Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/04/19 | Béarn : une plateforme pour travailler les maths !

    Lire

    "Les Maths en Tongs" est une plateforme pédagogique existant depuis 2016. Son créateur, le Palois Steven Diot est Docteur en Mathématiques Appliquées et a déjà accompagné plusieurs lycéens en maths. "Les Maths en Tongs" propose des ressources gratuites et des programmes complets pour des élèves de la troisième à la terminale. Steven Diot prône une méthode de travail plus détendue que la simple pratique à coups de longs exercices, en s'appuyant plutôt sur des bases solides.

  • 18/04/19 | Une campagne de financement participatif pour la future centrale solaire de Nersac

    Lire

    Initié par la commune de Nersac (16), le projet à pour objectif de revaloriser l'ancienne carrière d'argile en y développant une production d'énergie verte. La centrale solaire pourra produire chaque année l'équivalent de la consommation électrique de 4500 foyers soit 7 % de la population du Grand Angoulême. La campagne qui a pour but de collecter 104 900 € est ouverte aux habitants de Charente et des départements voisins.

  • 18/04/19 | Europe : les lanceurs d'alerte enfin protégés !

    Lire

    Une victoire de poids pour la députée européenne Virginie Rozière. Ce mardi 16 avril, le Parlement Européen a adopté définitivement le "Rapport Rozière", visant à protéger les lanceurs d'alerte dans chaque pays-membre. La radicale de gauche se réjouit : " Il y a trois ans de cela, on nous expliquait qu'il était juridiquement impossible d'adopter une telle directive. Et c'est chose faite aujourd'hui". Cette annonce intervient deux jours après l'arrestation de Julian Assange à Londres.

  • 18/04/19 | Vigilance sur les routes de Dordogne lors du week end pascal

    Lire

    Le week-end de Pâques et les vacances de printemps, génèrent des flux de circulations importants. Le préfet a demandé aux services de la Police nationale et de la Gendarmerie d’intensifier les contrôles routiers pour veiller au respect des règles de sécurité sur les axes routiers. Ces opérations visent à prévenir et à sanctionner tous les comportements dangereux, les excès de vitesses ainsi que les conduites addictives. Les automobilistes sont appelés à la plus grande vigilance.

  • 17/04/19 | La première calèche labellisée Tourisme et Handicap française débarque en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Vendredi 12 avril, la voiture hippomobile était présentée au Pôle-Nature de l'Asinerie du Baudet du Poitou. Le département de la Charente-Maritime a mis en place une promenade en attelage pour les personnes à mobilité réduite et/ou en situation de handicap afin de proposer une sortie sécurisée et de favoriser l'accessibilité des Pôles-Natures. Le véhicule adapté et modulable permet de développer une nouvelle offre touristique sur le site de l'Asinerie et de pouvoir proposer cette activité à tous.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les Pyrénées-Atlantiques se jouent des extrêmes

08/05/2017 | Au pied des Pyrénées, Emmanuel Macron obtient presque dix points de plus que sur le plan national et emporte largement la mise. Mais rien n’est encore joué.

Le dépouillement à Laroin, une commune béarnaise

Le score est net et sans appel. En s’imposant avec 74,81% des suffrages, Emmanuel Macron écrase Marine Le Pen (25,19%) dans un département qui, même s'il préfère les chemins sinueux aux routes trop rectilignes, sait aussi claquer fermement la porte aux extrémistes. La chose n’est pas faite pour surprendre. Au pied des Pyrénées, le Front National ne fait généralement pas recette. Cela étant, on y a aussi appris à ne pas vendre trop vite la peau d’un ours. Car la claque assénée aux frontistes ne masque pas les progrès que ces derniers accomplissent au fil des scrutins. Ni le ras-le-bol exprimé par une partie de l’électorat face à la classe politique traditionnelle.

On peut en prendre pour preuve les 31 000 voix supplémentaires réunies par le Front National entre les deux tours de l’élection présidentielle. Soit plus de 7% des inscrits. Excusez du peu !

Colère et tache d’huile

Alors que les Républicains avec Fillon et les socialistes avec Hamon avaient été quasiment été relégués aux oubliettes il y a deux semaines, cette tache d’huile du FN ne  manque pas d’être remarquée. D’autant plus que, sur des terres ou l’abstention progresse de deux points par rapport au premier tour, les votes blancs ont littéralement explosé (9,83% des votants) tandis que le nombre de bulletins nuls a aussi connu une poussée de fièvre (3,69%). Dimanche, il n’était d'ailleurs pas rare de voir certaines enveloppes contenir, sinon un vide explicite, du moins deux bulletins : un pour chaque candidat.

L’ambiguïté de la position affichée par un Mélenchon vexé par son score, tout comme le refus d’une partie de l’électorat de droite de soutenir un ancien ministre de François Hollande, ont sans doute joué ici leur rôle. Ce qui n'a pas empêché la victoire remportée par Emmanuel Macron de prendre par endroits des allures de  parade impériale.

Cela a été le cas à Orthez où 77% des suffrages sont tombés dans son escarcelle. Cela s’est aussi produit à Pau, où 78,9% des électeurs l’ont sacré roi du Béarn. Il est vrai que François Bayrou, son maire et président du Modem, pourrait atteindre d’ici peu des sommets ministériels.  Les Palois ne sont pas gens à bouder ces sortes d’honneurs.

Même le trublion et très iconoclaste Jean Lassalle a vu la vague Macron déferler sur ses terres. Sa commune de Lourdios-Ichère a accordé plus de 77% des voix au candidat de « En marche ». Le député chanteur, qui connait le sujet pour avoir effectué 5 000 kilomètres à pied, avait annoncé qu’il voterait blanc. Mais seul un quart de ses concitoyens a fait de même . Comme quoi, on a beau être un ancien berger, il arrive que les brebis renâclent.

Béarn : le temps des équilibristes

La partie est-elle gagnée pour autant par Emmanuel Macron ? Pas si sûr. Car il lui faut désormais se constituer une majorité. Que ce soit face à des « insoumis » qui n’entendent pas digérer sans broncher son programme social (« La feuille de route de Macron, nous la connaissons, c’est la loi travail aggravée » a commenté le palois Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF).

Que ce soit également face à des militants Républicains pour lesquels la pilule passe décidemment mal et que la sérénité affichée par François Bayrou agace.  « Comment se présenter devant les électeurs et leur demander d’empêcher le nouveau président de gouverner ? » commentait ce dernier, dimanche soir.

L’exercice le plus délicat – lié au débat engagé sur la majorité présidentielle et l’identité politique de chacun -  sera toutefois réservé en Béarn aux députés socialistes sortants, David Habib  et Nathalie Chabanne. Même chose pour le conseiller municipal palois Jérome Marbot qui brigue la succession de Martine Lignières-Cassou.

Le premier se définit comme un « progressiste ». Les deux autres entendent marquer leur différence à gauche. Même si, comme l’explique Nathalie Chabanne, « on ne sait pas où est passé le PS ».

Le Pays Basque, sans coup férir

A Anglet, avec le maire, Claude Olive. Cherchez la candidate de

 La victoire d’Emmanuel Macron s'est dessinée rapidement dans les principales villes de l'agglomération de Bayonne, comme dans cette dernière avec 76,41% pour le candidat de « En marche » contre 23,59% pour Marine Le Pen.

Même topo à Anglet avec 79,23% pour Emmanuel Macron et 20,77% pour la chef de file du Front national. Enfin à Biarritz avec une participation de 71,54% et 8,96% de votes blancs, l’ancien ministre de l’Economie score à 79,7% et Marine Le Pen à 20,3%. On notera le score très révélateur des suffrages de Tarnos, ville de tradition de gauche où 34,89% de bulletins nuls ont été enregistrés  avec 45,85% pour le nouveau président de la République et 18,24% pour son challenger. Ce qui illustre la « non-consigne » de Mélenchon et l’hostilité au vainqueur.
Les supporters et soutiens se sont donc retrouvés ce dimanche soir. Michel Veunac, le maire Modem de Biarritz, mais aussi son premier adjoint radical socialiste Guy Lafitte. Et plus loin, l'autre adjoint aux techniques nouvelles de la perle de la Côte basque, François Amigorena.

Ce n’était apparemment pas l'occasion pour les trois hommes de fumer le calumet de la paix alors qu'ils étaient aux basques du même chef de file. Les Régionales ont laissé des traces.
Vue aussi Florence Lasserre, l'adjointe au maire Les Républicains d'Anglet dont il se dit qu'elle pourrait être la candidate En Marche aux prochaines législatives. Quelques heures auparavant, Sandrine Derville, conseillère municipale d'opposition à Anglet et vice-présidente chargée du tourisme de la Nouvelle Aquitaine qui avait jeté son dévolu sur Benoit Hamon, tout en se réjouissant de cette victoire de la démocratie prenait date pour les prochaines législatives en rappelant qu'elle se rangerait derrière le candidat (ou la candidate) qui portera les valeurs socialistes.
Quid de la députée Colette Capdevielle, qui a défendu la candidature Hamon avant de se ranger derrière la bannière d'Emmanuel Macron ?  Cette dernière envisage un nouveau bail pour l'Assemblée nationale. Un nouveau président qu'elle connait bien pour avoir fait partie de la commission parlementaire d'élaboration de la loi El Khomri. Les dés sont presque jetés pour le nouveau rendez-vous du mois de juin

Jean-Jacques Nicomette et Félix Dufour

 

Les résultats dans le département et par commune :

http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/075/064/index.html

Jean-Jacques Nicomette Félix Dufour
Par Jean-Jacques Nicomette Félix Dufour

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
4512
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !