Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

18/02/20 : La FDSEA 64 a renouvelé son bureau: Franck Laborde, céréalier, secrétaire général de l’AGPM et éleveur de canards à Préchacq-Navarrenx en est le nouveau président, remplaçant Bernard Layre, devenu l'an dernier Président de la Chambre d'agriculture 64

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/20 | Remonter le temps à grande vitesse à Poitiers

    Lire

    Potiers remonte dans le temps ! Elle accueillera l’exposition « L'archéologie à Grande Vitesse : 50 sites fouillés entre Tours et Bordeaux» du 16 avril au 30 août, au Musée Sainte-Croix. Ces fouilles initiées lors du tracé de la LGV en 2009, ont permis de mieux comprendre les anciens rites funéraires mais aussi l’évolution de la flore et la faune il y a 100 millions d’années, en Centre-Val de Loire et Nouvelle-Aquitaine. Créée par LISEA et SNCF RÉSEAU, cette exposition est l’occasion de traverser les âges grâce à des reconstructions 3D, plongeant les visiteurs avec nos cousins, les chasseurs préhistoriques.

  • 23/02/20 | "Economie verte et responsable" à Cap Sciences

    Lire

    Conférence débat le 10 mars (18-20 h) des Amis de Cap Sciences à Bordeaux : « Vers une économie verte et responsable – Défis et initiatives. » Au coeur des échanges:« l’exercice des activités humaines de plus en plus interpellé par l’émergence de préoccupations environnementales. Interviendront, sous la houlette d'Alain Ribet, Robert Pierron, chercheur associé au Centre Associé Régional du CEREQ de Bordeaux, Co-Auteur de « L’économie verte:rupture ou adaptation de la formation et de l’emploi ? », Marc Pena PDG d’une entreprise de recyclage et de traitement des déchets, Bernard Layre président de la chambre d’agriculture des Pyrénées Atlantiques.

  • 23/02/20 | Le projet de contournement routier est de Périgueux via la RN 21 est relancé

    Lire

    Une réunion concernant les aménagements de la RN21 a eu lieu vendredi en présence des préfets de Dordogne et du Lot- et- Garonne, des présidents des deux Départements et des intercommunalités, des députés Michel Lauzzana et Jean-Pierre Cubertafon. Cette rencontre a permis d'échanger sur l'état d'avancement des aménagements en cours pour lesquels une enveloppe de 5,65 M€ est prévue, notamment le projet de contournement routier Est de Périgueux souhaité par le secrétaire d'État aux transports,Jean-Baptiste Djebbari.

  • 22/02/20 | Appel à projets 2020 de la MILDECA de La Rochelle

    Lire

    Le 19 février 2020, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives lance son appel à projets 2020. Les actions de cette année, couvriront plusieurs champs allant de la prévention jusqu’à la structuration de la lutte contre les addictions sans produits. Pour simplifier les démarches, un site a été mis en place afin de traiter les demandes de subventions : demarches-simplifiees.fr

  • 22/02/20 | Bordeaux Métropole et le Bassin d'Arcachon prennent rendez-vous

    Lire

    Bordeaux Métropole a récemment signé une lettre d'intention conjointe avec les communautés d'agglomération d'Arcachon (Nord et Sud) et la communauté de communes du Val de l'Eyre. À l'intérieur figurent notamment des "champs prioritaires de coopération" : les mobilités; le développement économique, l'attractivité et le marketing territorial; le tourisme et le développement durable. Elle annonce enfin la signature, "avant fin 2020" d'un protocole de coopération qui en précisera les axes définitifs et les "modalités de gouvernance".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | LGV Bordeaux-Toulouse : l'enquête publique débutera en juin 2014

08/11/2013 | Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine, a tenu hier avec Réseau Ferré de France une réunion sur le Grand Projet ferroviaire du Sud Ouest (GPSO).

La LGV Bordeaux-Toulouse est très attendue par les élus

Récemment, le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a officialisé la future mise en service de la LGV Bordeaux-Toulouse en 2024 et de la LGV Bordeaux-Dax en 2027. Mais, de nombreuses questions restaient en suspens. Mécontents, les élus l'ont fait savoir. Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine, a donc tenu jeudi 7 novembre avec Réseau Ferré de France et les services de l'Etat concernés une réunion pour faire le point sur le Grand Projet ferroviaire du Sud Ouest (GPSO).

Le préfet d'Aquitaine l'a confirmé hier. Les enquêtes publiques pour les LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax seront lancées dès le mois de juin 2014 pour une durée de 4 à 8 semaines. Si l'on en croit RFF, ces enquêtes publiques concerneront 113 communes. Ensuite, les commissaires enquêteurs disposeront d’un délai d’un mois pour remettre leurs conclusions. Il restera un après, aux préfets pour signer les déclarations d’utilité publiques pour la sortie de Toulouse et celle de Bordeaux, ce qui nous mène à la fin de l’été 2015. Il faudra enfin attendre le décret du Conseil d'Eta, qui devrait intervenir au printemps 2016.

L'Europe au secours de GPSO ?Mais, Michel Delpuech est bien conscient "qu'il pourra y avoir des recours" et sera vigilant à ce que les procédures ne prennent pas de retard. C'est une certitude quand on sait que les acquisitions foncières concernent 4 800 hectares et 400 bâtis sur 5 départements... Ceci dit, il y a aussi encore quelques incertitudes financières. L’écotaxe devait alimenter l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF). Avec sa suspension, c'est un budget non négligeable qui disparaît. Mais, le préfet compte sur l'Europe pour faire face, car les lignes Bordeaux-Dax et Dax-Espagne font partie d’un des neuf futurs corridors prioritaires de transport européen.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4208
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
halloy | 10/11/2013

J'aime l'euphémisme "quelques incertitudes financières" !! Et que vient faire le Bordeaux-Toulouse dans le Dax-Espagne ?? C'est un barreau parfaitement inutile et coûteux qui ne sera jamais rentable alors qu'il serait possible de moderniser les voies actuelles pour un coût bien moindre ! Quelle patte veut-on graisser ?? Quant à l'Espagne, vu sa situation économique, je doute qu'elle puisse construire des LGV actuellement ! Il y a bien d'autres priorités mais les politiques ne voient que leur nombril et la trace qu'ils pourront laisser ... quitte à encore aggraver la dette publique ! Quand donc aurons-nous un politique qui agisse en bon père de famille ?? Bordeaux-Toulouse, c'est de la gabegie, et je pense qu'on va s'en mordre les doigts ! mais ce ne seront pas les élus qui devront payer pour leurs erreurs, c'est nous ...

Roland | 11/11/2013

Comme souvent un article sur le GPSO, qui oublie certaines informations capitales.

Capitales comme le financement. Le GPSO dans sa totalité, c'était un projet qui avoisinait les 18 milliards d'€, sans le barreau de Pau. Depuis 2009, et le protocole de financement de Tours Bordeaux, la répartition n'est plus définie. On sait que ce ne sera plus un PPP, au vu de la difficulté de la concrétisation de celui de Tours Bordeaux. Sur ce tronçon le privé n'apporte plus que 29% de l'argent (au lieu de 50%) avec une garantie de rentabilité de plus de 15% par an. Pour le public dont RFF, c'est de l'investissement à fond perdu, sans le moindre retour sur investissement. Ceci sans compter les diverses subventions de fonctionnement, que perçoivent les opérateurs comme la SNCF. sur le GPSO, Pour financer le GPSO, il n'y aura plus que deux collectivités, l'Aquitaine, et midi Pyrénées. Elles devraient apporter à elles seules 50% du budget. L'Europe aura une participation marginale au vu de son budget encore réduit, et du nombre de projets prioritaires qu'elle soutient.

Un autre problème se pose une déclaration d'utilité publique a une durée de vie très limité dans le temps. Ainsi, nous pouvons nous demander pourquoi une telle précipitation pour des travaux qui auraient lieu en 2027? N' y aurait il pas là un moyen de faire revenir les financements promis des collectivités du Sud de Bordeaux pour Tours Bordeaux, contre la réaffirmation de promesses fumeuses. Payez Tours Bordeaux, comme prévu, et vos successeurs moins vieux que vous verront le GPSO.

halloy | 11/11/2013

@Roland, vous suggérez que le Bordeaux-Toulouse ne serait accepté que pour jeter de la poudre aux yeux afin que le financement du Tours-Bordeaux soit bouclé, quitte à "l'oublier" après ? Ah, ce serait trop drôle ! Mais je pense à ceux qui habitent sur le tracé et qui ne savent toujours pas à quelle sauce ils vont être mangés ... M'enfin, c'est dingue ! Ils ont commencé les travaux avant même de s'assurer qu'ils avaient les sous ! J'imagine que je fasse venir une entreprise chez moi sans avoir la certitude de pouvoir la payer, on me traiterait d'inconséquente ...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Conférence des élus et candidats PS aux municipales 2020 Politique | 24/02/2020

Les élus et candidats du Parti Socialiste de Bordeaux Métropole parlent municipales

Les trophées du développement durable peuvent par exemple concerner l'environnement et la protection des rivières, comme la Dronne Politique | 21/02/2020

Le Département de la Dordogne lance les trophées du développement durable

Jean-Claude Leblois, président du Département de Haute-Vienne Politique | 20/02/2020

Un budget de 446,3 M€ pour le Département de la Haute-Vienne largement consacré à la solidarité

Christine Bost, Arnaud Derumaux et Nadine Sanguinet-Jimenez Politique | 17/02/2020

Municipales 2020 : à Eysines Christine Bost vers un 3ème mandat ?

Jaouad El Marbouh Politique | 14/02/2020

Municipales : un mouvement citoyen candidat à La Rochelle

Laurence Harribey 4 Médias Politique | 12/02/2020

Émission 4 médias : quel pouvoir pour les maires ?

De g. à d. Marie-Pierre Missioux, (vice-présidente des Deux-Sèvres en charge des systèmes et du développement informatique), Gilbert Favreau (président des Deux-Sèvres) et Yves Kergall (fondateur de monaviscitoyen.fr) Politique | 12/02/2020

Le département des Deux-Sèvres consulte ses administrés 

Pierre Recarte, vice-président du CADE Politique | 10/02/2020

Tribune libre - Pierre Recarte : LGV, où en sommes-nous en 2020?

Fabienne Buccio 2020 Politique | 09/02/2020

Le Grand Entretien - Fabienne Buccio, préfète de Nouvelle-Aquitaine: "il faut changer de paradigme"

Au terme de cinq jours de session budgétaire, les conseillers départementaux de la Dordogne ont adopté le budget par 38 voix	Politique | 08/02/2020

Les dépenses sociales pèsent sur le budget du Département de la Dordogne

Alain Rousset, président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 07/02/2020

Alain Rousset plaide pour une Maison du dessin de presse à Limoges et Saint-Just-le-Martel

Renaud Lagrave, Vice-Président de la Région Aquitaine chargé du tourisme Politique | 06/02/2020

Tribune Libre - Renaud Lagrave: Loi sur les Mobilités: le train n’est pas à l’heure

La nouvelle Présidente de la Région de Navarre, Maria Chivite a été reçu à Pau par Jean-Jacques Lasserre, Président des Pyrénées-Atlantiques. Politique | 01/02/2020

Pyrénées-Atlantiques et Navarre: la coopération transfrontalière est au beau fixe

Mairie de Pau Politique | 31/01/2020

Municipales : vers d'âpres combats en Béarn (Oloron, Mourenx, Pau)

Michel Veunac et Didier Guillaume Politique | 30/01/2020

Biarritz: une pluie de réactions suite au "renoncement" des deux ministres