Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/06/21 | "La Maison d'à côté" : coworking, formation et convivialité

    Lire

    La Maison d'à côté est un lieu convivial à La Souterraine, où sont proposées de multiples activités, ouvertes à toute la population dans sa diversité. C'est un espace de travail, mais aussi de détente et de loisirs. Elle accueille professionnels bénévoles et clients dans 3 domaines d'activité : location d'espace, restauration et animation. Son projet désormais est d'offrir des espaces propices au coworking pour des télétravailleurs ou travailleurs nomades, et l'animation d'un espace numérique ouvert à tous et d'ateliers de formation aux bases du numérique.

  • 25/06/21 | Limoges : PCM Trucks se diversifie dans le transport des médicaments

    Lire

    Afin d'assurer sa pérennité et son développement l'entreprise de transport routier de marchandises, PCM Trucks, s'oriente vers le marché de transports de médicaments. Une nouvelle activité qui nécessite des investissements matériels spécifiques dont la réfection complète du sol de l'entrepôt, l'acquisition d'une station de lavage pour nettoyer et désinfecter les véhicules, l'installation de chambres froides pour le stockage des médicaments ainsi que de conteneurs isothermes pour assurer la livraison à une température maîtrisée. Pour relever le défi, la société va bénéficier du soutien de l'Europe.

  • 24/06/21 | Arte Flamenco : El Granaíno remplacé pour la soirée du 2 juillet

    Lire

    Positif à la Covid-19, le chanteur Pedro El Granaíno ne pourra pas se produire sur la scène du festival Arte Flamenco, le vendredi 2 juillet à Mont-de-Marsan. Il sera remplacé par Jesús Méndez, héritier de la dynastie gitane de la famille de la “Paquera de Jerez", et l’un des plus grands noms du cante actuel. Jesús Méndez se produira donc aux côtés d’El Pele avec, en artiste invité, le danseur Farruquito.

  • 24/06/21 | Lot-et-Garonne : un incubateur pour l'ESS

    Lire

    Par le développement d'un incubateur dédié à l'ESS et l'innovation sociale, ATIS propose un accompagnement à la construction de réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal couverts. Nomade, il s'appuie sur les lieux ressources dans les territoires ruraux, et multi-partenariaux, en intégrant les acteurs existants de la chaîne. Parmi ses objectifs: susciter la création d'entreprises et activités d'utilité sociale, développer l'envie d'entreprendre, contribuer à résoudre des problématiques sociales et environnementales et proposer un maillage efficient d'accompagnement de porteurs de projet sur le département.

  • 24/06/21 | Lestiac-sur-Garonne, petit Dublin pour un soir

    Lire

    La commune de Lestiac-sur-Garonne (33) accueille, le 3 juillet prochain le Julien Loko Irish Band. Un concert gratuit en plein air à partir de 21 h et une ambiance 100% folk celtique assurée dans le cadre bucolique du village des bords de Garonne. Julien Loko et son quintet proposent standards irish et compositions originales pour une musique dansante et nerveuse, qui transporte dans l'atmosphère enfiévrée des pubs de Dublin! Possibilité de pique-niquer dès 19 heures ou de se restaurer auprès de food-trucks.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les territoires ruraux, une priorité pour la Région !

12/04/2019 | Revitalisation des centres-bourgs, Droit à la Justice, logement des jeunes, rénovation des lignes ferroviaires… au menu de la plénière des conseillers régionaux

Assemblée plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

« Appréhender les défis des territoires ruraux sur des thématiques originales ». Tel est le dessein de la plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, en ce vendredi 12 avril, énoncé par Alain Rousset, le président. En effet, au menu de cette session pas moins d’une trentaine de dossiers allant du Droit à la Justice au logement des jeunes en passant par le réseau ferroviaire ou encore la revitalisation des centres-bourgs…

Alain Rousset, le président de la Région, souhaite agir sur les logements et les commerces, prioritairement, pour revitaliser les centres-bourgs. Pour ce faire, « nous allons mettre en place des dispositifs d’accompagnement et d’ingénierie afin que les commerces réouvrent et que les logements soient réhabilités. » Entre 2001 et 2014, à l’échelle nationale, la vacance commerciale des centres-villes est passée de 6,1 % à 10,4 %. « A la Région, nous avons la conviction que les territoires sont l’avenir d’une région dynamique et équilibrée, ils composent la colonne vertébrale par laquelle circule la vitalité de notre région. Le Conseil régional se doit de les accompagner pour garantir des conditions d’accueil et une qualité de vie déterminant leur attractivité », tient à préciser Martine Pinville, conseillère régionale en charge de la revitalisation des centres-bourgs et des centres-villes. L’action de la Région s’effectuera sur trois échelles différentes. Tout d’abord, envers les villes moyennes. Elle apportera son soutien au dispositif gouvernemental « cœur de ville » qui concerne en Nouvelle-Aquitaine 22 villes et agglomérations moyennes dont leur centre présente des phénomènes de dévitalisation. Ensuite, envers les petites villes. Là, la collectivité mettra à disposition de ces communes -une trentaine- son expertise d’ingénierie, accompagnera à la mise en place d’actions collectives et individuelles relatives au commerce et à l’artisanat et de projets innovants. Enfin, envers les bourgs. Le soutien régional s’adressera aux territoires bénéficiaires d’un contrat de cohésion et de dynamisation -une cinquantaine- et se formalisera en accompagnant à la mise en place d’une ingénierie dédiée ainsi que d’un poste de chargé de mission thématique. Ces actions seront engagées sur la base du volontariat des villes et bourgs.

Logement : 8 400 places pour les jeunes
Aussi, toujours dans l’esprit de développer l’attractivité des centres-bourgs, « notre ambition aujourd’hui est de développer une offre locative alternative de qualité destinée aux jeunes dans les territoires éloignés des centres urbains pour une attractivité renouvelée des centres-bourgs et un accès à l’emploi simplifié », souligne Anne Gérard, conseillère régionale en charge de la jeunesse, de la mobilité internationale, du logement des jeunes et de la vie étudiante. Dans cet esprit-là, le Conseil régional a construit un règlement d’intervention sur le logement des jeunes qui vise à créer 8 400 places d’hébergement d’ici à 2030 (3 000 places sont déjà programmées jusqu’en 2020) à loyer maîtrisé pour étudiants et jeunes. Ainsi, la collectivité souhaite améliorer les conditions d’accueil des jeunes en formation, redéployer le dispositif d’hébergement en chambres chez l’habitant comme outil de développement territorial, renforcer la caisse d’avance du premier loyer pour assurer une entrée dans le logement « en toute sérénité » et mettre en place une fondation du logement des jeunes.

Un Plan directeur pour sauver les petites lignes ferroviaires
Autre sujet traité lors de cette session, et non des moindres, le plan d’investissements du réseau ferroviaire à l’horizon 2027 « pour sortir enfin de l’impasse mortifère du réseau ferré régional ». En effet, « l’état du réseau ferroviaire néo-aquitain est aujourd’hui extrêmement dégradé notamment pour les lignes de desserte fine du territoire et les lignes régionales. Face aux urgences en matière de mobilité et à l’enjeu de survie de plusieurs lignes ferroviaires, la situation exige un effort collectif exceptionnel des partenaires concernés que sont l’Etat, la Région, SNCF Réseau et les collectivités. » Afin de répondre à ce dessein, la Région a décidé de proposer à ses partenaires un Plan directeur de sauvetage et de modernisation du réseau ferré régional à mettre en place sur les contrats de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020 actuels et le prochain CPER 2021-2027. Les moyens financiers nécessaires à la remise en état du réseau ferré ont été évalués par SNCF Réseau à 3 Md€ dans les 10 ans à venir, dont 1,1 Md€ pour les lignes UIC 7 à 9 auxquels il convient de rajouter 30 M€ pour les lignes capillaires fret. Financièrement donc, il exige un effort financier conséquent de la Région se traduisant par une augmentation du rythme annuel de consommation des crédits de paiements de 33M€ à 66,5M€ sur la période 2019-2027. « Il s’agit d’un engagement volontariste du Conseil régional qui investit ainsi hors compétence 532M€. » Dans le même temps, le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelait à un rassemblement de "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", ce matin devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux. « Un rassemblement jugé comme « choquant, blessant et injuste, par le chef de file de la Région. C’est tout simplement indécent de venir chercher en défaut le plus grand bienfaiteur du monde ferroviaire ! » conclut Alain Rousset.

Gratuité des manuels scolaires : la Région a décidé d’offrir la gratuité des manuels scolaires aux lycéens des enseignements généraux et technologiques et une aide de rentrée pour l’achat du premier équipement pour les élèves qui entrent en lycée professionnel. 26, 6M€ sont engagés pour équiper en 2019, les élèves de seconde et première et en 2020, les élèves de terminale. Le dispositif équipements professionnels permet pour sa part, aux jeunes scolarisés en filières professionnelles, de bénéficier dès la rentrée scolaire d’un équipement identique pour tous et adapté aux formations suivies.

Ces mesures viennent compléter l’offre régionale en services et en ressources numériques et le chèque–livre de 20€ offert à tous les jeunes pour favoriser la lecture.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Conseil régional Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3775
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le taux de participation sera un élément déterminant dimanche prochain Politique | 24/06/2021

Départementales en Dordogne : Un deuxième tour gagnant pour les sortants ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 22/06/2021

Elections régionales : Ni accord, ni fusion de listes en vue du second tour

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 21/06/2021

Régionales : Rousset en tête, EELV avance, le RN recule, droite et centre s'évitent... Demain quelles alliances ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 21/06/2021

Départementales dans les Pyrénées-Atlantiques : entre abstention, prime aux sortants et progression d'EH Bai

Les conseillers départementaux de la Gironde dans l'hémicycle Politique | 21/06/2021

Départementales en Gironde : les sortants plébiscités, Jean-Luc Gleyze réélu au premier tour

Il faut un sursaut de participation dimanche prochain Politique | 21/06/2021

Départementales en Dordogne : la prime aux sortants

Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballottage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois