Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne d'"alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Libourne veut jouer un rôle majeur à la périphérie de Bordeaux

07/09/2016 | Lors de sa conférence de presse de rentrée ce mardi, Philippe Buisson, le maire socialiste de Libourne a fait le point des nombreux dossiers en cours.

Philippe Buisson, le maire de Libourne veut attirer des familles en centre ville

Philippe Buisson affiche une réelle ambition pour sa ville à travers plusieurs gros projets dont celui du Coeur de ville et celui de la reconversion des casernes. C'est un changement d'image de cette sous préfecture de 25 000 habitants qui se joue. Pour y parvenir, le maire poursuit plusieurs buts : reconquérir le centre ville par des logements susceptibles d'accueillir des familles, redonner de l'attractivité en la ville en embellissant le cadre de vie et en animant la ville. Il souhaite aussi faire de la proximité avec Bordeaux un atout en développant des partenariats avec la métropole.

 Libourne, ville sous préfecture de 25 000 habitants, vit depuis quelques temps au rythme des chantiers et des gros travaux, pour la bonne cause. Le projet du coeur de ville se poursuit avec l'instauration d'un quartier semi piétonnier." Le coeur de la bastide retrouve une seconde jeunesse et les premiers résultats, malgré la gêne occasionnée pour les commerces, sont plutôt très appréciés et la deuxième satisfaction, c'est que nous sommes dans les délais. Ce chantier devrait être achevé fin novembre, indique le maire Philippe Buisson. Presque à la moitié de son premier mandat, Philippe Buisson affiche une vraie ambition pour sa cité, qui doit contribuer au réveil de la cité. 
"Libourne est en train de se mettre debout, de se réveiller. Libourne doit également renouer avec ses différentes identités : viticole, portuaire, bastide, ville historique. Notre projet urbain trouve sa cohérence dans l'ensemble de ses identités." Lors de sa conférence de presse de rentrée de ce mardi,  a fait le point des différents travaux et opérations en cours. Autre chantier important, l'aménagement des quais et des berges à la confluence de l'isle et de la Dordogne, doit débuter fin octobre. Le choix des différents intervenants est en cours. Une résidence pour séniors avec services verra le jour dans l'ancienne caserne des pompiers qui devrait être démolie d'ici décembre. Les jeunes ne sont pas oubliés : un nouveau skate park est annoncé pour l'an prochain, l'actuel, jugé dangereux, va être fermé d'ici quelques jours. Pendant la durée du chantier, un skate park éphémère est prévu pour ne pas pénaliser les utiisateurs. La ville veut miser sur le tourisme : la quête d'une identité doit favoriser la fréquentation touristique mais encore plus la création d'une aire de camping-cars, cours Dagueys, d'une vingtaine de places avec services. L'investissement représente 530 000 euros. À cela s'ajoutent la réhabilitation complète des écoles maternelle et élémentaire du centre. 

Le dossier ESOG en bonne voieConcernant la reconversion du site de L'ESOG (l'ancienne école de gendarmerie), Philippe Buisson a confirmé, que malgré des tensions intervenues cet été, l'ambitieux projet porté le promoteur Xavier Lucas, dirigeant La Financière Vauban, était en bonne voie. Une réunion avec la DRAC, le préfet, le porteur de projet et la mairie, les Bâtiments de France a lieu ce jeudi. Pour mémoire, le projet de Xavier Lucas, comporte la création d'un hôtel 5 étoiles, d'un hôtel trois étoiles, d'un centre de congrès, d'une école de la gastronomie, de cellules commerciales mettant en valeur la filière viticole et les produits locaux. 
Ces chantiers doivent contribuer à renforcer l'attractivité de la ville. "Dans la deuxième partie du mandat, nous devons démontrer notre capacité à reconquérir l'habitat en centre ville. Et nous allons y mettre les moyens en liaison avec la CALI ( communauté d'agglomération) qui a la compétence logement. Concrètement, nous prendrons des mesures de déclaration d'utilité publique sur les secteurs qui comportent des friches immobilières ou de l'habitat délaissé. Nous prendrons contact avec les propriétaires pour qu'ils fassent des travaux qui pourront être subventionnés. Le PLU, qui sera signé en fin d'année renforcera les contraintes pour la construction de petits logements. Notre objectif est de ramener des familles dans le coeur de ville, détaille le maire."

Vers un partenariat avec la métropole bordelaiseLe 1er janvier prochain, la Cali, communauté d'agglomération du Libournais, s'agrandit en fusionnant avec la communauté de communes du Brannais. "Il s'agit d'une fusion plutôt consensuelle et sans heurts, souligne Philippe Buisson. Cette nouvelle entité de 46 communes pour près de 90 000 habitants, a un rôle à jouer dans la périphérie de Bordeaux. Libourne a des atouts à faire valoir : la bastide a vu sa desserte TGV confirmée, après une mobilisation des élus. Avec quatre allers-retours quotidiens entre Libourne et Paris, la ville conserve un atout stratégique décisif. Un million et demi de voyageurs passent par la gare chaque année, quand des milliers de personnes utilisent les cars de la gare routière au quotidien . Philippe Buisson, à la tête de cette grande agglomération, en est persuadé et aime à la dire : il veut inscrire le territoire de la Cali, dans une réflexion autour du fait péri-métropolitain et il se réjouit des propos d'Alain Juppé. "Je me réjouis des propos d'Alain Juppé, lors du séminaire de coopérations territoriales qui a eu lieu lundi à Bordeaux. Ils vont dans le sens d'un rapprochement entre la Cali et de Bordeaux métropole.  Oui, nous allons travailler ensemble, dans le respect des territoires, avec des objectifs communs sur différents sujets, la problématique des transports, la gouvernance alimentaire, le développement économique, le tourisme. Des accords de partenariat avec la métropole sont envisageables."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6381
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !