gironde, l’exemple de l’interSCoT donne quelques longueurs d’avance aux territoires du département en matière de structuration territoriale. En effet, l’InterSCoT Girondin est une démarche volontaire des acteurs du territoire afin de décider une convergence de leurs moyens, ingénieries, et compétences sur des thématiques communes telles que l’habitat, la mobilité, l’urbanisme commercial ou encore la gestion de l’eau,etc. Le tout, sans enlever aucune légitimité à aucune instance territoriale. Au total, une démarche qui en plus d’être innovante pose un repère de compétitivité­ «en montrant la capacité du territoire à s’organiser sur des thématiques globales, et donc ainsi préparer à l’accueil de future politique publique y compris européennes» précise Agnès Charousset, Directrice d’étude à ACim.
En d’autres termes, pour elle aussi l’innovation ne vient pas par le haut, ce sont bien les contraintes du terrain qui amènent les acteurs publics à chercher à être plus efficaces et cohérents dans leur propre gestion du territoire. Si cette innovation structurelle ne rentrera pas dans le cadre des financements européens, elle donne un cadre favorable à l’émergence de l’innovation telle qu’elle peut être entendue par les textes européens.
En effet, selon Christophe Moreux, Directeur des Politiques territoriales à l’AFCCRE (Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe), le lien entre structuration du territoire et Fonds structurels européens est primordial dans le sens où, "plus le territoire sera structuré, mieux on sait qui fait quoi, et mieux les programmes européens seront mises en œuvre". Une remarque qui ne peut que faire écho aux actuelles questions qui demeurent encore sur les modalités de l'acte 3 de la décentralisation, et de ses conséquences en termes de gestion des fonds FEDER et FSE, instruments de la cohésion des territoires en Europe.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
501
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !