aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin s'offrent une nouvelle rencontre avant le mariage

20/01/2015 | Climat détendu et rassembleur cet après-midi à Poitiers ou les 3 présidents des régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin étaient réunis pour la deuxième fois

Alain Rousset, Gérard Vanderbrouke et Jean-François Macaire se sont réunis aujourd'hui à Poitiers

"La réforme territoriale, nous y croyons", a réaffirmé Jean-François Macaire, Président de la région Poitou-Charentes, lors de la venue d'Alain Rousset et de Gérard Vanderbroucke, Présidents des régions Aquitaine et Limousin. C'est le deuxième rendez-vous organisé officiellement entre les 3 présidents de région après celui de Limoges le 8 décembre dernier. Un calendrier qui s'accélère, alors même que deux d'entre eux se sont portés candidats à la présidence de la future grande région. Pourtant cet après midi à Limoges, l'heure n'était pas au combat mais plutôt au rassemblement.

"C'est à nous de montrer l'utilité de cette réforme et de cette nouvelle organisation innovante pour la gouvernance des territoires", a affirmé Jean-François Macaire ce mardi 20 janvier à l'occasion de la seconde réunion entre les 3 présidents de région à Poitiers, en Poitou-Charentes, après celle de Limoges en décembre dernier. "La grande région aura nécessairement un effet de levier pour faire baisser les inégalités territoriales. Elle devra disposer de toutes les ressources sans pour autant coûter plus cher, elle devra susciter des échanges entre les habitants et les acteurs associés à nos réflexions que ce soit le grand public, les acteurs économiques importants ou certaines associations de compétences". Ce sera notamment le cas des CESER (conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux) qui prévoient des collaborations étroites et une recentralisation au niveau de la grande région, dont le siège se situera logiquement à Bordeaux et dont l'administration devrait être divisée en 3 pôles territoriaux que sont Bordeaux, Limoges et Poitiers. 

Une volonté de rassurerLa réunion de ce mardi portait avant tout sur un double objectif. Si aucune annonce concrète n'a été faite, le premier objectif était d'abord de rassurer, notamment sur la mise en place de cette nouvelle gouvernance en 2016. Autour de cette gouvernance pour l'instant tripartite, 3 grands projets prioritaires affichés par les présidents de régions. Le climat et la transition énergétique d'abord, notamment dans le bâtiment et les transports : "nous disposons d'une mobilité sur cet ensemble, il faut relancer le secteur du bâtiment qui est dans une situation difficile mais qui peut être améliorée grâce à ce levier que représente la grande région", affirme Jean-François Macaire. L'accompagnement des PME par le capital risque et le développement des réseaux numériques d'autre part : "c'est un enjeu important sur notre vaste territoire, la différence de densité de population étant très forte, le numérique est logiquement un enjeu essentiel. Nous devons développer des réseaux plus puissants plus rapidement, le tout avec une offre plus compétitive", a assuré le président de Poitou-Charentes. 

De son côté, Gérard Vanderbroucke tenait lui aussi à rassurer : "la vie politique, ce n'est pas uniquement des coups de gueule et des grands débats. Tout changement a ses difficultés et ses inquiétudes. Si on se rassemble, c'est pour faire mieux et plus avec le même argent", a-t-il déclaré. "Au niveau du personnel, il y aura certainement des implantations régionales, mais sans déperdition des capacités d'action". Même volonté de la part d'Alain Rousset, qui veut cette nouvelle politique de concertation globale comme "l'héritière de la politique d'aménagement du territoire dans les années 50 à 80 conçue pour faire en sorte qu'il y ait de l'emploi, une bonne éducation, un bon système hospitalier et de bonnes infrastructures de mobilité. Les régions n'aspirent pas à tout faire. Il faut que les territoires, les acteurs économiques et sociaux entendent notre message. Nous devons compenser cette centralisation par une réelle dynamique des territoires, et lutter contre cette déprise territoriale qui entraîne les inquiétudes et les votes FN", a-t-il glissé. 

Des élus qui se veulent rassemblésEvidemment, le symbole est fort. Si la bataille n'a pas encore commencé et que les 3 présidents de régions ont prôné le rassemblement pour le début de cette nouvelle action collective, la vraie guerre se déroulera dans les urnes en décembre prochain. Dimanche, Alain Rousset a annoncé officiellement sa candidature aux prochaines élections régionales, précédé par Jean-François Macaire. Deux candidats PS futurs adversaires mais qui cherchaient visiblement à être plus fédérateurs que réellement concurrents. "L'histoire de nos politiques est nécessairement différentes. Je pense qu'il y aura une harmonisation, sans pour autant qu'elle soit brutale", a répondu Jean-François Macaire. Une harmonisation qui devrait se faire sur 3 ou 4 ans selon Alain Rousset. Gérard Vanderbroucke a quant-à-lui assuré que "60 % des habitants du Limousin sont favorables à la grande Région". Quand à expliquer pourquoi il ne s'est pas lui même porté candidat, il assure avec humour "avoir les idées claires et ne pas être un kamikaze". 

Au mois de février prochain, ce sera au tour de l'Aquitaine de recevoir les 2 autres présidents de régions à Bordeaux. Il y sera notamment question de "présenter aux élus des pistes d'harmonisation et un court bilan du repérage des bonnes pratiques politiques", pour partir sur de bonnes bases. En attendant, une nouvelle rencontre des équipes de direction générale des 3 régions est prévue dès le 22 janvier prochain à Libourne. Ce sera sans doute à l'issue de cette dernière réunion de février que la bataille électorale pourra enfin commencer et que chacun des deux candidats devra adopter son propre discours...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5343
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !