Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | LGV: La majorité départementale des Landes monte au créneau

07/07/2017 | Huit élus socialistes landais (1)appellent à la "mobilisation"

TGV

Au lendemain de la décision du tribunal administratif de Bordeaux, annulant la Déclaration d'Utilité Publique d'une partie de la LGV au sud de Bordeaux, et des déclarations des responsables de l'exécutif, le président de la République, le premier ministre Edouard Philippe et son ministre d'Etat Nicolas Hulot, annonçant la fin des grands projets ferroviaires, les élus socialistes landais, à commencer par le président du département Xavier Fortinon, viennent de communiquer leur réaction en manière d'inquiétude. Nous la publions en guise de contribution à un dossier qui est loin d'être refermé.


"Depuis de nombreuses années les élus des principales collectivités du département des Landes ont exprimé leur soutien aux projets de ligne à grande vitesse reliant les pays du nord de l’Europe au sud de l’Espagne, via Paris, Bordeaux et Madrid. Ils ont donc approuvé le projet LGV de GPSO assurant la liaison de Bordeaux vers Toulouse et Hendaye et salué positivement la signature par l’ancien ministre des Transports, Alain Vidalies, de la Déclaration d’Utilité Publique sur le tronçon Bordeaux-Dax.
 
Aussi nous déplorons la récente décision du Tribunal administratif de Bordeaux annulant la DUP d’un tronçon de la future LGV Bordeaux/Toulouse. Le motif invoqué d’une supposée incertitude de financement aurait dû être mieux analysé, eu égard aux premiers engagements de l’Europe sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux. L’Etat a décidé de faire appel de cette décision d’annulation. Nous nous en félicitons.  
 
Nous sommes en revanche très inquiets des déclarations récentes du Président de la République Emmanuel Macron et de son Ministre d’Etat Nicolas Hulot qui semblent condamner tout nouveau grand chantier de ligne à grande vitesse, et donc le projet GPSO, malgré les engagements antérieurs pris par l’Etat, la Région et la SNCF.
 
Cette section devra-t-elle être l’une des dernières à ne pas être à grande vitesse entre la péninsule ibérique et le nord de l’Europe ? Ce n’est pas envisageable sauf à prendre le risque d’obérer le développement économique du sud de l’Aquitaine et des Landes, sauf à annihiler des perspectives de croissance et d’emploi réelles, sauf à condamner les populations à subir éternellement des murs de camion multipliant par là même les risques.  
 
L’absence d’une nouvelle ligne au sud de Bordeaux empêchera en effet la montée en puissance à terme du trafic de fret mais aussi le développement des liaisons ferroviaires de proximité en TER.  Voilà la réalité.  
 
Le silence sur ce dossier de la présidente de l’Agglomération de Mont-de-Marsan, devenue secrétaire d’Etat du gouvernement Philippe, est aujourd’hui assourdissant et renforce notre inquiétude.
 
En conséquence, nous appelons toutes les forces vives et économiques de notre département à la mobilisation pour continuer, comme l’avait fait Henri Emmanuelli, à soutenir ce projet déterminant pour le développement des Landes.  Nous demandons au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour sécuriser la Déclaration d’Utilité Publique de la LGV Bordeaux/Dax et d’étudier avec l’Europe les solutions  d’ingénierie financière permettant la réalisation complète de la ligne LGV BordeauxEspagne avant 2030."

1. Xavier FORTINON, Président du Conseil départemental des Landes, Boris VALLAUD, Député des Landes, Danielle MICHEL, Sénatrice des Landes, Jean-Louis CARRERE, Sénateur des Landes, Renaud LAGRAVE, Vice-Président du Conseil Régional Nouvelle Aquitaine , Elisabeth BONJEAN, Présidente de l’Agglomération du Grand Dax, Eric KERROUCHE, Président de Maremne-Adour-Côte Sud, Dominique COUTIERE, Président de la Communauté de communes Cœur de Haute-Landes

La Rédaction
Par La Rédaction

Crédit Photo : SR

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
279749
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Roland | 24/07/2017

Beau texte emblématique, d'un passé rêvé. Ces braves gens mis en place par Henri Emmanuelli montrent une fois de plus leur méconnaissance du dossier. Ils mettent en avant, tous les arguments classiques issus du rêve, de la croyance religieuse.

Nous ne répèterons jamais assez combien les nombreuses études universitaires, les rapports de diverses commissions publiques ont démontré la fausseté de ces poncifs éculés. Mais rien n'y fait, la croyance est tenace.

On est libre de penser que le bouddha s'est réincarné, que Moïse a ouvert la mer rouge, que le Christ a marché sur l'eau, ou que Mahomet ait fait jaillir de l'eau entre ses doigts. Mais on ne peut affirmer que les LGV permettront le développement des Landes ou permettront de développer le fret ferroviaire en perdition sur une ligne rénovée utilisée à 25% de ses capacités.

En fait tous ces politiques semblent préférer rêver d'une Californie Landaise des années soixante que de se colleter aux dossiers. Il est vrai que pour certains d'entre eux, de nombreux mandats limitent leur temps de lecture.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !