Devenez actionnaire d'aqui.fr

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

  • 14/01/22 | Dès le printemps, destinations soleil depuis Limoges

    Lire

    A partir du 27 mars et jusqu'au 26 octobre, Ryanair va desservir au départ de l'Aéroport de Limoges les mercredis et dimanches Marrakech. En outre, l'Aéroport va proposer 2 vols par semaine à destination d'Ajaccio entre avril et octobre avec la compagnie Volotéa. Les billets pour ces destinations sont d'ores et déjà disponibles sur le site des compagnies.

  • 14/01/22 | Une nouvelle exposition au Musée d’Ethnographie de l’université de Bordeaux

    Lire

    À partir du 17 janvier, et jusqu'en mai 2023, « la Fabrique des Innovations, les coulisses de la recherche en santé » ouvre ses portes au sein du MEB, rue Élie Gintrac à Bordeaux. L’exposition se consacre aux mécanismes amenant à l’émergence des innovations médicales expliqués grâce à des vidéos, des objets scientifiques, des intervenants, des exemples concrets, des ouvrages et un jeu géant. Du lundi au jeudi de 14h à 18h et le vendredi de 10h à 12h. Renseignements et réservation : 05.57.57.31.61.

  • 14/01/22 | Le premier centre scolaire transfontalier inauguré à San Sebastian

    Lire

    Repoussée une première fois en raison de la pandémie liée au Covid-19, l’inauguration de Larrun, premier centre scolaire transfrontalier, se tient ce vendredi 14 janvier à Donostia-San Sebastian. Alain Rousset y participera au côté de Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l'orientation, de l'éducation et de la jeunesse. Ouverte en septembre 2020, l’école basée sur les 3 langues officielles du Pays Basque - le Français, le Basque et le Castillan - compte actuellement 77 élèves. Plus d’infos : www.larrun.org.

  • 13/01/22 | Disparition de Gilles Delluc, l'un des plus grands connaisseurs de Lascaux

    Lire

    C'était peut être le plus grand spécialiste de la grotte de Lascaux, le préhistorien Gilles Delluc est décédé mardi 7 janvier à l'âge de 87 ans. Médecin de profession, c’est pour sa passion de la préhistoire et de l’art paléolithique qu’il était particulièrement connu. Il a étudié avec son épouse Brigitte de façon approfondie les trésors de Lascaux. Il est ainsi devenu, depuis les années 1970, l’un des tout meilleurs connaisseurs de la grotte. Cette expertise l’avait conduit à être sollicité pour accompagner la réalisation des fac-similés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Limoges Métropole va participer à une société coopérative pour installer des maraîchers

19/04/2021 | Après Pau, Limoges est la deuxième ville néo-aquitaine à rejoindre le dispositif de La Ceinture Verte pour renforcer sa ceinture maraîchère

1

Avec son deuxième plan alimentaire territorial, la communauté urbaine Limoges Métropole compte favoriser l'installation de maraîchers sur son territoire afin de créer une filière en circuits courts. Pour insuffler cette dynamique, elle ambitionne de participer à la création d'une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). La première réunion publique, organisée le 8 avril, a jeté les bases de cette structure qui pourrait voir le jour en juin.

La communauté urbaine Limoges Métropole s'est engagée depuis 2014 dans un projet de renforcement de sa ceinture maraîchère péri-urbaine et d’accompagnement des producteurs locaux avec le développement de débouchés locaux, prioritairement en restauration collective. En novembre 2017, un premier plan alimentaire territorial a été lancé en collaboration avec plusieurs partenaires. Un second sera voté à la fin du semestre pour une durée de deux ans.

La crise sanitaire et les confinements successifs ont montré l'intérêt grandissant des habitants pour l'approvisionnement en produits frais et de qualité en circuits courts. Ce constat, renforcé par les obligations de la Loi Egalim, plaide en faveur de la relocalisation alimentaire au plus près des consommateurs. Pour relever ce challenge, Limoges Métropole compte participer à la création d'une société coopérative d'intérêt collectif qui favorisera l'installation de maraîchers et répondra ainsi aux besoins d’augmentation des volumes de production légumière et fruitière sur le territoire. L'établissement public a choisi de s'associer avec le groupe coopératif Ceinture Verte avec l'objectif de fonder une SCIC par actions simplifiées à capital variable. Ce modèle économique innovant, mis en place depuis quelques mois par les agglomérations de Pau et Valence, permettra de faciliter l'accès au foncier aux porteurs de projet tout en sécurisant les approvisionnements en produits maraîchers frais. La demande étant aujourd'hui supérieure à l'offre, les consommateurs pourront dans quelques mois se fournir en circuits courts. La réunion publique du 8 avril a permis de présenter le projet de SCIC en invitant habitants du territoire, partenaires et professionnels du secteur.

Un engagement de 150 000 € dans la SCIC

Lors du prochain conseil communautaire de Limoges Métropole, une participation de 150 000 € à la création de la SCIC sera soumise au vote. "La SCIC amène de l'agilité face à la complexité et la lourdeur administrative de la communauté urbaine, assure Bernard Thalamy, 1er vice-président de Limoges Métropole en charge des circuits courts, par exemple pour mettre en place un réseau d'irrigation, il faut passer par les marchés publics ce qui va retarder de six à huit mois. Nous avons choisi de nous appuyer sur la Ceinture verte qui propose un modèle avec deux hectares par maraîcher, 2 000 m² de serres, un système d'irrigation, un local pour stocker le matériel et un accompagnement sous forme de tutorat. L'objectif est d'installer dix maraîchers par an sur le territoire et au-delà car des terrains sont peut-être disponibles hors communauté urbaine tandis que les consommateurs sont plutôt dans la communauté urbaine. Il ne faut pas se créer de frontières." Dans le cadre du plan alimentaire territorial, Limoges Métropole travaille déjà en synergie avec la Communauté de communes Elan autour d'Ambazac, ce qui offre des opportunités d'installation sur ce secteur.

Le statut spécifique de la SCIC permet à des collectivités, communes, entreprises, particuliers et institutionnels d'abonder au capital pour être adhérent. Les maraîchers deviennent automatiquement adhérents. Les membres fondateurs qui abonderont fortement au capital de la société, à l'instar de Limoges Métropole, en détiendront 50% avec un pouvoir de décision plus important.

 L’espace test mis en place à Verneuil-sur-Vienne pour mettre le pied à l’étrier à des maraîchers.

 

La commune d'Aureil, la plus petite de Limoges Métropole, va montrer l'exemple en votant un budget de 3 000 € pour adhérer à la SCIC et favoriser l'installation de trois maraîchers. Son maire Bernard Thalamy a déjà trouvé le terrain. S'il n'a pas encore les candidats à l'installation, il reste confiant. "Chaque chose en son temps mais nous pouvons compter sur les maraîchers qui sortiront de l'espace test de Verneuil-sur-Vienne après leur engagement de trois ans et la SCIC se chargera ensuite de les recruter." Par ailleurs, dix-huit personnes préparent cette année un brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole au lycée agricole des Vaseix tandis que quarante avait candidaté à cette formation. "Il y a donc un vivier à capter sachant qu'à peine la moitié s'installe à cause des problèmes qu'ils vont rencontrer constate Elodie Blanchard chargée de mission ceinture maraîchère et circuits locaux, nous pouvons les capter soit à travers l'espace test à l'issue de leur formation, soit directement dans la SCIC s'ils sont prêts à s'installer." Les débouchés semblent assurés face à la demande croissante des consommateurs suite à la crise sanitaire, demande qui devrait se confirmer de manière durable. "Il n'y aura pas de problème pour les débouchés et aucune concurrence entre maraîchers estime Bernard Thalamy, nous avons déjà évoqué l'idée de faire des coopérations avec de la pré-transformation de produits par exemple."

Pour installer dix maraîchers par an, vingt hectares seront à trouver. Les premiers repérages de foncier disponible se sont révélés positifs avec de bonnes pistes à Bonnac-la-Côte, Le Palais, Aureil et Panazol. Un appel est lancé sur d'autres communes.

L'exemple à suivre de Pau et Valence

Depuis sa création voilà un an, deux sociétés coopératives ont été créées par les agglomérations de Pau et Valence qui ont chacune permis l'installation de quatre maraîchers avec une prévision de cinquante à Valence en cinq ans et une ambition de cent à Pau. "A Limoges, on devrait débuter avec cinq personnes la première année pour arriver à un rythme de quinze par an explique Pierre Pezziardi, cofondateur de la Ceinture Verte. Dans le maraîchage, il faut investir 100 000 € sinon on n'est pas agriculteur, on bricole. Cela nécessite de construire des serres et un réseau d'irrigation. La SCIC va emprunter 100 000 € et ce n'est pas un petit porteur de projet, hors cadre familial, très peu crédible qui fera la démarche. Les cotisations du maraîcher permettront de rembourser ce crédit." L'agglomération de Pau a investi 100 000 € et avec la mise de fond d'investisseurs solidaires et d'habitants, ces derniers détenant 40% du capital. La SCIC a été lancée avec 350 000 € de fonds propres dont l'apport de communes et autres partenaires (chambres d'agriculture, lycée agricole...). Chaque commune qui entre au capital est invitée à verser un euro par habitant. "Avec un capital de 400 000 €, l'effet levier est multiplié par cinq ce qui permet d'emprunter deux millions et de financer déjà une vingtaine d'exploitations sachant que la SCIC est à capital variable" précise-t-il.

Les investissements nécessaires à l'installation rebutent les candidats les plus déterminés alors que beaucoup seraient prêts à s'installer. Il faut savoir qu'à Limoges 90% de la consommation de légumes provient de l'expédition, seulement 10% de la production est locale. "Pour relocaliser 10% de cette production, cela représenterait 150 fermes de 2 ha calcule-t-il. On sait que 50% des exploitants vont partir à la retraite dans les prochaines années, du foncier va se libérer mais les fermes sont énormes et inabordables pour de nouveaux entrants. Nous essayons d'être une porte d'entrée dans le secteur pour de nouvelles têtes." L'assemblée constitutive de la SCIC pourrait avoir lieu en juin avec l'arrivée du premier maraîcher en septembre. Pour tenir ce calendrier, le recrutement du futur directeur ou directrice de la société coopérative est lancé avec un préalable, être bien implanté localement.

Quant aux maraîchers, ils seront accompagnés pour qu'ils parviennent rapidement à un chiffre d'affaires de 40 000 € leur permettant de se dégager un SMIC. "Ce n'est qu'un premier pallier, nous ne faisons pas de promesses, assure Pierre Pezziardi, nous travaillons par étapes. Certains arrivent à dégager 100 000 € de revenus et font travailler deux ou trois personnes".


Lire aussi
: Installation agricole et circuits courts : la Ceinture verte de Pau se concrétise

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Limoges Métropole

Partager sur Facebook
Vu par vous
10402
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Pierre Hurmic, maire de Bordeaux a présenté ses voeux à la presse le 11 janvier 2022 Politique | 13/01/2022

Bordeaux, « une ville toujours plus solidaire et ouverte au monde » en 2022

Xavier Fortinon, président du Département des Landes Politique | 12/01/2022

Santé, élevage, foncier : des voeux landais sous le signe de la gestion de crises

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais Beaumont Politique | 11/01/2022

François Bayrou porteur de bonnes nouvelles pour l'hôpital de Pau en 2022

Alain Rousset lors de ses voeux à la presse le 7 janvier 2022 Politique | 10/01/2022

Alain Rousset pose les transitions, la réindustrialisation et la justice sociale au menu de 2022

Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne Politique | 07/01/2022

Le Département de la Dordogne veut renforcer son attractivité

Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde lors de la présentation de ses voeux à la presse pour 2022 Politique | 06/01/2022

Gironde : La participation citoyenne "grande cause départementale" en 2022

Vote à main levée du plan de financement du GPSO conseil régional de Nouvelle-Aquitaine Politique | 15/12/2021

"Délibération historique" : la Nouvelle-Aquitaine dit Oui au plan de financement du GPSO

vote budget primitif département 2022 une Politique | 15/12/2021

Gironde: Jean-Luc Gleyze a présenté sa feuille de route pour le mandat 2021-2028

Conférence de presse pré-plénière Alain Rousset Sandrine Derville Politique | 13/12/2021

GPSO, orientations budgétaires : Jours de plénière au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

A Pau, les acteurs de la sécurité ont signé le 6 décembre 2021 leur nouvelle stratégie locale de la prévention de la délinquance 2021-2024 Politique | 09/12/2021

Pau : L' "exemplaire coordination" des acteurs, clé du succès de la prévention de la délinquance

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François Egron Politique | 02/12/2021

Cenon : Installation du Conseil des Sages, symbole de démocratie participative locale

Jean-Sébastien Lamontagne, nouveau préfet de la Dordogne Politique | 24/11/2021

Jean-Sébastien Lamontagne est le nouveau préfet de la Dordogne

Signature du Plan d'Actions Régional pour l'Entrepreneuriat des Femmes (PAREF) par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances, lors d'une visite d'une pépinière d'entreprises Politique | 30/10/2021

La Ministre Elisabeth Moreno à Bordeaux pour soutenir l'entrepreneuriat féminin

Fabienne Balussou, nouvelle préfète de la Haute-Vienne, a rencontré les représentants de la presse Politique | 28/10/2021

La nouvelle préfète de la Haute-Vienne a pris ses fonctions

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes, en présence de Guy Kauffman et André Bayle Politique | 22/10/2021

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes