Devenez actionnaire d'aqui.fr

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

  • 14/01/22 | Dès le printemps, destinations soleil depuis Limoges

    Lire

    A partir du 27 mars et jusqu'au 26 octobre, Ryanair va desservir au départ de l'Aéroport de Limoges les mercredis et dimanches Marrakech. En outre, l'Aéroport va proposer 2 vols par semaine à destination d'Ajaccio entre avril et octobre avec la compagnie Volotéa. Les billets pour ces destinations sont d'ores et déjà disponibles sur le site des compagnies.

  • 14/01/22 | Une nouvelle exposition au Musée d’Ethnographie de l’université de Bordeaux

    Lire

    À partir du 17 janvier, et jusqu'en mai 2023, « la Fabrique des Innovations, les coulisses de la recherche en santé » ouvre ses portes au sein du MEB, rue Élie Gintrac à Bordeaux. L’exposition se consacre aux mécanismes amenant à l’émergence des innovations médicales expliqués grâce à des vidéos, des objets scientifiques, des intervenants, des exemples concrets, des ouvrages et un jeu géant. Du lundi au jeudi de 14h à 18h et le vendredi de 10h à 12h. Renseignements et réservation : 05.57.57.31.61.

  • 14/01/22 | Le premier centre scolaire transfontalier inauguré à San Sebastian

    Lire

    Repoussée une première fois en raison de la pandémie liée au Covid-19, l’inauguration de Larrun, premier centre scolaire transfrontalier, se tient ce vendredi 14 janvier à Donostia-San Sebastian. Alain Rousset y participera au côté de Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l'orientation, de l'éducation et de la jeunesse. Ouverte en septembre 2020, l’école basée sur les 3 langues officielles du Pays Basque - le Français, le Basque et le Castillan - compte actuellement 77 élèves. Plus d’infos : www.larrun.org.

  • 13/01/22 | Disparition de Gilles Delluc, l'un des plus grands connaisseurs de Lascaux

    Lire

    C'était peut être le plus grand spécialiste de la grotte de Lascaux, le préhistorien Gilles Delluc est décédé mardi 7 janvier à l'âge de 87 ans. Médecin de profession, c’est pour sa passion de la préhistoire et de l’art paléolithique qu’il était particulièrement connu. Il a étudié avec son épouse Brigitte de façon approfondie les trésors de Lascaux. Il est ainsi devenu, depuis les années 1970, l’un des tout meilleurs connaisseurs de la grotte. Cette expertise l’avait conduit à être sollicité pour accompagner la réalisation des fac-similés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Longévité, bien vieilir et innovation s'invitent à Limoges

02/12/2020 | Ce mardi 1er décembre marque la naissance d’un nouveau réseau d’excellence et d’innovation au service du bien vieillir.

1

Ce mardi 1er décembre marque la naissance d’un nouveau réseau régional d’excellence et d’innovation au service du bien vieillir. À l’Hôtel de Région, le projet du gérontopole est présenté par Alain Rousset président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Benoît Elleboode, directeur de l'Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine. Étaient également présents Michèle Delaunay, ex-ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, Françoise Jeanson, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine en charge de la Santé et de la Silver économie, Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges, et François Vincent, président d'Autonom'Lab et conseiller régional.

Quand on vous dit gérontopole, vous ne saisissez peut-être pas ce que c’est. La première chose à se retirer de l’esprit, c’est que ce n’est pas un bâtiment. C’est un réseau de différents acteurs qui sera présent dans les 12 départements de la région. Le but, c’est que l'ensemble des acteurs - équipes de recherche, équipes médicales, réseaux de santé - travaille ensemble autour de la question du vieillissement et des personnes âgées. Mais alors… comment s’est construit ce projet ? Eh bien autour de choses déjà existantes. « Il y avait en ex-Aquitaine toute une filière qui était destinée au vieillissement qui travaillait sur huit sujets différents. Dans l’ex-Limousin il y a Autonom’lab et aussi énormément d’acteurs en ex Poitou-Charentes, explique Françoise Jeanson. L’enjeu de ce gérontopole est de regrouper ensemble toutes ces forces pour arriver à faire une structure qui va mettre la recherche au service de chaque personne qui avance en âge ». Murielle Bouin - directrice de ce projet - rejoint les propos de la conseillère régionale : « l’objet d’un gérontopole est d’impulser une réflexion collective avec plusieurs parties prenantes, un croisement de regards, d’expertises différentes de façon à ce qu’on construise des actions concrètes ». Que chacun des acteurs qui existent déjà puisse partager leurs expertises, mettre en commun leurs forces afin de déployer cette politique au service de la région. 

Le défi de demain 

On l’a dit, ce chemin vers la longévité s’appuie sur des choses déjà existantes, dont Autonom’lab. D’accord, mais qu’est-ce que c’est ? Simplement le premier laboratoire d’innovation sur l’autonomie qui a été créé il y a dix ans maintenant, avec pour ambition de répondre aux différentes difficultés, et notamment celles du maintien au domicile. Comment une personne en perte d’autonomie peut rester à domicile ? « Nous sommes devant ce que l’on appelle le défi de demain », exprime François Vincent, en parlant de ce projet. L’autre rôle important que l’entreprise va apporter - en plus de son expertise - ce sont ses locaux. En effet, c’est à Limoges que se trouvera le siège du gérontopole.  Cependant, cela ne signifie pas que le champ d'action ne s’étendra pas au reste de la région. L’idée, c’est qu’il y ait « un maillage fort sur l’ensemble de la région, ce qui représente un véritable défi », explique Murielle Bouin, avec la mise en place d’antennes, dont la première sera à Bordeaux. 

Il existe des gérontopoles dans d’autres régions. Ce qui fait la différence de celui-ci, c’est la recherche. Elle prend une place essentielle, avec pour l’instant, un réseau accueillant près de 400 chercheurs investis. Encore une fois, l’idée est de réunir les différents acteurs autour de la personne âgée. «  Aujourd’hui ce qui est important dans la prise en charge du vieillissement est le décloisonnement entre tout type de structures et d’acteurs afin d’être plus efficace », selon Benoît Elleboode. Pour le directeur de l'Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, il faut voir cette longévité et ce vieillissement comme quelque chose de positif : « vieillir c’est le meilleur moyen qu’on a jamais trouvé pour ne pas mourir jeune ». 

Actions concrètes

Le maintien à domicile des personnes âgées est l’un des enjeux très importants de ce projet. « On ne peut pas se sortir de cette situation en mettant toutes les personnes âgées dans des structures de 200 lits. Ce n’est pas ça l’avenir et ce n’est pas ce que les gens souhaitent », exprime Benoît Elleboode. Il paraît évident que tout le monde a envie de rester dans son environnement personnel le plus longtemps possible. Alors un axe de recherche de ce gérontopole, c’est « comment on peut maintenir les gens à domicile et pas seulement s’appuyer sur les structures, bien qu’elles soient essentielles pour les personnes qui sont en grosse perte d’autonomie ». 

Alors concrètement, à travers quelles actions tout cela va se traduire ? Murielle Bouin précise que « L’ARS nous demande de travailler sur l’essaimage d’un programme de repérage précoce des fragilités. Il y a également toute la partie de l’accompagnement des start-up, de l’accompagnement de la filière Silver économie sur l’ensemble de la région. La finalité de tout cela est d’améliorer la vie des personnes âgées ». La marque de fabrique de ce gérontopole est la place très importante de l’expérimentation et de la parole des usagers. Eh bien, oui, parce que qui est le mieux placé finalement pour parler de tout cela? L’usager lui-même. C’est dans cette optique qu’un collège des usagers va être mis en place et sollicité, dans cette démarche. 

Un autre exemple, qui a déjà été mis en oeuvre avant le projet, mais que l’ex-ministre souhaite étendre avec le gérontopole, c’est la mise à disposition de véhicules électriques pour les aides à domicile. Comme cela a été fait dans la Creuse et « il y a là un champ à prolonger de manière considérable »

Ce projet est financé et par la Région, et par l’ARS. Habituellement, le Conseil Régional apporte un soutien à Autonom’lab à hauteur de 300.000€ par an. Dans le cadre du gérontopole, c’est désormais 500.000€, notamment avec l’aide de la FEDER. Pour l’ARS, l’appui sera de 300.000€ par an. Un budget qu’il sera possible de pousser jusqu'à 500.000€ en fonction des projets.

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8452
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Pierre Hurmic, maire de Bordeaux a présenté ses voeux à la presse le 11 janvier 2022 Politique | 13/01/2022

Bordeaux, « une ville toujours plus solidaire et ouverte au monde » en 2022

Xavier Fortinon, président du Département des Landes Politique | 12/01/2022

Santé, élevage, foncier : des voeux landais sous le signe de la gestion de crises

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais Beaumont Politique | 11/01/2022

François Bayrou porteur de bonnes nouvelles pour l'hôpital de Pau en 2022

Alain Rousset lors de ses voeux à la presse le 7 janvier 2022 Politique | 10/01/2022

Alain Rousset pose les transitions, la réindustrialisation et la justice sociale au menu de 2022

Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne Politique | 07/01/2022

Le Département de la Dordogne veut renforcer son attractivité

Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde lors de la présentation de ses voeux à la presse pour 2022 Politique | 06/01/2022

Gironde : La participation citoyenne "grande cause départementale" en 2022

Vote à main levée du plan de financement du GPSO conseil régional de Nouvelle-Aquitaine Politique | 15/12/2021

"Délibération historique" : la Nouvelle-Aquitaine dit Oui au plan de financement du GPSO

vote budget primitif département 2022 une Politique | 15/12/2021

Gironde: Jean-Luc Gleyze a présenté sa feuille de route pour le mandat 2021-2028

Conférence de presse pré-plénière Alain Rousset Sandrine Derville Politique | 13/12/2021

GPSO, orientations budgétaires : Jours de plénière au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

A Pau, les acteurs de la sécurité ont signé le 6 décembre 2021 leur nouvelle stratégie locale de la prévention de la délinquance 2021-2024 Politique | 09/12/2021

Pau : L' "exemplaire coordination" des acteurs, clé du succès de la prévention de la délinquance

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François Egron Politique | 02/12/2021

Cenon : Installation du Conseil des Sages, symbole de démocratie participative locale

Jean-Sébastien Lamontagne, nouveau préfet de la Dordogne Politique | 24/11/2021

Jean-Sébastien Lamontagne est le nouveau préfet de la Dordogne

Signature du Plan d'Actions Régional pour l'Entrepreneuriat des Femmes (PAREF) par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances, lors d'une visite d'une pépinière d'entreprises Politique | 30/10/2021

La Ministre Elisabeth Moreno à Bordeaux pour soutenir l'entrepreneuriat féminin

Fabienne Balussou, nouvelle préfète de la Haute-Vienne, a rencontré les représentants de la presse Politique | 28/10/2021

La nouvelle préfète de la Haute-Vienne a pris ses fonctions

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes, en présence de Guy Kauffman et André Bayle Politique | 22/10/2021

La LGV GPSO en débat au Conseil départemental des Landes