Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

31/03/20 : La ville de La Rochelle a déposé une plainte lundi suite à un grave cambriolage de l’un de ses équipements de services publics. Du matériel d'entretien et de l’alimentation destinées aux écoles ont été volés. La Police national enquête.

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/04/20 | Niort : 10 places d'hébergement supplémentaires pour les sans-abris

    Lire

    Depuis le 18 mars, la Ville de Niort a mis à disposition des sans-abris 10 places d'hébergement d'urgence en lien avec la Croix-Rouge afin de lutter contre la propagation du Covid-19 et de protéger les plus vulnérables. Ce soir la ville va ouvrir 10 places supplémentaires dans un second lieu accompagnées cette fois par la Protection civile. Pour toute nécessité d’hébergement il est demandé de passer par le numéro du SAMU social au 115.

  • 01/04/20 | Ile de Ré : un faux arrêté préfectoral contre les résidents secondaires

    Lire

    Un faux arrêté circule ces jours-ci sur l’île de Ré, demandant aux personnes non résidentes permanentes de justifier de la nécessité de leur séjour, et les exhortant à rejoindre leur habitation principale. Il s'agit d'un faux, prévient la préfecture, qui n'a jamais pris un tel arrêté. "Ceux qui ont choisi de se confiner dans leur résidence secondaire doivent y rester jusqu’à la fin du confinement, et sans nécessité de se justifier", rappelle le préfet, qui a saisi la gendarmerie et le procureur.

  • 01/04/20 | Musiques actuelles : les délais des contrats de filière reportés

    Lire

    Les partenaires du Contrat de filière que sont la Région Nouvelle-Aquitaine, le CNM, l'État et le RIM ont décidé de maintenir leurs appels à projet sur le développement des coopérations professionnelles, le soutien aux projets culturels de proximité et la transition énergétique des festivals. La date limite de candidature a été portée au 15 juin. Le critères de jugement ont aussi été revus, privilégiant les projets de "reprise d’activités, de recherche de nouvelles solidarités et coopérations".

  • 01/04/20 | Les Clowns Stéthoscopes présents virtuellement

    Lire

    Depuis le 10 mars, Les Clowns Stéthoscopes -association qui aide les enfants à surmonter l’épreuve de la maladie par le rire et une présence bienveillante - sont absents de l'hôpital des enfants du CHU de Bordeaux et de 4 EHPAD de la Métropole dans lesquels ils interviennent quotidiennement. Mais, "pour les enfants, le personnel de santé, les parents, les résidents, toutes celles et ceux qui prennent des risques pour nous, nous sommes heureux, joyeux et émotionnés de vous annoncer le lancement mondial de notre chaîne YOUTUBE". https://www.youtube.com/channel/UCL1RxJyV5bd70Wanen96D7A?view_as=subscriber.

  • 01/04/20 | Covid-19. Bordeaux encourage la production de masques barrières

    Lire

    Le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, incite chaque citoyen de bonne volonté ou association, à fabriquer artisanalement ou en série, des « masques barrières » en tissu, suivant le modèle agréé par l’AFNOR. La plateforme jeparticipe.bordeaux.fr mettra en relation des producteurs et des demandeurs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les relations entre le nouveau préfet de Gironde et le PS bordelais se tendent

26/09/2009 |

Dominique Schmitt, le préfet de Gironde

Le 22 septembre au soir, l'Association Pour l'Accueil des Femmes En Difficulté (l'Apafed) inaugurait les nouveaux hébergements d'urgence à Cenon, en Gironde, qu'elle va gérer au bénéfice des femmes victimes de violences conjugales. A cette occasion, plusieurs personnalités politiques étaient invitées à représenter les institutions qui ont cofinancé ces lieux d'accueil. Mais, cette inauguration s'est vite transformée en tribune politique pour certains élus présents. Les débats ont été vifs. Ainsi, le nouveau préfet de Gironde, Dominique Schmitt a déclaré à Naïma Charaï, Conseillère régionale (PS) d'Aquitaine déléguée à la lutte contre les discriminations, "qu'elle n'était pas digne d'être une élue de la République". Explications et réactions. , Édith Moncoucut, Vice-Présidente du Conseil Général de la Gironde en charge de la solidarité et Dominique Schmitt, Préfet de Région.

Dans leurs discours, Naïma Charaï, conseillère régionale et Édith Moncoucut, vice-présidente du Conseil général de la Gironde en charge de la solidarité, ont interpellé le préfet de Gironde. Edith Moncoucut a expliqué qu'avec la disparition de la clause de compétence générale proposée par la réforme en préparation à la suite du rapport de la commission Balladur, le Conseil Général ne pourrait plus financer les projets comme celui de l'APAFED. En effet, l'hébergement d'urgence est de la compétence de l'Etat et quand le Conseil Général vient en financement, il s'agit de volontarisme politique permis par la clause de compétence générale. Naïma Charaï, quant à elle, a souligné qu'il était quasi impossible à des femmes d'origine étrangères victimes de violences conjugales de se voir délivrer par la préfecture un titre de séjour en France. Ironiquement et en écho à de récentes déclarations du Ministère de l'Intérieur, elle souligna que "quand il y en a une, ça va, c'est quand il y en a plusieurs que cela pose problème".

Le préfet a "simplement" défendu le ministre, ce qui fait partie de ses missions

Des propos qui ont agacé le préfet de Gironde, il nous a répondu, par la voie de son attaché de presse, "qu'il a été très surpris en se rendant à l'inauguration du foyer de l'Association pour l'accueil des femmes en difficultés (A.P.A.F.E.D), de voir que, sur un sujet qui devait au-delà de tous les partis politiques être consensuel, la représentante du Conseil général de Gironde en a profité pour critiquer la réforme des collectivités locales qui selon elle allait réduire les marges d'action des élus alors que la représentante de la Région attaquait personnellement le Ministre de l'Intérieur". C'est pourquoi ce soir là, il a répondu à la conseillère générale en ramenant au sujet du jour, qu'au contraire, la mise en place d'une compétence d'attribution au Conseil général, favoriserait l'action sociale et en ferait une vraie priorité de l'assemblée". Concernant la représentante du Conseil régional d'Aquitaine, il explique qu'il n'a pu rester silencieux lorsque cette dernière, sur un sujet qui n'avait rien à voir avec l'accueil des femmes battues, s'est mise à mettre en cause l'honorabilité et la responsabilité du Ministre de l'Intérieur. En effet, le préfet a rappelé qu'il avait été un des collaborateurs directs de Brice Hortefeux pendant cinq ans, qu'il connaît non seulement le Ministre mais aussi l'homme ; que ce dernier a toujours fait preuve d'un grand humanisme et d'une ouverture d'esprit sur l'intégration qualitative des étrangers sur notre territoire national ; qu'il s'est investi personnellement sur l'intégration des étrangers en situation régulière en adaptant les textes et en mobilisant des moyens sans précédent mis à la disposition des préfets ; qu'il a mené une politique de coopération en particulier avec les pays d'Afrique et du Magreb tout à fait exceptionnelle et que dans sa région d'origine, il avait l'estime des communautés marocaines et turques. D'autre part, pendant les trois ans où le préfet Dominique Schmitt était préfet de la région Auvergne, préfet du Puy-de-Dôme, "le Ministre a toujours effectué chaleureusement et amicalement les cérémonies de rupture du jeûne au sein de ces communautés et était personnellement présent à toutes les manifestations organisées par ces communautés", a-t-il déclaré le 22 septembre.

Le préfet maintient ses propos à l'encontre de Naïma Charaï

Mais surtout, en s'adressant à l'élue régionale, il lui a effectivement dit que sur ce sujet qui n'avait rien à voir avec la question du jour, "ces propos n'étaient pas dignes d'une élue responsable". Le préfet nous précise que le fait de défendre le Président de la République, les membres du gouvernement et tous les représentants de l'Etat, dont les maires eux-mêmes, fait partie intégrante des missions du représentant de l'Etat dans son département. Par conséquent, il ne présentera pas ses excuses à Naïma Charaï, comme elle l'espère.

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
1081
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Parlement européen Politique | 01/04/2020

Tribune libre - Jean-Michel Arrivé: Crise sanitaire : pour une plus grande solidarité européenne

Anglet marché vignette Politique | 01/04/2020

Anglet: la Ville aux sept villages renforce ses liens face au Covid-19

SNCF 2017 Politique | 31/03/2020

La Région Nouvelle-Aquitaine au chevet de la ligne Limoges-Brive

Jean Luc Gleyze, président du département de la Gironde Politique | 26/03/2020

Gironde: Jean-Luc Gleyze, le président du Département demande aux citoyens une mobilisation collective pour "résister" au Covid-19

Fronton de la mairie de Saint-Macaire, en Gironde Politique | 18/03/2020

MAJ DU 20/03/20 - 30 000 conseils municipaux s'apprêtent malgré tout à élire leur maire (ou pas)

Macron 16 mars 2020 Politique | 16/03/2020

Coronavirus : l'essentiel des annonces

Mairie Agen Politique | 16/03/2020

1er tour en Lot-et-Garonne : Jean Dionis réélu haut la main à Agen, Patrick Cassany et Daniel Benquet en ballotage défavorable à Villeneuve/Lot et Marmande

municipales Gironde Politique | 16/03/2020

Municipales en Gironde : Bordeaux divisée, premier bilan contrasté et forte abstention

illustration élections municipales Politique | 16/03/2020

Pyrénées-Atlantiques : Du suspens et des surprises à l'issue du premier tour des municipales

La Rochelle Politique | 16/03/2020

Charente-Maritime : vers une triangulaire ou un duel serré à La Rochelle

Carte électorale Politique | 16/03/2020

Angoulême reste à droite, 2nd tour serré ailleurs

aaaa Politique | 16/03/2020

Municipales dans la Vienne. Une triangulaire à Poitiers et Abelin élu dès le 1er tour

Election à Limoges Politique | 16/03/2020

L’abstention grand vainqueur en Haute-Vienne avec 57,27%

Politique | 16/03/2020

Landes : Dax repasse à droite, Dayot rempile à Mont-de-Marsan

Jean-Mars Soubeste lors de son dernier meeting la semaine du 10 mars Politique | 14/03/2020

Municipales : à La Rochelle, EELV a son candidat