Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les socialistes de Dordogne font campagne pour Benoît Hamon

10/03/2017 | A six semaines du premier tour de la présidentielle, le Parti socialiste lance sa campagne en allant à la rencontre de nos concitoyens, dès ce week-end.

Olivier Chabreyrou, premier secrétaire fédéral des socialistes de Dordogne au côté de Mireille Volpato, directrice de campagne

Le parti socialiste de Dordogne se lance dans la campagne des présidentielles. Dès ce week-end, les militants iront à la rencontre de la population sur les marchés de Périgueux et de Sarlat. Un comité de campagne, couvrant l'ensemble du territoire départemental a été constitué et représentant toutes les tendances. Les socialistes périgourdins se veulent rassemblés et unis derrière Benoît Hamon, vainqueur de la primaire de la gauche, à quelques rares défections. Ils entendent faire preuve de pédagogie pour expliquer que Benoît Hamon constitue "le vote utile".

Sans mauvais jeu de mot, la fédération du parti socialiste de la Dordogne est enfin en ordre de marche pour les présidentielles. Il est temps à 45 jours du premier tour, le 23 avril. "Le contexte de cette campagne est particulier. Les affaires ont pollué les débats. On ne parle plus que de l'affaire Fillon. Elle est devenue inaudible pour la majorité des Français. Il devient urgent de parler du fond, de se mobiliser, de faire du terrain pour faire entendre et expliquer le programme de notre candidat", annonce Olivier Chabreyrou, le chef de file du PS en Dordogne. Dès ce week-end, sur les marchés de Périgueux, de Sarlat, et au Bugue, où ce sera aussi le lancement de la campagne des Légistlatives sur la 4e circonscription de Benjamin Delrieux et de Mireille Volpato, les militants vont aller à la rencontre de nos concitoyens, en diffusant des tracts. Ces distributions de tracts seront suivis par du porte à porte et du boîtage dans les quartiers du Grand Périgueux, les petites villes.  
Un comité départemental de campagne, d'une centaine de personnes, a été constitué. Il couvre l'ensemble du territoire.  "Notre département est ancré historiquement à gauche. La primaire de la gauche a réuni 15 000 votants. Bon nombre de nos concitoyens sont en pleine interrogation, en plein doute. Nous souhaitons  une campagne positive et de conviction, autour d'un projet, celui de Benoit Hamon. Le danger de voir arriver au pouvoir la droite extrémiste ou la droite dure n'a jamais été aussi proche. Ce serait une formidable casse sociale pour les Français et les Périgourdins, ajoute Mireille Volpato, conseillère régionale et directrice départementale de la campagne. Pour battre la campagne, la Dordogne a été divisée en cinq territoires (Grand Périgueux, Vallée de l'Isle, Grand Bergeracois, Périgord Noir, et Périgord Vert) avec chacun un référent. 

Tous  unis derrière Hamon, ou presque

Dans leur grande majorité, les  élus socialistes du département soutiennent le vainqueur de la primaire de la gauche, à de rares exceptions. "Au sein du comité départemental de campagne, toutes les tendances sont rassemblées derrière Benoît Hamon. Nous partageons davantage de valeurs communes de fonds que de points de divergence. Nous avons la volonté de rassembler, des jeunes, des femmes avec une volonté de renouvellement," ajoute Mireille Volpato. Elle qualifie d'épiphénomènes les quelques élus qui ont accordé leur soutien à Emmanuel Macron dont le maire de Montpon, Jean-Paul Lotterie. Le deuxième maître-mot de la campagne des socialistes en Dordogne associés aux écologistes est la "pégagogie". Sur internet, sur les réseaux sociaux, à travers des réunions publiques et des comités citoyens, les socialistes de Dordogne se donnent six semaines pour convaincre les Périgourdins que Benoît Hamon constitue le vote utile face au danger que constituent à leurs yeux la droite dure de François Fillon et l'extrêmisme et le populisme dangereux de Marine Le Pen.  "Nous voulons faire en sorte que chaque jour soit un jour utile, d'action et de campagne, pour faire en sorte que notre candidat soit présent au second tour, le soir du 23 avril", conclut Olivier Chabreyrou. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
103098
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !