Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les voeux chiffrés du Préfet de Région

19/01/2017 | Sécurité, emplois, logement, migrants, le préfet de région Pierre Dartout est revenu sur certains chiffres de l'action de l'Etat en région en 2016

Pierre Dartout, Préfet de Gironde et de la région Nouvelle-Aquitaine

A l'occasion de ses vœux à la presse ce jeudi, le Préfet de Région et de la Gironde Pierre Dartout est revenu sur les grandes thématiques abordées lors de son entretien accordé à Aqui.fr plus tôt dans la semaine : à savoir un retour sur de la l'organisation de l'Etat au sein de la Nouvelle-Aquitaine et les grandes priorité de l'Etat en terme de sécurité, d'emploi, de logement, ou encore d'habitat. Au-delà des grandes ambitions, il est revenu ce jeudi sur quelques chiffres bilan de l'année tout juste achevée.

Sur la sécurité, « l'année 2016 a été marquée par la lutte contre le terrorisme et l'état d'urgence» a confirmé le Préfet. Dans le cadre de l'état d'urgence depuis novembre 2015 sur l'ensemble de la zone de défense (qui correspond au périmètre de la Nouvelle-Aquitaine), 234 perquisitions administratives ont été menées, dont « un nombre non négligeable » en raison de constats d'infractions, ont été confiées à l'autorité judiciaire. 9 assignations à résidence sont également à dénombrer.
Par ailleurs, il a également précisé que via la plateforme téléphonique « stop jihadisme » ouverte mi-2015, plus de 500 signalements pour radicalisation ont eu lieu sur l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine. S'ils n'étaient pas tous justifiés, un certain nombre d'entre eux ont effectivement permis d'identifier des personnes en voie de radicalisation. Il s'agit de personnes jeunes, voire mineures, le plus jeune ayant 14 ans, avec une proportion importante de femmes et jeunes filles, même si la majorité des cas concerne des hommes. Quant à la répartition géographique, le Préfet a insisté sur le fait que sont touchés par ce phénomène de la radicalisation les 12 départements de la grande région, sur toute catégorie de territoires, le rural comme l'urbain... « La lutte contre le terrorisme et l'état d'urgence nous mobilisent beaucoup, nous ne baissons pas la garde », a averti le Préfet.

Le cas de l'entreprise Ford à Blanquefort

Sur l'emploi, le Préfet a affiché une certaine satisfaction sur des chiffres du chômage à la baisse : -4,6% de demandeurs d'emploi catégorie A et -3,1% en Gironde. « Résultats satisfaisants aussi dans tous les départements concernant les chômeurs de moins de 25 ans avec -10,7% en Nouvelle-Aquitaine et -3,7% en Gironde. Cependant, pour les seniors, si le chiffres est relativement stable au niveau régional, avec +0,5% de demandeurs d'emploi, il est assez mauvais en Gironde, avec une hausse de 7,7%... Quant aux chômeurs de longue durée les chiffres se stabilisent, avec +1% en Nouvelle-Aquitaine et +0,2% dans le département.
Sur la situation économique, il a aussi tenu à rappeler que depuis 2013, "le CICE a permis de restituer plus de 2 Milliards d'euros aux entreprises de Nouvelle-Aquitaine", et que les mesures d'embauche PME (primes à l'embauche) ont concerné 108 000 entreprises sur 2016. Quant aux collectivités locales, elles ont bénéficié de 70M€ en aides directes à l'investissement dont 15M€ pour les collectivités de Gironde.
Sur le cas plus particulier de l'entreprise Ford à Blanquefort, Pierre Dartout a signalé que « les pouvoirs publics rencontreront les dirigeants de Ford Europe à plusieurs reprises au mois de février. Ils demanderont à ces occasions leur présence à un comité de suivi pour pouvoir organiser une discussion constructive autour du futur de l’usine et s’assurer du maintien de l’emploi et de l’activité au sein de l’usine FAI de Blanquefort. »

Logement social: l'Etat préempte les communes en carence

Ces vœux ont également été l'occasion pour le Préfet Pierre Dartout de rappeler que l'Etat est très attentif sur le logement social, notamment dans les départements du littoral de la région. Une volonté qu'il a illustré par le rappel que les communes ne mettant visiblement pas de bonne volonté en la matière (et étant en dessous des seuils posés par la loi) pouvaient être soumises à des mesures de carence, qui autorise l'Etat à réaliser d'autorité, des préemptions foncières sur des terrains de ces communes, afin de construire des logements sociaux. En 2016, 9 procédures de préemption ont été menées par le Préfet sur 5 communes de Gironde : Coutras, Saint-Denis-de-Pile, Le Pian-Médoc, Cadaujac et Izon. « Ces préemptions permettent ainsi la construction de 300 logements sociaux », a souligné Pierre Dartout.

Sur la questions des migrants accueillis dans le cadre de l'éradication de la « jungle » de Calais, ce sont au total 2500 personnes qui ont été accueillis dans des Centres d'Accueil et d'Orientation. Aujourd'hui ils sont encore 1200 dans la région Nouvelle-Aquitaine, dont environ une centaine de mineurs. Sur les 1300 personnes sorties des CAO, « une partie ont fugué et notamment des mineurs, d'autres ont rempli des dossiers de demande d'asile et ont été transféré en Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile, le temps de l'examen de leur demande. »
Par ailleurs sur le plan de l'hébergement d'urgence, qui accueille « beaucoup de migrants mais pas seulement » il a rappelé que 1200 places sont actuellement ouvertes en Gironde, dont 375 dans le cadre du plan hivernal.

Enfin dernier élément sur l'année à venir, la mise en oeuvre d'une réfome sur de nombreuses procédures de délivrance de titre (permis et carte grise notamment). En cours d'année, elles vont progressivement passer en mode dématérialisé, marquant la fermeture des guichets fin 2017 ainsi que des centres manuels de production de préfectures ou sous-préfectures, qui seront remplacés par de grandes plateformes d'instruction des demandes réparties au niveau national. Pour les permis de conduire une de ces plateformes sera située à Bordeaux, et une, pour les cartes grises, à Poitiers. Une réforme qui, comme l'a souligné le Préfet "n'aura pas d'effet en terme d'effectifs sur les ressources humaines", mais les agents seront affectées à d'autres missions sur leur site actuel.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5203
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !