Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

  • 20/04/18 | "Action Coeur de Ville" se décline à Rochefort

    Lire

    Rochefort fait partie des 222 villes retenues par l’État pour intégrer le dispositif « Action Cœur de Ville » qui lui permettra d’engager un plan de réhabilitation de l’habitat de son centre urbain en obtenant 25 millions € sur 5 ans. La municipalité, avec le concours des services de l’État, s’est déjà saisie du sujet en engageant un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre historique, dont elle présentera une première ébauche à la population lundi 23 avril à 18 h au Palais des Congrès.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | LGV GPSO: Alain Rousset et Carole Delga vont rencontrer Edouard Philippe

05/02/2018 | Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie rencontrent le Premier Ministre le 9 février, suite à la remise du rapport Duron.

LGV SEA Tours-Bordeaux - TGV Océane

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie,saluent dans un communiqué commun "la reconnaissance de l'urgence des aménagements ferroviaires au nord de Toulouse et au sud de Bordeaux". Préconisés dans la période 2018-2022, ils sont "un préalable indispensable à la réalisation de la LGV et une première réponse aux problématiques de saturation des deux métropoles." Néanmoins, le découpage proposé dans le scénario 2 de la réalisation de la ligne nouvelle (Toulouse-Agen en 2028-2032 et Bordeaux-Agen en 2033-2037) n'est selon eux pas pertinent." Une rencontre est prévue avec Edouard Philippe ce 9 février.

Concernant le découpage de la ligne nouvelle les préconisations du rapport du Conseil d'orientation des infrastructures (COI), remis le 1er février 2018 à Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, ne sont pas, selon Alain Rousset et Carole Delga "pertinentes". "Générateur de surcoûts, il diffère l'impact des gains de temps essentiels pour un report modal massif de l'aérien vers le rail." Selon eux, "la réalisation de cette LGV doit s'inscrire dans le scénario 3, le plus volontariste, du rapport dans la période 2023-2027."

Par ailleurs, les présidents des deux Régions "rappellent qu'ils ont fait des propositions concrètes et crédibles pour financer le projet, au moyen d'un bouquet de nouvelles ressources fiscales (redistribution de la TICPE régionale, redevance d'infrastructures routières pour coûts externes et redevances sur les bureaux, programme d'investissement d'avenir...) permettant de financer près de 70% du besoin de subventions publiques des projets pour lesquels sont également attendus des abondements européens."

Dans leur communiqué, ils demandent que "ces propositions soient étudiées avec la plus grande attention dans les semaines qui viennent, dans le cadre du dialogue avec la ministre chargée des transports pour la préparation de la loi d'orientation sur les mobilités."

Des choix politiques qui répondent aux besoins des habitants
Autre regret de la part des présidents des Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie "le manque d'ambition du COI sur la réalisation des LGV Montpellier-Béziers-Perpignan et Sud-Gironde-Dax, dont les travaux doivent être programmés dans les mêmes échéances, avec la mobilisation d'outils de financement ambitieux", affirment-ils.

Le communiqué poursuit: "Alors que le Conseil appelle à « un aménagement du territoire équilibré » et au « renforcement du positionnement européen de l'économie française », ils requièrent du gouvernement des choix politiques qui répondent aux besoins des habitants du grand sud-ouest de la France, dont l'immense majorité s'est prononcée en faveur de ces projets."

Les présidents des Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie et les présidents des Métropoles de Bordeaux et de Toulouse seront reçus par Edouard Philippe, Premier Ministre, ce vendredi 9 février à Paris.

La rédaction
Par La rédaction

Crédit Photo : Alain Mautaufier

Partager sur Facebook
Vu par vous
19381
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
RECARTE Pierre | 12/02/2018

Alain Rousset et Carole Delga demandent au gouvernement de faire « des choix politiques qui répondent aux besoins des habitants du grand sud-ouest de la France, dont l'immense majorité s'est prononcée en faveur de ces projets. »
Il faut rappeler ici que lors de l’enquête publique les commissaires ont noté une forte mobilisation du public avec « la participation de 6912 personnes. Si on ajoute les 7099 signataires des pétitions, on obtient 14011 contributions, toutefois ce chiffre peut comporter des double-comptes. L’enquête publique a collecté 5502 observations. » Sur 5502 observations seules 7% sont favorables. La commission d’enquête publique avait pointé la « faible acceptabilité sociale » du projet : « Aucune catégorie, même les entreprises, n’est majoritairement favorable au projet. Les communes rurales sont très opposées dans la partie Nord du tracé, plutôt résignées au Sud. Au regard de l’enjeu, la commission aurait pu s’attendre à une plus forte mobilisation des soutiens au projet. Au final, la commission n’a pas décelé l’expression d’un véritable besoin de lignes à grande vitesse dans le Sud-ouest. »
A moins qu’Alain Rousset ne fasse allusion » au sondage IFOP publié opportunément par « Sud-Ouest » 48 heures auparavant faisant état de 78% à 80% d’opinions favorables à la LGV Bordeaux-Espagne. Ce même sondage révèle que 6 à 8% utiliseraient régulièrement la LGV, 37 à 42% de temps en temps et 58 à 63% rarement ou jamais !!! Pour 46% la priorité doit être donnée à l’amélioration des TER et pour 11% à la LGV. « Immense majorité » ont-ils dit ? De qui se moquent-ils ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !