aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Libourne veut jouer un rôle majeur à la périphérie de Bordeaux

07/09/2016 | Lors de sa conférence de presse de rentrée ce mardi, Philippe Buisson, le maire socialiste de Libourne a fait le point des nombreux dossiers en cours.

Philippe Buisson, le maire de Libourne veut attirer des familles en centre ville

Philippe Buisson affiche une réelle ambition pour sa ville à travers plusieurs gros projets dont celui du Coeur de ville et celui de la reconversion des casernes. C'est un changement d'image de cette sous préfecture de 25 000 habitants qui se joue. Pour y parvenir, le maire poursuit plusieurs buts : reconquérir le centre ville par des logements susceptibles d'accueillir des familles, redonner de l'attractivité en la ville en embellissant le cadre de vie et en animant la ville. Il souhaite aussi faire de la proximité avec Bordeaux un atout en développant des partenariats avec la métropole.

 Libourne, ville sous préfecture de 25 000 habitants, vit depuis quelques temps au rythme des chantiers et des gros travaux, pour la bonne cause. Le projet du coeur de ville se poursuit avec l'instauration d'un quartier semi piétonnier." Le coeur de la bastide retrouve une seconde jeunesse et les premiers résultats, malgré la gêne occasionnée pour les commerces, sont plutôt très appréciés et la deuxième satisfaction, c'est que nous sommes dans les délais. Ce chantier devrait être achevé fin novembre, indique le maire Philippe Buisson. Presque à la moitié de son premier mandat, Philippe Buisson affiche une vraie ambition pour sa cité, qui doit contribuer au réveil de la cité. 
"Libourne est en train de se mettre debout, de se réveiller. Libourne doit également renouer avec ses différentes identités : viticole, portuaire, bastide, ville historique. Notre projet urbain trouve sa cohérence dans l'ensemble de ses identités." Lors de sa conférence de presse de rentrée de ce mardi,  a fait le point des différents travaux et opérations en cours. Autre chantier important, l'aménagement des quais et des berges à la confluence de l'isle et de la Dordogne, doit débuter fin octobre. Le choix des différents intervenants est en cours. Une résidence pour séniors avec services verra le jour dans l'ancienne caserne des pompiers qui devrait être démolie d'ici décembre. Les jeunes ne sont pas oubliés : un nouveau skate park est annoncé pour l'an prochain, l'actuel, jugé dangereux, va être fermé d'ici quelques jours. Pendant la durée du chantier, un skate park éphémère est prévu pour ne pas pénaliser les utiisateurs. La ville veut miser sur le tourisme : la quête d'une identité doit favoriser la fréquentation touristique mais encore plus la création d'une aire de camping-cars, cours Dagueys, d'une vingtaine de places avec services. L'investissement représente 530 000 euros. À cela s'ajoutent la réhabilitation complète des écoles maternelle et élémentaire du centre. 

Le dossier ESOG en bonne voieConcernant la reconversion du site de L'ESOG (l'ancienne école de gendarmerie), Philippe Buisson a confirmé, que malgré des tensions intervenues cet été, l'ambitieux projet porté le promoteur Xavier Lucas, dirigeant La Financière Vauban, était en bonne voie. Une réunion avec la DRAC, le préfet, le porteur de projet et la mairie, les Bâtiments de France a lieu ce jeudi. Pour mémoire, le projet de Xavier Lucas, comporte la création d'un hôtel 5 étoiles, d'un hôtel trois étoiles, d'un centre de congrès, d'une école de la gastronomie, de cellules commerciales mettant en valeur la filière viticole et les produits locaux. 
Ces chantiers doivent contribuer à renforcer l'attractivité de la ville. "Dans la deuxième partie du mandat, nous devons démontrer notre capacité à reconquérir l'habitat en centre ville. Et nous allons y mettre les moyens en liaison avec la CALI ( communauté d'agglomération) qui a la compétence logement. Concrètement, nous prendrons des mesures de déclaration d'utilité publique sur les secteurs qui comportent des friches immobilières ou de l'habitat délaissé. Nous prendrons contact avec les propriétaires pour qu'ils fassent des travaux qui pourront être subventionnés. Le PLU, qui sera signé en fin d'année renforcera les contraintes pour la construction de petits logements. Notre objectif est de ramener des familles dans le coeur de ville, détaille le maire."

Vers un partenariat avec la métropole bordelaiseLe 1er janvier prochain, la Cali, communauté d'agglomération du Libournais, s'agrandit en fusionnant avec la communauté de communes du Brannais. "Il s'agit d'une fusion plutôt consensuelle et sans heurts, souligne Philippe Buisson. Cette nouvelle entité de 46 communes pour près de 90 000 habitants, a un rôle à jouer dans la périphérie de Bordeaux. Libourne a des atouts à faire valoir : la bastide a vu sa desserte TGV confirmée, après une mobilisation des élus. Avec quatre allers-retours quotidiens entre Libourne et Paris, la ville conserve un atout stratégique décisif. Un million et demi de voyageurs passent par la gare chaque année, quand des milliers de personnes utilisent les cars de la gare routière au quotidien . Philippe Buisson, à la tête de cette grande agglomération, en est persuadé et aime à la dire : il veut inscrire le territoire de la Cali, dans une réflexion autour du fait péri-métropolitain et il se réjouit des propos d'Alain Juppé. "Je me réjouis des propos d'Alain Juppé, lors du séminaire de coopérations territoriales qui a eu lieu lundi à Bordeaux. Ils vont dans le sens d'un rapprochement entre la Cali et de Bordeaux métropole.  Oui, nous allons travailler ensemble, dans le respect des territoires, avec des objectifs communs sur différents sujets, la problématique des transports, la gouvernance alimentaire, le développement économique, le tourisme. Des accords de partenariat avec la métropole sont envisageables."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5741
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !