Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/09/18 : Le maire d'Anglet Claude Olive, vice président du Conseil départemental, va présenter sa candidature à la présidence départementale Les Républicains des Pyrénées Atlantiques occupée (?) jusque-là par Michèle Alliot-Marie.

24/09/18 : Pont de Ré : des travaux d'inspection étant programmés ce lundi, la circulation est interdite à tous les véhicules de transport de marchandises dont le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) est supérieur à 3,5 t à du 24 à 20h au 25 septembre à 6h.

20/09/18 : Charentes : la rivière Né passe en alerte de crise, niveau sécheresse. Un arrêté prévoit l'interdiction totale des prélèvements à usage d’irrigation agricole, y compris les cultures dérogatoires déclarées, à partir de ce matin 8h.

19/09/18 : Pont de l'île de Ré : Menée cette nuit, la visite d'inspection des services spécialisés du réseau scientifique et technique de l'Etat a confirmé le bien-fondé des mesures de restriction de circulation, qui restent appliquées jusqu'à nouvel ordre.

19/09/18 : Forum pour l’emploi organisé par l’ARCA, Association pour la Relation Client en Nouvelle-Aquitaine, jeudi 20 sept de 9h à 13h à la Maison des Associations de Mérignac. 10 recruteurs présents et 150 postes à pourvoir immédiatement.

19/09/18 : Fermeture du Pont d’Aquitaine dans les deux sens sur la section de la rocade A630 entre les échangeurs 2 et 4 du mercredi 19 à 21h au jeudi 20 sept à 6h, du jeudi 20 à 21h au vendredi 21 sept à 6h, du samedi 22 à 22h au dimanche 23 sept à 18h.

19/09/18 : Charente-Maritime : un nouvel arrêté limite l'irrigation à compter de ce matin 9h à un volume hebdomadaire de 7% du volume restant à consommer depuis le 15 juin, sur les bassins Seudre, Bruant, Charente aval, Marais Sud et Nord de Rochefort, Seugne.

18/09/18 : Charente-Maritime : Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les auteurs d'"un président ne devrait pas dire ça", seront à l'Agora de Saint-Xandre (près de La Rochelle) pour une conférence-débat le mercredi 26 septembre à partir de 18h30.

18/09/18 : Charente-Maritime : Une visite d'inspection étant programmée ce soir au sein du pont de Ré, la circulation est interdite à tous les poids lourds de plus de 3,5 tonnes à compter de 20h ce mardi 18 septembre jusqu'à 7h mercredi 19 septembre.

18/09/18 : La Rochelle s’engage dans une série d’actions de sensibilisation au Self data. La Ville organise une Conférence publique, "Données personnelles, et si on en parlait ?", jeudi 20 septembre à 18 heures au Musée maritime La Rochelle.

18/09/18 : C'est confirmé, Florence Parly, la Ministre des Armées sera présente le 2ème jour du Salon ADS SHOW, à Mérignac, le jeudi 27 septembre.+ d'info

18/09/18 : A Bordeaux, le Centre Régional Information Jeunesse organise un Jobs Dating Spécial Rentrée ces 18 et 19 septembre: 200 offres d'emploi dans la garde d'enfants, animation, grande distribution, soutien scolaire, propreté et hôtellerie restauration+ d'info

Banque Alimentaire, Agrisud International: la solidarité et le partage, ici et là-bas!...

Rencontres, rencontres ! Ce métier, le mien, offre ce privilège rare des rencontres, de la découverte de notre commune humanité et parfois, souvent, pour peu qu'on le veuille, dans ce qu'elle a de meilleur. Ce vendredi 21 septembre nous a permis, successivement, ce bonheur et l'irrésistible envie de le partager. D'abord, ce fut de bon matin au sein de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde pour s'informer, à l'initiative de l'association des Amis d'Aqui!, de l'extraordinaire travail accompli, à moins que ce ne soit avant tout une mission, par l'équipe réunie autour de Pierre Pouget. Découvrir, aussi, cette ruche où s'affairaient des dizaines de personnes, de tout âge – la doyenne des quelques 200 bénévoles de la Banque revendique joyeusement ses 86 ans – et de toute condition, parfois venues de très loin, du sud de la Méditerranée en attente de statut, occupés à trier les légumes et les fruits arrivant du Marché d'intérêt national de Brienne qui seraient redistribués par une noria de camions portant fièrement ce slogan : « Investissons dans la solidarité alimentaire ». Une ambiance où la convivialité, à l'heure de la pause café, fait merveille et où le moteur de chacun porte un nom : servir ! Second temps de ce samedi enchanteur : les retrouvailles, à l'Hôtel de Région, d'une autre équipe, celle d'Agrisud International, cette ONG magnifique née chez nous, ici en Gironde, du côté de l'Entre-deux-Mers à l'initiative d'un homme d'exception Jacques Baratier, comme Robert Lion son président l'a rappelé.


- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/18 | Les Jeudis de l’Installation en Corrèze

    Lire

    Le 27 septembre, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze organise à Montaignac St Hippolyte, dans le cadre des Jeudis de l’Installation, un après-midi sur le thème du maraîchage bio à destination des porteurs de projets et des jeunes en formation. Cet après-midi sera l’occasion de mieux connaître la filière maraîchage, et sa spécificité en bio, ainsi que d’échanger avec des agriculteurs récemment installés, des conseillers spécialisés mais aussi de visiter une exploitation.

  • 24/09/18 | Le désamiantage du Signal à Soulac se prépare

    Lire

    Les travaux préalables au désamiantage de l'immeuble Le Signal à Soulac-sur-Mer qui menace de s'effondrer,ont débuté mercredi 19 septembre afin de conforter la dune par un apport de sable et de mettre en sécurité le bâtiment pour permettre l’intervention des entreprises en toute sécurité. Les premiers travaux dureront une dizaine de jours, et en plusieurs étapes dont la protection des espèces floristiques. Ces travaux seront intégralement financés par l’État ainsi que les travaux de désamiantage de l’immeuble qui seront menés en début d’année prochaine.

  • 24/09/18 | La brigade "loup" missionnée dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Conformément à son engagement pris le 20 septembre, lors de sa venue à Pau, François de Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire, a missionné la brigade mobile d’intervention spécialisée de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage pour remédier aux attaques de troupeaux par le loup hybride en vallée d’Ossau. "La mission sera préparée la semaine prochaine avec les maires et bergers. Des équipes seront sur place la semaine suivante pour une période d’une quinzaine de jours", annonce la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

  • 24/09/18 | La Gironde informe sur la fibre optique

    Lire

    A l'occasion du déploiement de la fibre optique sur le territoire de la Gironde à travers le plan "Gironde Haut Méga" visant à raccorder, d'ici 2014, "410 000 logements, entreprises, services publics et collectivités à un réseau public de fibre optique", le département lance officiellement une nouvelle phase de réunions publiques d'information. Ces dernières démarreront le 24 septembre à Avensan et se termineront notamment à Cadillac et Cestas les 2 et 3 octobre prochain. Pour retrouver l'ensemble des dates, des horaires et des lieux de ces réunions, rendez-vous sur www.girondehautmega.fr.

  • 21/09/18 | Gironde : les ministres "en action"

    Lire

    Programme chargé pour les visites ministérielles en Gironde ce vendredi. Les ministres de l'Agriculture et de l'Environnement (François De Rugy et Stéphane Travert), en "opération séduction post-Hulot", visitent une entreprise développant une micro-algue censée remplacer les intrants chimiques en viticulture et un domaine viticole en agriculture raisonnée (château Sénéjac). Bruno Le Maire devait rencontrer syndicats et élus autour du dossier Ford Blanquefort à Bordeaux. Enfin, la ministre des transports Elizabeth Borne, intervenait à 15h à l'occasion d'une conférence "mobilité et santé" à Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax : ça réagit

26/05/2016 | L'aval du Conseil d’État à la LGV au Sud de Bordeaux n'a pas tardé à susciter de nombreuses réactions...

Visite de chantier du raccordement de la LGV SEA à Ambarès et Lagrave

Comme le déclare le député socialiste Gilles Savary qui est hostile au projet dans un communiqué en réaction à l'annonce de l'avis favorable du Conseil d'Etat préfigurant l'aval prochain du gouvernement, le feu vert à la prolongation de la LGV vers Toulouse et Dax est une demi-surprise. En tout cas elle suscite déjà des réactions diverses que nous publions ci-après.

Gilles Savary: Le Conseil d’Etat ouvre la voie à la LGV GPSO et à ses contradictionsL'avis favorable rendu hier par le Conseil d'Etat au projet de LGV GPSO n'est qu'une demi-surprise.

Il confirme le rapport de la Commission Duron Mobilité 21, remis au Gouvernement le 27 juin 2013, qui retenait le seul projet de LGV Bordeaux-Toulouse à échéance de 2020 !

A contrario, il ne retient pas les objections de financement que le Conseil d'Etat a opposé au projet de LGV Limoges-Poitiers, alors que les Présidents du Conseil Départemental de la Gironde et du Conseil Régional ont pris publiquement l'engagement de ne plus financer ce type d'infrastructure d’Etat.

Il ne fait nul doute que le Secrétaire d’Etat chargé des transports, localement intéressé et engagé sur ce projet, fera lui aussi fi du résultat négatif de l'enquête publique et prendra la déclaration d’utilité publique (DUP) dans les prochains jours.

C'est donc une longue et incertaine phase de contentieux et de recours qui s'ouvre sur fond de contradictions nationales entre les priorités affichées à Paris de rigueur budgétaire, de protection de la biodiversité et de nos terroirs viticoles, et d'investissements ferroviaires de service public plus utiles, et cette décision politique pharaonique qui les contredisent !

Christian Broucaret, président de la Fédération des Usagers (FNAUT) de la Région ALPC: une bonne nouvelle"Le décret de la DUP du prolongement de  la LGV SEA vers l’Espagne par Dax et vers Toulouse sera bientôt signé et publié par le gouvernement.  Cette signature reste une bonne nouvelle pour les usagers des transports et ceux pour plusieurs raisons :
• Mutualisation des deux lignes jusqu'au triangle de Bernos-Beaulac minimisant l'impact environnemental et les coûts.
• Liaison directe Espagne-Toulouse par le triangle de Bernos-Beaulac
• Réduction notable des temps de parcours ferroviaires entre Bordeaux et les principales agglomérations de la région. (Agen, Pau, BAB, Dax, Mont de Marsan, Tarbes) permettant une alternative réaliste à la voiture.
• Libérations de sillons pour le Fret, les TER et Intercités sur les lignes classiques vers Langon, Agen, Marmande et Arcachon, Bayonne.
• Sortie par Bègles qui évitant le passage en trois ou quatre voies à Talence, Pessac et Cestas en protége le bâti existant. • Mettre Toulouse à 3 h de Paris et devenir concurrentiel face à l’avion en permettant un report modal crédible.

Certes les deux lignes seront achevées dans 9 ans pour Bordeaux-Toulouse et 12 ans pour Bordeaux-Dax". Au vu des investissements indispensables au maintien du réseau classique, on peut comprendre que l’Etat étale ses dépenses."

Alain Rousset: un nouveau chapitre du ferroviaire commenceAlain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, "prend acte avec satisfaction de l'avis favorable rendu par le Conseil d'Etat sur le projet de décret déclarant d'utilité publique les travaux nécessaires à la réalisation des lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Il salue la décision du Gouvernement de signer ce décret avant le 8 juin, annoncée aujourd'hui par Alain Vidalies, Secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

L'avis rendu par le Conseil d'Etat constitue une étape importante qui permettra de maitriser le foncier nécessaire à la réalisation des travaux. L'avancement de ce projet majeur pour le développement du grand sud-ouest poursuit ainsi son cours, dans le strict respect des engagements pris par l'Etat.

Véritable épine dorsale du réseau ferroviaire régional et élément stratégique pour le développement de transports durables, rapides, modernes et fiables de nos territoires, la Région Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes continuera de défendre ce projet à chaque nouvelle étape, au bénéfice du développement économique, culturel, touristique et social de ses habitants. Il appartient désormais à l'Etat de trouver les ressources nécessaires à la réalisation de cette grande infrastructure qui, pour un siècle au moins, s'ajoutera au patrimoine national. Des solutions sont ainsi à explorer au niveau du grand emprunt national mais également au niveau européen, les Grands Projets du Sud Ouest participant au bouclage de la liaison ferroviaire du Nord de l'Europe avec la péninsule ibérique.

Coordination Vigilance 33: Un lopin de terre contre la LGVDeux parcelles d'une surface totale de 1868 m2 ont été achetées en indivision par 140 personnes sur le tracé pressenti de la LGV en Sud-Gironde.

La transaction a été effectuée en 2011 ; avant la signature de l'arrêté préfectoral gelant tout projet de vente ou de construction sur l'emprise du faisceau retenu. Cette acquisition s'est réalisée dans la plus grande discrétion pour éviter que RFF (Réseau Ferré de France) n'entrave la vente.

Alain Vidalies vient d'annoncer que la DUP (Déclaration d'Utilité Publique) sera prise avant la date limite du 8 juin 2016 au mépris des nombreux rapports d'experts, de l'avis défavorable de la commission d'enquête et du refus de la majorité de la population.

Face à cet opiniâtre déni de démocratie, nous faisons connaître aujourd'hui publiquement cet achat collectif, action de résistance déterminée et pacifique ! 

Nous sommes déterminés à aller jusqu'au procès en expropriation en refusant tout accord à l'amiable ce qui entraînera une longue et complexe procédure juridique pour retrouver les 140 copropriétaires un peu partout en France ... et à l'étranger !

La Coordination Vigilance LGV Gironde continuera à lutter énergiquement contre ce projet  par tous les moyens à sa disposition (recours juridique contre la DUP) Elle organise le 4 juin à Landiras au lieu-dit Bel Air à 11h un rendez vous sur "son lopin collectif
 

Henri Emmanuelli : une bonne nouvelle pour les Landes

L’avis favorable du Conseil d’Etat au projet de ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, annoncé par le ministre des Transports Alain Vidalies, est une très bonne nouvelle pour le Sud Aquitaine et les Landes.

Plus rien ne s’oppose aujourd’hui à la déclaration publique de ce grand projet ferroviaire.

Les habitants au sud de Bordeaux ne peuvent rester à l’écart des grandes voies de communication les reliant à la capitale. Le développement économique et touristique de l’ensemble de l’Aquitaine, mais aussi de Midi-Pyrénées, passe par l’aménagement de nouvelles infrastructures à grande vitesse.

Chacun doit aussi avoir conscience qu’au-delà de la liaison Paris-Région, ce qui est en jeu, c’est bien la création d’une voie de communication internationale, entre le Nord de l’Europe et Madrid, mais aussi entre Bilbao et Toulouse.

 

Jean-Louis Pagès, porte parole EELV Région : un déni

 

Cette DUP, qui sera signée probablement avant le 8 juin, est un déni de réalité.

 

En effet, malgré l’avis défavorable de la commission d’enquête publique sur ce projet, malgré les critiques très sévères de la Cour des comptes sur les projets LGV, malgré les études alternatives démontrant l’inutilité de LGV si le réseau ferré existant était modernisé et rénové, malgré l’opposition des associations et citoyens toujours plus nombreux, malgré les expropriations aberrantes, malgré les énormes impacts environnementaux irréversibles, malgré les caisses vides de l’Etat ne permettant pas le financement de ces LGV, le gouvernement persiste à entretenir l’illusion que ce projet est finançable et réalisable sur le moyen terme.

 

 

 

Le gouvernement n’est pas crédible de constamment marteler qu’il faut réduire drastiquement la dette tout en faisant en sorte de l’aggraver en voulant financer des projets inutiles, destructeurs et ruineux pour les finances publiques. Les élus locaux et acteurs économiques qui ont exprimé leur satisfaction n'en seront que plus déçus lorsque la réalité s'imposera...

 

 

 

Le groupe écologiste et citoyen EELV renouvelle son soutien plein et entier aux opposants à ce projet et ne doute pas que les recours juridiques que ceux-ci déposeront pour son annulation, ont de très fortes chances de succès compte tenu de la pertinence et la qualité de leur argumentaire.

 

 

Notre groupe sera très vigilant quant au respect de l’accord de mandature qu’il a signé avec le Président Alain Rousset, pour qu’aucun nouveau financement ne soit accordé par la région ALPC pour ce projet GPSO. Les investissements de la Région doivent aller aux transports du quotidien, notamment aux TER.

 

 

la rédaction
Par la rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
11585
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !