09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/08/22 | Le leader du e-commerce équin s'installe en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Blue Horse Group, leader français du e-commerce dédié au monde du cheval, sur les secteurs santé, soin et équipements pour le cheval et le cavalier, installe son siège et ses équipes de marketing digital et de e-commerce à Ambarès-et-Lagrave (33) et crée aussi sur place une plateforme logistique. Un choix dicté par "le carrefour logistique qu’offre la zone" et "le vivier de compétences Tech et Web de la métropole bordelaise", dans une région dense en haras, écuries de concours et centres équestres. 10 emplois ont déjà été créés, 4 à 5 autres nouvelles personnes devraient rejoindre la société.

  • 10/08/22 | Le train du rugby arrive en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    A un an de la Coupe du Monde 2022 de Rugby, un train du rugby parcourt la France depuis le 21 juillet dernier. Du 13 au 15 août, il fait escale à Bordeaux, à la gare Saint-Jean. A son bord, des expériences immersives ou la découverte des équipes qualifiées seront proposées. A cette occasion, un village Rugby va s'installer au Parc des Sports Saint-Michel. Il fera également escale à Dax, Bayonne, Biarritz, Pau, Agen, Poitiers, Limoges et Brive.

  • 10/08/22 | Orelsan chante pour les 40 ans du village Emmaus de Pau

    Lire

    Le Village Emmaüs Lescar-Pau fête ses 40 ans avec la reprise du festival le lundi 15 Août. A 18 h, rendez-vous avec une très belle programmation musicale: Orelsan, Mouss et Hakim, Specy-Men et Chamalove se partageront la scène pour un show exceptionnel vibrant d’entraide et d’espoir. Réservations des places, au bureau du Village Emmaüs Lescar-Pau, dans le réseau Ticketmaster et sur Eventick’.

  • 09/08/22 | Les urgences de Sainte-Foy-la-Grande fermées pour quatre nuits

    Lire

    Le service d’urgences du Centre Hospitalier de Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) suspend les accueils de 18 h 30 à 8 h 30, les nuits des 10, 11, 12 et 13 aout. Le service rencontre des tensions de recrutement en personnel médical. Le service des urgences restera accessible en journée. La nuit, les usagers sont invités à contacter le Centre 15 qui les orientera vers la solution de prise en charge la plus adaptée. Le service d’urgences reprendra un fonctionnement normal à partir du dimanche 14 août 8h30 du matin. Le SMUR reste opérationnel durant la période et assurera les transferts.

  • 09/08/22 | Les Monuments aux Morts de la Grande Guerre s'exposent

    Lire

    Jusqu'au 29 septembre, les Archives Départementales de Guéret accueillent une exposition consacrée aux monuments aux morts de la Grande Guerre dans la Creuse. Réalisée par le service Patrimoine du Conseil Départemental, l'exposition présente le travail de recensement et d'analyse des 272 monuments creusois au travers de 25 panneaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Les premiers vœux du sous-préfet de Bayonne

14/01/2019 | Affecté en 2018 au Pays basque, Hervé Jonathan a pris la mesure de sa spécificité comme en a témoigné son discours à des élus largement présents et attentifs.

1

Sous-préfet de Bayonne depuis onze mois, Hervé Jonathan a présenté ses vœux aux élus, corps constitués et consulaires. Dans un climat territorial et identitaire plutôt apaisé, comme en ont témoigné par leur présence le sénateur, les députés et maires du Pays basque. Mais dans un contexte national compliqué avec en enjeu et défi, le fameux G7 qui se tiendra à Biarritz le dernier week-end du mois d'août. Hervé Jonathan a eu droit à une répétition de ce qui l'attend (?), lors de la visite le 18 décembre de Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, en réunion préparatoire avec les ambassadeurs.

Les rapports entre cette entité géographique et culturelle bien typée du Pays basque et les représentants de l’État, en l’occurrence les sous-préfets de Bayonne qui s'y sont succédé, ont souvent été compliqués. Sans remonter aux moments douloureux vécus par Jean Biacabe à la fin des années 70, dans une période de grande tension, il y a toujours eu un malentendu entre État et identité basque. Jusqu’à l'arrivée de sous-préfets, comme Patrick Morvan, entre 2008 et 2010 avant qu'il ne revienne préfet des Pyrénées Atantiques en septembre 2016 après un détour par le cabinet du ministre Bernard Caseneuve et enfin directeur général de la Police nationale en août 2017. Même terrain tremplin pour Laurent Nuñez, qui succède à Eric Morvan en 2010 pour une courte parenthèse qui le conduit en 2012 à la préfecture de Paris. Avant de devenir secrétaire d'État du ministère de l'Intérieur. Au Pays basque, l'élève a-t-il dépassé le maître s'interrogent certains?

Indiscutablement ces deux brillants éléments ont d'une certaine manière défriché le terrain pour le nouveau préfet du 64, Pierre André Durand en 2013 qui accompagnera jusqu'en 2016 la Communauté territoriale du Pays basque, réclamé depuis des années par nombre d'élus, notamment par le président du Conseil des élus, et président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre. Leur succéderont avenue des Allées-Marines, Patrick Dalennes et Catherine Seguin, la fille de Philippe, l'ancien président de l'Assemblée nationale et de la Cour des comptes; Gaulliste social, convictions chères au maire d'Anglet Claude Olive, poste qu'elle quittera fin 2017 avant donc qu'Hervé Jonathan, en provenance de Charente où il était secrétaire général de la préfecture du Loiret, ne lui succède.

"Il faut que le G7 soit aussi une réussite pour le Pays basque"

 En accueillant vendredi soir en compagnie de son épouse Ana les élus et corps conPortrait Hervé Jonathan sous préfet de Bayonnestitués du Pays basque, le sous-préfet était agréablement surpris de constater l’aréopage qui avait répondu à son invitation, le sénateur Max Brisson et les deux députés Vincent Bru et Flo-rence Lasserre-David, le président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre, et les maires du sud, comme Kotte Ecenaro, d'Hendaye, au nord comme Françis Gonzalez. Sans oublier ceux du littoral basque et du Pays basque profond jusqu'à Saint-Martin d'Arrossa en Basse Navarre avec son premier magistrat Beñat Arrabit.


"Quand je regarde l'année 2018 j'ai surtout envie d'exprimer un sentiment; un sentiment de gratitude à votre égard. Pour l'accueil que vous m'avez réservé depuis mon arrivée il y a maintenant onze mois, dit-il en préambule. Beaucoup d'entre vous m'ont accueilli dans leur collectivité, dans leurs entreprises, dans leur atelier,  dans leur ferme, dans leur bureau. Pour me faire connaître leurs projets, leurs objectifs, leur ambition mais aussi leurs difficultés, leurs problèmes ou leurs attentes vis-à-vis de l'Administration. Et le temps que vous m'avez consacré m'a permis de mieux appréhender les enjeux de ce territoire. De mieux comprendre les défis qui se posent à lui. De mieux connaître son histoire et donc de mieux servir l'État dans les fonctions que j'occupe aujourd'hui. Contrairement à l'image que je donne, seul, derrière ce pupitre, le sous-préfet n'est pas un homme seul. Son utilité et son efficacité sont le résultat d'un travail d'équipe. J'ai découvert à l'occasion de ces rencontres, un territoire de valeurs, de valeurs fortes, de solidarité, d'entreprenariat, ou tradition et modernité se marient souvent. Et j'en témoigne, d'hospitalité et de convivialité."

"Soyons confiants en nos différences pour les conjuguer"

Et le sous-préfet Hervé Jonathan de décliner ensuite son concept du vivre ensemble un discours qui, dans les circonstances actuelles pourrait faire "jurisprudence". Verbatim.

Les relations État – Élus locaux.- "J'ai découvert un territoire où les relations entre l'État et les collectivités sont empreintes de respect et de confiance.  Je vous en remercie comme mes prédécesseurs d'avoir su tisser des liens avec eux. Je veux m'investir chaque jour pour faire avancer avec vous, sur le terrain, car c'est du terrain que l'on analyse le mieux les dossiers, avec pragmatisme, discernement et en cherchant toujours la solution la plus adaptée, la plus utile à l’intérêt général et au bien public au-delà parfois de la complexité des textes. J'oserai dire, Monsieur le président de la Communauté d'agglomération, (NDLR.- Jean-René Etchegaray) que nous mettons d'ores et déjà en quelque sorte, en œuvre une sorte de droit à la différence. Avant la lettre. Au-delà de la différence de nos compétences, nous nous retrouvons ensemble sur les dossiers majeurs. C'est l'exigence de nos concitoyens, c'est l'impératif du contribuable qui nous commande."

Le G7.- "Qu'il soit une réussite pour la France, le Pays basque et le département des Pyrénées-atlantiques et la Région. C'est un impératif de le réussir pour le rayonnement de notre pays, mais aussi pour l’intérêt de ce territoire. Une opportunité unique de faire savoir le savoir-faire, les compétences et les talents qui résident sur ce territoire. Le président de la République l'a souligné, un G7 qui sera élargi au pays en voie de développement, placé sous le signe des inégalités et des problématiques du quotidien, du changement climatique et des inégalités hommes femmes".

Le dialogue et la force de l'engagement.- " Notre pays, ce territoire a beaucoup d'atouts. Cela ne doit nous rendre ni prétentieux ni fiers.. Mais confiant. Confiant dans notre capacité collective à résoudre les difficultés présentes. et résolus à nous attaquer nos difficultés. Parce que bien sûr nous avons des fragilités, en termes d'inégalités, territoriales, éducatives, sociales, des insatisfactions, des incompréhensions, des impatiences existent. Nous avons le devoir de les écouter. Le gouvernement les a entendus et a commencé à y porter réponse. Les principaux obstacles à relever les défis qui se pointent à notre pays résident dans cette peur, dans cette défiance dans ces doutes sur notre capacité collective à agir. Avancer ensemble, c'est faire de nos  différences, de la diversité de nos opinions des atouts et non des menaces. Vous êtes dans la très grande différence de vos responsabilités et de vos charges; vous êtes l'expression de cette diversité qui fait la force de notre communauté nationale. Soyons confiants en nos différences, pour les conjuguer d'en faire un atout pour notre pays. Et pour cela l'altercation doit devenir discussion; l'affirmation doit devenir argumentation, l'anathème doit laisser la place au dialogue. J'aime cette phrase de Kennedy qui disait: "ne négocions jamais avec nos peurs et n'ayons jamais peur de négocier." Car c'est du dialogue dans l'apaisement et le respect de la loi que naîtront les solutions durables au succès du grand débat. Je forme ainsi le vœu de civilité car il est temps d'œuvrer à la résolution de nos difficultés, sans acrimonie, sans anathème, dans le respect des différences et des opinions et surtout le respect des faits, de la vérité......."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
8683
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus