aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | LGV Bordeaux-Toulouse : l'enquête publique débutera en juin 2014

08/11/2013 | Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine, a tenu hier avec Réseau Ferré de France une réunion sur le Grand Projet ferroviaire du Sud Ouest (GPSO).

La LGV Bordeaux-Toulouse est très attendue par les élus

Récemment, le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a officialisé la future mise en service de la LGV Bordeaux-Toulouse en 2024 et de la LGV Bordeaux-Dax en 2027. Mais, de nombreuses questions restaient en suspens. Mécontents, les élus l'ont fait savoir. Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine, a donc tenu jeudi 7 novembre avec Réseau Ferré de France et les services de l'Etat concernés une réunion pour faire le point sur le Grand Projet ferroviaire du Sud Ouest (GPSO).

Le préfet d'Aquitaine l'a confirmé hier. Les enquêtes publiques pour les LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax seront lancées dès le mois de juin 2014 pour une durée de 4 à 8 semaines. Si l'on en croit RFF, ces enquêtes publiques concerneront 113 communes. Ensuite, les commissaires enquêteurs disposeront d’un délai d’un mois pour remettre leurs conclusions. Il restera un après, aux préfets pour signer les déclarations d’utilité publiques pour la sortie de Toulouse et celle de Bordeaux, ce qui nous mène à la fin de l’été 2015. Il faudra enfin attendre le décret du Conseil d'Eta, qui devrait intervenir au printemps 2016.

L'Europe au secours de GPSO ?Mais, Michel Delpuech est bien conscient "qu'il pourra y avoir des recours" et sera vigilant à ce que les procédures ne prennent pas de retard. C'est une certitude quand on sait que les acquisitions foncières concernent 4 800 hectares et 400 bâtis sur 5 départements... Ceci dit, il y a aussi encore quelques incertitudes financières. L’écotaxe devait alimenter l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF). Avec sa suspension, c'est un budget non négligeable qui disparaît. Mais, le préfet compte sur l'Europe pour faire face, car les lignes Bordeaux-Dax et Dax-Espagne font partie d’un des neuf futurs corridors prioritaires de transport européen.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Aqui.fr

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1115
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
halloy | 10/11/2013

J'aime l'euphémisme "quelques incertitudes financières" !! Et que vient faire le Bordeaux-Toulouse dans le Dax-Espagne ?? C'est un barreau parfaitement inutile et coûteux qui ne sera jamais rentable alors qu'il serait possible de moderniser les voies actuelles pour un coût bien moindre ! Quelle patte veut-on graisser ?? Quant à l'Espagne, vu sa situation économique, je doute qu'elle puisse construire des LGV actuellement ! Il y a bien d'autres priorités mais les politiques ne voient que leur nombril et la trace qu'ils pourront laisser ... quitte à encore aggraver la dette publique ! Quand donc aurons-nous un politique qui agisse en bon père de famille ?? Bordeaux-Toulouse, c'est de la gabegie, et je pense qu'on va s'en mordre les doigts ! mais ce ne seront pas les élus qui devront payer pour leurs erreurs, c'est nous ...

Roland | 11/11/2013

Comme souvent un article sur le GPSO, qui oublie certaines informations capitales. Capitales comme le financement. Le GPSO dans sa totalité, c'était un projet qui avoisinait les 18 milliards d'€, sans le barreau de Pau. Depuis 2009, et le protocole de financement de Tours Bordeaux, la répartition n'est plus définie. On sait que ce ne sera plus un PPP, au vu de la difficulté de la concrétisation de celui de Tours Bordeaux. Sur ce tronçon le privé n'apporte plus que 29% de l'argent (au lieu de 50%) avec une garantie de rentabilité de plus de 15% par an. Pour le public dont RFF, c'est de l'investissement à fond perdu, sans le moindre retour sur investissement. Ceci sans compter les diverses subventions de fonctionnement, que perçoivent les opérateurs comme la SNCF. sur le GPSO, Pour financer le GPSO, il n'y aura plus que deux collectivités, l'Aquitaine, et midi Pyrénées. Elles devraient apporter à elles seules 50% du budget. L'Europe aura une participation marginale au vu de son budget encore réduit, et du nombre de projets prioritaires qu'elle soutient. Un autre problème se pose une déclaration d'utilité publique a une durée de vie très limité dans le temps. Ainsi, nous pouvons nous demander pourquoi une telle précipitation pour des travaux qui auraient lieu en 2027? N' y aurait il pas là un moyen de faire revenir les financements promis des collectivités du Sud de Bordeaux pour Tours Bordeaux, contre la réaffirmation de promesses fumeuses. Payez Tours Bordeaux, comme prévu, et vos successeurs moins vieux que vous verront le GPSO.

halloy | 11/11/2013

@Roland, vous suggérez que le Bordeaux-Toulouse ne serait accepté que pour jeter de la poudre aux yeux afin que le financement du Tours-Bordeaux soit bouclé, quitte à "l'oublier" après ? Ah, ce serait trop drôle ! Mais je pense à ceux qui habitent sur le tracé et qui ne savent toujours pas à quelle sauce ils vont être mangés ... M'enfin, c'est dingue ! Ils ont commencé les travaux avant même de s'assurer qu'ils avaient les sous ! J'imagine que je fasse venir une entreprise chez moi sans avoir la certitude de pouvoir la payer, on me traiterait d'inconséquente ...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !