Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Limoges Métropole : Des vœux de solidarité pour Jean-Paul Duret

17/01/2020 |

Premiers et derniers vœux pour Jean-Paul Duret, président de la Communauté Urbaine Limoges Métropole.

C'est au Zénith de Limoges que Jean-Paul Duret a présenté, le 16 janvier, ses vœux aux personnalités et personnel de la Communauté Urbaine. Des vœux en forme de bilan de mandature avec, en toile de fond, l'héritage laissé par son prédécesseur Gérard Vandenbroucke, disparu prématurément en février 2019, et les perspectives ouvertes par cet établissement public créé voilà tout juste un an.

Ce jeudi 16 janvier, au Zénith de Limoges, Jean-Paul Duret, président de la Communauté Urbaine a adressé ses vœux à un millier d’invités, élus, représentants de l’État et des corps constitués, d'associations, du secteur économique, personnalités politiques et personnel de l'établissement. Ses vœux républicains sont « les premiers et les derniers » pour le maire de Panazol qui a assuré la fin de mandature depuis le 1er mars, après le décès de Gérard Vandenbroucke. Il se retirera de la vie politique après l'élection municipale au bout de 40 ans d'une carrière « difficile et passionnante au service des collectivités locales et du service public. »
Son élection a la tête de la Communauté Urbaine est, en effet, intervenue dans un « contexte douloureux » mais l'action a été passionnante parce qu'il a pu mesurer « les possibilités offertes à cette jeune CU, l'enthousiasme de ses équipes, la qualité de ses élus et la loyauté de ses partenaires institutionnels ». En six ans, la Communauté d'Agglomération est devenue une CU, avec une réelle autonomie et indépendance renforcée par de nouvelles compétences. Jusqu'à fin 2018, l'Agglo était «étroitement imbriquée à la Ville de Limoges, politiquement et sur le plan administratif.»

Un vibrant hommage à Gérard Vandenbroucke

L'élu a ensuite rendu un hommage appuyé à son prédécesseur qui avait porté ce projet de CU alors que la Ville de Limoges s'y était farouchement opposée. La concorde politique est finalement revenue entre les deux institutions, la Ville obtenant plusieurs vice-présidences notamment la première accordée à Guillaume Guérin, 1er adjoint de la Ville, respectant ainsi le souhait d'apaisement formulé par Gérard Vandenbroucke. « L'héritage de Gérard restera, estime-t-il, pas seulement à travers les dossiers ou les réalisations qu'il avait menés à bien mais également à travers sa personnalité. » Nul doute que l'ancien maire de Saint-Just-le-Martel ne manquerait pas de sourire face à l'annonce surprise du Ministre de la Culture, lors de la commémoration des attaques de Charly Hebdo, de la création d'une maison du dessin de presse « un débat ubuesque » selon lui. Une telle structure existe dans cette commune de 2 500 habitants proche de Limoges, mondialement connue grâce à son Salon international de la caricature, du dessin de presse et d'humour qu'il avait lancé avec une bande de copains voilà plus de 38 ans. « Je ne peux pas imaginer qu'on implante cette structure ailleurs qu'à Just a t-il martelé, ce serait une belle reconnaissance et un prolongement du travail mené pendant près de 40 ans par Gérard et son équipe du salon. »

Une intercommunalité reconnue

Invité par les maires à de nombreuses cérémonies de vœux, le président de la CU a pu mesurer la reconnaissance des élus envers l'établissement. Ils n'ont pas manqué d'en rappeler toute l'importance et son rôle dans le fonctionnement de leur commune. Une évidence pour lui car « l'intercommunalité, qu'on le veuille ou non, c'est tout simplement le périmètre d'avenir de nos territoires. » Il estime que les communes ne peuvent pas faire face seules aux problèmes de développement durable, de mobilité, d'urbanisme et de désenclavement. « Nous avons besoin d'une agglomération forte et attractive qui puisse disposer de leviers d'actions juridiques et financiers puissants... pour conserver nos emplois et garder nos jeunes, pour exister sur la carte de la Nouvelle-Aquitaine et au niveau national. » Un message fort, résolument tourné vers la jeunesse, afin de rappeler que Limoges Métropole a aussi une carte à jouer et des atouts à défendre à l'heure où la capitale régionale connaît une attractivité sans précédent. Elle comptera aussi sur ses nouvelles compétences, cycle de l'eau, réseaux de chaleur, transition énergétique, habitat, gestion de l'abattoir qui peuvent ouvrir la voie à de nouvelles opportunités de développement.

Des inaugurations et des chantiers

Le président a ensuite abordé les actions menées durant ces six ans, les plus anciennes comme la construction de l'Aquapolis lancée avant 2014 et ouvert depuis cinq ans aux plus récentes à l'image du vélodrome couvert Raymond Poulidor à Bonnac-la-Côte inauguré cet été. Le désenclavement routier aura été le cœur de l'action, l'an dernier, avec le financement voté avec la Région et le Département d'une partie de la mise à 2x2 voies de la RN 147 à la sortie de Limoges et la mobilisation pour rétablir la liaison ferroviaire Angoulême-Limoges. Si le projet initial de contournement Est de l'agglomération a échoué, il a affirmé sa volonté de « relancer le travail sur les échangeurs 35 et 36 avec le Département, je suis pour une meilleure desserte de l'Est de l'agglomération... Nous devons oublier les rancoeurs et travailler sur une solution qui fasse consensus. » L'année 2019 aura vu la mise en service du Bus à Haut Niveau de Service, l'achat de bus articulés et l'expérimentation de navettes électriques gratuites durant les fêtes qui se poursuit durant les soldes. Limoges Métropole s'est également inscrite dans la démarche « Territoires d'industrie » et a décroché le label « Terre de Jeux 2024 ».

Des ponts et non des murs

Jean-Paul Duret, qui fut vice-président aux ressources humaines, a ensuite salué l'engagement du personnel « le dévouement des 772 agents de la CU de 210.000 habitants, leur professionnalisme et attachement au service public » tout en mentionnant « l'attention à la politique RH... la cadence de travail soutenue tout au long de ces six années. » Il a terminé son allocution non sans une certaine émotion. A l'heure où l'élu se retire de la vie politique, il formule des vœux de solidarité. « Solidarité entre nos communes, pour que cette intercommunalité ne soit pas subie ou vue comme une menace, mais qu'elle soit assumée et revendiquée. Construisons des ponts au lieu de construire des murs. » Une solidarité qu'il souhaite voir au niveau national pour garantir la paix et le vivre ensemble dans un contexte d'élections où les egos vont se renforcer. « Entretenir le blocage systématique, encourager les positions radicales ne peut mener qu'à la violence et l'échec. Il y a une autre voie, celle de la discussion, du compromis et je dirai même de l'humilité. Il faut savoir prendre les bonnes idées là où elles sont, faire un pas vers l'autre, reconnaître ses propres erreurs. » Il a enfin souhaité une « gouvernance apaisée pour la CU, vingt communes (et peut-être plus) qui avancent ensemble. » Seul l'avenir dira si ses derniers souhaits seront accomplis un jour.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
3649
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !