aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | LGV Tours-Bordeaux : Manuel Valls met en avant l'excellence de la France sur la grande vitesse ferroviaire

02/09/2014 | Ce lundi 1er septembre, le Premier ministre est venu inaugurer le viaduc LGV au-dessus de la Dordogne

Manuel Valls, à l'inauguration du viaduc de la Dordogne

A l'été 2017, Bordeaux sera à 2h05 en train de Paris grâce à la LGV (Ligne à grande vitesse). Avec derrière des perspectives de développement économique pour l'Aquitaine, selon Alain Rousset, le président de la Région. Ce lundi 1er septembre, symboliquement, le Premier ministre, Manuel Valls est venu inaugurer le viaduc de la Dordogne, l'ouvrage le plus important de cet extraordinaire chantier ferroviaire à 8 milliards d'euros. Il en a profité pour rappeler combien la France avait besoin d'investir pour garder son rang de cinquième puissance mondiale.

C'est sous un soleil de plomb que Manuel Valls est venu inaugurer le viaduc de la Dordogne ce lundi 1er septembre sur la commune de Saint-Romain-la-Virvée en Gironde. Il était accompagné du Landais Alain Vidalies, nouveau secrétaire d'Etat aux transports et de nombreux élus locaux, Philippe Madrelle, président du Conseil général de Gironde, Alain Rousset, président de la Région Aquitaine, Michèle Delaunay, députée et ex-ministre... "C'est le plus grand chantier ferrovaire en Europe", a souligné Alain Rousset en rappelant au Premier ministre qu'il fallait une vraie cohérence dans l'investissement entre LGV et TER. 

Manuel Valls loue les PPPDe son côté, le président de RFF, Jacques Rapoport a précisé que "si le chantier se passait bien, en matière de financement, les choses étaient plus délicates avec actuellement un découvert de trésorerie de 800 millions d'euros...".  Au passage, il a pointé la nécessité de poursuivre les investissements sur les transports du quotidien, notamment le TER. "On constate aujourd'hui les effets de 30 ans de faible investissement sur le réseau à travers les récents accidents dramatiques", a-t-il déclaré. Xavier Huillard, le PDG de Vinci, concessionnaire de la ligne, a, quant à lui, mis en exergue l'intérêt du PPP (Partenariat public-privé) dans ces grands projets. "Nous avons mis deux fois moins de temps pour réaliser ce projet que pour la LGV est-européenne", a-t-il indiqué. Un point de vue partagé, semble-t-il par Manuel Valls : "Ce montage est un bon exemple de ce dont nous sommes capables. La France, pour retrouver de la croissance et donc des emplois doit impérativement relancer l’investissement public comme privé, et notamment dans le secteur des travaux publics et de la construction".

Le Premier ministre voit dans ce chantier la preuve que l'Etat français investit encore beaucoup sur le territoire, 3 milliards d'euros en l'occurence sur la LGV Tours-Bordeaux. "Ce projet illustre l'exemplarité française mondiale en termes de grande vitesse ferroviaire", a mis en avant Manuel Valls. Autre avantage, ce chantier débuté il y a deux ans a mobilisé plus de 8 000 personnes au plus fort de son activité, en 2013. 2 000 personnes ont été recrutées localement. "J’espère que la LGV va se poursuivre vers l’Espagne, ce pourrait être la colonne vertébrale de la nouvelle région qui réunira l’Aquitaine, le Poitou-Charentes et le Limousin", a lancé Alain Rousset. Manuel Valls s’est réjoui de l’ouverture de l’enquête publique pour les tronçons Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. "Je sais combien les habitants et leurs élus sont mobilisés en faveur de ces extensions. Toulouse sera alors à 3h de Paris, et notre réseau ferré à grande vitesse connecté au réseau espagnol. Et pour tous ceux qui sont attachés à l’Espagne… quelle grande avancée!", a-t-il conclu.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1720
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
4 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
MELIN | 03/09/2014

Et qui remboursera ces PPP?

halloy | 04/09/2014

Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ! Les habitants et les élus de MP mobilisés ! Les élus pour, mais les habitants CONTRE ! C'est pas parce qu'on a un gars qui musèle les maires qu'il faut croire tout ce qui se dit ! On ne veut pas payer plus d'impôts pour un truc dont nous n'avons que faire ! Et Toulouse à 3h de Paris ! Prenez une calculette, Mr le 1er Ministre ! Pour y arriver, il faut que le train ne s'arrête nulle part ! Poudre aux yeux ! Il n'y a que les benêts pour y croire !

Thierry Merger | 10/09/2014

A quoi aura servi le rapport Duron "Mobilité 21" qui fixait des priorités en matière d'infrastructures de transport ? La LGV vers Bordeaux-Espagne n'était pas prioritaire, donc repoussée au moins au delà de 2030, et la LGV Bordeaux-Toulouse repêchée de justesse à condition que l'écotaxe puisse la financer... Le gouvernement n'en tient aucun compte. Une marque supplémentaire de son manque de sérieux... Sinon, je remarque la note discordante du président de RFF : pour qu'il mette sur le tapis les problèmes de trésorerie du PPP Tours-Bordeaux, et aussi le problème du sous-investissement sur le réseau non LGV les décennies passées, et ce lors d'une inauguration à grand spectacle, c'est qu'il y a "de l'eau dans le gaz", à mon avis. Je rappelle aussi que ce PPP Tours-Bordeaux est une opération sans précédent : la voie ainsi construite sera privée, elle ne reviendra à l'Etat qu'au bout de 50 ans ; l'attribution des sillons, l'entretien de la voie, seront logiquement dégagés du monopole de la SNCF ; d'autres opérateurs qu'elle interviendront sans doute pour le trafic voyageurs ; je pense que c'est bien, mais j'aimerais que l'ouverture à la concurrence se fasse aussi dans l'attribution des contrats TER et sur les lignes "Intercités" que la SNCF veut fermer ou néglige.

RECARTE Pierre | 19/09/2014

A quoi a servi le rapport Duron qui fixait les priorités pour les LGV ? A quoi a servi également le rapport du Sénat de juillet 2014 sur les PPP intitulé « les contrats de partenariat : des bombes à retardement ? » Ce rapport dresse la liste des effets pervers de cet outil juridique et donne une image catastrophique du recours aux PPP par les collectivités publiques. La liste des doléances à l’égard des PPP est longue : « infantilisants, effets néfastes pour les générations futures, bombe à retardement budgétaire, éviction des petites et moyennes entreprises… » Fin 2012, un rapport sur les PPP rédigé par l’Inspection générale des finances pointait déjà de graves défaillances dans leur utilisation. De tout cela le gouvernement n’en tient pas compte. Curieux pays qui ne cesse de faire ou de commander des rapports et qui s’empresse de les enfermer dans des placards… Curieux pays qui ne tient pas compte des avis autorisés de la Cour des comptes qui épingle régulièrement la gestion de nos gouvernants… Et pendant ce temps nous traînons une crise sans fin et des déficits abyssaux mais personne n’est responsable !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !