18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Les Pyrénées-Atlantiques veulent récupérer les 30 millions d’euros de la LGV

02/04/2015 | Economiser le moindre centime et faire preuve de caractère. La majorité de droite et du centre, qui a élu son président, annonce la couleur

Jean-Jacques Lasserre a été élu, sans surprise, président du Conseil départemental

« L’alternance est la règle d’or de la démocratie » a rappelé jeudi l’UDI Bernard Dupont, le doyen du Conseil départemental, avant que les élus des Pyrénées-Atlantiques soient invités à désigner leur nouveau président. Pour le Modem Jean-Jacques Lasserre, qui succède au socialiste Georges Labazée, elle prend la forme d’un aller-retour. Déjà président du Conseil général de 2001 à 2008, cet enfant du pays charnégou a en effet retrouvé son siège à la tête d’un département nouvelle formule. Un territoire qu’il souhaite imaginatif, proche des habitants et solidaire en ces temps de crise. Tout en étant doté d’une personnalité affirmée. Par exemple pour tenter de récupérer les 30 millions d’euros que ses prédécesseurs avaient accordés au projet de LGV. Un combat parmi d’autres

Un homme, une femme. Un homme, une femme… Le Parlement de Navarre n’a encore jamais vu cela. Jeudi, les représentants de ses 27 cantons prennent place côte à côte dans le respectable édifice qui fait face aux Pyrénées. Une parité dont se réjouit Marie-Pierre Cabanne, la porte-parole du groupe de gauche, en rappelant que, jusqu’alors, le beau sexe n’était représenté que par huit personnes.

Il n’y a pas que Bordeaux, Paris et BruxellesTradition oblige, la première séance de cette assemblée bicéphale s’ouvre sous la conduite de Bernard Dupont, élu du Nord Béarn et âgé de 71 ans.  Il va saisir l'occasion pour rappeler les grands principes qui seront suivis par la majorité de droite et du centre. C’est à dire la priorité donnée à l’action sociale mais aussi à la réussite scolaire et à l’emploi des jeunes dans un département où un chômeur sur quatre a moins de 26 ans. Sans oublier le soutien apporté aux entreprises, ou encore le maintien des personnes âgées à domicile.

Parce que, estime-t-il, « ce n’est pas seulement de Bordeaux, de Paris et de Bruxelles que l’on doit tout attendre, mais essentiellement de nos initiatives locales ».

Jean-Jacques Lasserre élu sans surpriseLe ton est donné. Mais il faut d’abord élire un président. Jean-Jacques Lasserre est candidat  pour la majorité sortie des urnes, et Marie-Pierre Cabanne (PS) pour le groupe de gauche.

  Alain Iriart, l’Abertzale représentant la plateforme Heuskal Herria Bai (« Vivre, travailler et décider au Pays Basque ») doit cependant intervenir pour que le président de séance, un tantinet oublieux, prenne en compte sa candidature. On appelle ça un lapsus.
Le vote est mené rondement. Sur 54 votes, dont un bulletin blanc, Jean-Jacques Lasserre obtient 31 suffrages, la candidate socialiste 20 et Alain Iriart 2 voix.

 « C’est un grand honneur » commente l’intéressé. Avant de souligner  son attachement à un pays « riche de ses singularités », marqué par son indépendance intellectuelle, ainsi que par la volonté d'être acteur de son destin.

 Alain Iriart, élu de EHB , ici sous le regard de l'ancien préfet Marc Cabane, aujourd'hui élu Modem de Pau

Gare aux "régions boulimiques"Il ne s’agit pas là d’une formule de style. Car le nouveau président annonce  d’emblée la couleur. Quel que soit le domaine qui les concernera, les Pyrénées-Atlantiques n’ont pas du tout l’intention qu’on vienne leur tenir la main. Elles n’accepteront pas « l’asphyxie progressive qui menace les départements ».  Suivez les regards du côté de régions « boulimiques », aux dimensions tentaculaires, voire « surréalistes ».

Par ailleurs, dans un pays où il importe de se rapprocher d’un électorat que la crise économique et le chômage déstabilisent – ce qui a tendance à le pousser vers les extrêmes -  le président Lasserre veut voir le département jouer efficace.

Les premières mesures sont donc annoncées : le nombre des vice-présidents passe de 15 à 4. Le rôle centralisateur joué par les Maisons du Département va être revu.  « On responsabilisera les territoires et nos collaborateurs dans tous les domaines ».

Un audit financier sera commandéSur le plan budgétaire, les mots d’ordre sont  la prudence et la rigueur. Un audit sera ainsi demandé pour décrire avec précision la situation financière du Département, et ses perspectives de développement. « Nous serons également attentifs à la moindre dépense. Il faut chercher des économies partout ».

Quant aux millions d’euros consacrés à la LGV Tours-Bordeaux  (un projet pour lequel Jean-Jacques Lasserre a toujours refusé de voir les Pyrénées-Atlantiques  payer sans garanties), « on essaiera de les stopper et d’engager une procédure de remboursement » . Même si, reconnait-il, « ce sera très difficile ». 30 millions ont déjà été versés, 69 restent à débourser.

Coller au terrainL’accent mis sur la politique sociale et l’intérêt porté à l’aménagement des collèges ainsi qu’à l’orientation professionnelle des élèves sont évoqués dans la foulée. Il en va de même pour des dossiers comme le très haut débit, le logement, le transfrontalier et l’économie, en particulier dans sa dimension touristique, que l’on veut suivre de près.

Autant de domaines où le président souhaite voir le Département retrouver toute sa place, et coller au terrain. Cela, afin de « prendre en compte au maximum les spécificités locales ». Car, insiste-t-il, « il est hors de question de laisser l’application de ces politiques publiques à la seule Région ».

« Bonne chance »« Bon nombre de vos propositions correspondent à des actions déjà en cours »  remarque Marie-Pierre Cabanne, au nom de l’opposition. Ce qui ne l’empêche pas de douter de l’efficacité d’une politique menée en fonction des « spécificités locales » chères à Jean-Jacques Lasserre. « En fait, vous allez dire aux maires que vous serez moins équitables entre les territoires ».

Marie-Pierre Cabanne, porte-parole du groupe de gauche

Le groupe de Gauche, qui souhaite « bonne chance » à la majorité, entend donc faire preuve de vigilance. En espérant que les projets lancés par Georges Labazée ne soient « ni rabotés, ni rétrécis ». Tout cela devant être mené « sans clientélisme ».

Le regard de l’Abertzale Alain Iriart veut, lui aussi, se montrer vigilant. Par exemple sur la LGV, et même si la tournure prise récemment par ce projet, retoqué par la commision d’enquête, ne manque pas de le réjouir. Ou encore sur le dossier d’intercommunalité unique du Pays Basque pour lequel « l’année 2015 » sera décisive.

« J’ai présenté ma candidature à la présidence de façon symbolique » explique-t-il. « Je veux souligner par ce geste l’importance des voix qui se sont exprimées en faveur des candidats EHB. »

Les présentations sont faites, et les premières cartes abattues. Pour que personne n'ignore rien de ce qui se passe, tous les conseillers départementaux feront partie de la commission permanente, annonce Jean-Jacques Lasserre.

Reste à élire les quatre vice-présidents évoqués un peu plus tôt. Il s’agit, dans l’ordre, de Max Brisson (UMP, Biarritz, chargé des finances) , Denise Saint Pé (MoDem, Orthez, chargée de l'administration), Charles Pelanne (UDI, Luy et Coteaux du Vic-Bilh, chargé des routes et de l'aménagement du territoire) ainsi que de la paloise Josy Poueyto (MoDem, chargée du social et de l'éducation). Le groupe de gauche va s’abstenir.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
1375
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
François | 02/04/2015

Il ferait mieux de s'occuper des routes(ex N10 à Bidart) ou traversée impossible de St jean de luz de juin à septembre (gratuité autoroute entre Biarritz et Urrugne)

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
La MSP de Monflanquin Politique | 18/10/2017

« La baisse vertigineuse du nombre de médecins n’a pas eu lieu ! » Joël Hocquelet, vice-président du CD47 en charge de la démographie médicale

Maison du Département Politique | 17/10/2017

Charente-Maritime : le très haut débit et le DOB en tête des débats de la session d'automne

IJBA Politique | 10/10/2017

A l’IJBA , Edwy Plenel lance la 9ème édition de la Fabrique de l’info

Virginie Calmels Politique | 09/10/2017

Région Nouvelle Aquitaine : l'opposition fait les comptes

Jacqueline Gourault était l'invitée de l'Union des maires de la Dordogne Politique | 07/10/2017

Jacqueline Gourault a tenté de rassurer les élus locaux

TGV Politique | 06/10/2017

Tribune Libre: Liaisons TGV, illusions LGV

Nouvelle-Aquitaine THD Politique | 03/10/2017

Fibre : la Nouvelle Aquitaine met les doigts dans la prise

PosteCD40 Politique | 03/10/2017

Mieux vieillir à domicile : vers la généralisation du test landais avec la Poste

Didier Delanis Président de la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne CIED Moyenne Garonne Politique | 29/09/2017

« Pour l’Europe soyons déterminés ! » Didier Delanis, président de la Maison de l’Europe/CIED 47

Lancement d'EMPLEO par Mikel Antón, Dir Affaires Européennes du Gouv. Basque, Izaskun Goñi, DG Politique Économique, Commerciale et de Travail du Gouv. de Navarre et Andde Sainte-Marie, conseiller rég Montagne et Pastoralisme Nouvelle-Aquitaine Politique | 27/09/2017

Nouvelle-Aquitaine, Euskadi et Navarre travaillent à un bassin d'emploi eurorégional

Les élus des deux Charentes Politique | 27/09/2017

Les deux Charentes se penchent sur le réseau ferroviaire

Martine Jardiné Politique | 25/09/2017

En Gironde, un nouveau schéma de développement social en préparation

Jean-Pierre Moga et Christine Bonfanti-Dossat Politique | 25/09/2017

Christine Bonfanti-Dossat et Jean-Pierre Moga élus sénateurs de Lot-et-Garonne

Sénatoriales : la gauche recule dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 24/09/2017

Sénatoriales : la gauche recule dans les Pyrénées-Atlantiques

MLubin Politique | 24/09/2017

Dans les Landes, le PS conserve ses deux sièges de sénateurs