Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

  • 26/01/21 | Tribord arrive à La Rochelle

    Lire

    Tribord, la marque de nautisme de Décathlon, a dernièrement quitté son siège de Hendaye pour s'installer à La Rochelle. L'équipe est en train d'emménager dans les locaux de l'ancienne Société des régates rochelaises, au niveau de la capitainerie du port des Minimes. Le site devrait être opérationnel en avril, pour une ouverture au public cet été. Ce laboratoire de recherche et de développement, le "Sailing Lab", aura vocation à développer de nouveaux produits du nautisme. 5 emplois seront créés.

  • 26/01/21 | Transition énergétique: la Région pactise avec les entreprises

    Lire

    Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a conclu début janvier un contrat de partenariat "Compétitivité énergétique" avec l'entreprise Placoplatre, à Cherves-Richemont (Charente). Il s’agit du dixième de ce type. La volonté de la Région est de faire baisser de 30% sa consommation électrique sur l’ensemble du territoire néo-aquitain, dont 20% de celle-ci est représenté par le secteur de l’industrie. Avec ce dixième contrat, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine atteint une économie d'énergie totale de plus de 500 GWh, ce qui correspond à la rénovation de 100 000 logements.

  • 26/01/21 | La voiture, moyen de transport préféré des Néo-Aquitains

    Lire

    Une récente étude de l'INSEE Nouvelle-Aquitaine montre que les Neo-Aquitains ont bien du mal à se séparer de leur voiture, même pour effectuer des déplacements courts. Sur 700 000 personnes habitant à moins de 5kms de leur travail, 72% prennent la voiture, contre 60% nationalement. Pour ceux qui habitent à plus de 5kms de leur travail, 16% s’y rendent en transports en commun et 11% en vélo. Les transports en communs sont davantage utilisés dans les zones fortement urbanisées. Là où le recours au vélo est aussi en hausse. Les résultats de l’enquête ici

  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Macron président: ce qu'ils en disent

09/05/2017 | Florent Boudié député PS sortant de la 10° circonscription de Gironde soutien de Emmanuel Macron

Les réactions sont allées bon train depuis ce dimanche 20 heures et le large succès d'Emmanuel Macron. Des réactions teintées de réserves compte tenu du niveau record de l'abstention mais aussi du nombre très élevé de votes blancs et nuls qui témoignent d'un esprit républicain singulier mais réel: une manière de dire non à Marine Le Pen mais aussi de prendre, sans attendre, de sérieuses distances avec le nouveau président. En Marche est devenu ce 8 mai "La République en Marche" et a annoncé du même coup qu'il serait présent dans les 577 circonscriptions dont nous connaîtrons le nom de ses candidats jeudi En attendant, sur le terrain, tous ceux qui sont déjà en campagne comptent bien bénéficier de l'avantage d'être partis de bonne heure. Entre présidents de départements et candidats voici un échantillon de réactions de ce jour d'après.

Jean-Luc Gleyze président du Conseil départemental de Gironde

"Pour moi ce soir, une seule satisfaction : la France humaniste et républicaine s’est réveillée et s’est opposée à l’extrémisme. Ce soir, comme tous les électeurs de gauche, j’éprouve une profonde inquiétude devant les résultats croissants du Front national, fondés sur un vote d’adhésion.
Le très fort taux d’abstention, couplé à une forte part de votes blancs et nuls, illustre clairement qu’une partie des Françaises et Français ne se sont pas reconnus dans l’offre de ce second tour. Les législatives livreront à notre pays ses nouveaux équilibres et sa force d’opposition. Nous avons un Président de la République, qui ne pourra prétendre à rien sans majorité au Parlement. Car c’est bien celle-ci qui déterminera la politique conduite en France dans les cinq années à venir.
Demain, les candidats socialistes devront pour l’emporter, affirmer avec courage et conviction nos valeurs de gauche, sans hésiter, sans calculer. Les résultats en Gironde sont riches d’enseignements et doivent nous alerter. Les cartes électorales nous interrogent naturellement sur les motivations profondes qui conduisent au vote extrême.

Pour le Département, la feuille de route pour les prochaines années est claire : nous renforcerons notre action et redoublerons d’efforts dans les zones où les Girondins rencontrent le plus de difficulté. Le Département est l’institution de solidarité qui compense les déséquilibres, il est dans ces circonstances plus utile que jamais, par son travail de proximité.
Notre nouveau Président a un devoir de clarté sur les orientations de son projet pour la France. Je souhaite pour les intérêts de notre pays et de l’Europe qu’Emmanuel Macron réussisse : c’est la seule perspective pour ne pas pousser la France au bord du précipice en 2022. "

 

Florent Boudié député PS sortant de la 10°  circosncription de Gironde, rallié à Emmanuel Macron

"La victoire d’Emmanuel Macron est un tournant majeur. Elle marque une nouvelle ère face aux partis institutionnels. Elle est aussi un moment d’espérance, d’humilité et de gravité. Le plus jeune président de la République jamais élu en France a désormais le devoir de rassembler les Français pour faire réussir et défendre la France. La France a su repousser l’extrémisme avec clarté mais elle reste profondément fracturée. Il faut maintenant la réconcilier, s’attaquer à ces fractures et restaurer la force de la fonction présidentielle. La tâche est immense.

Dès aujourd’hui, plusieurs responsables des anciens partis convergeront pour imposer 5 ans d’impuissance au président de la République. Les uns appelleront à créer les conditions d’une cohabitation avec la droite dure ; les autres proposeront une nouvelle fronde protestataire. Leur seul projet sera de revenir au monde d’avant. Ma responsabilité sera au contraire de créer les conditions, en Gironde et dans le Libournais, d’un large rassemblement des progressistes pour apporter au nouveau président de la République une majorité cohérente pour agir. Dans le Libournais, l’extrême droite est arrivée en tête du premier tour de l’élection présidentielle dans plus de 70 communes sur 104. L’enjeu des 5 ans qui viennent sera de répondre à cette profonde colère qui gronde. Mais chacun devra prendre ses responsabilités à l’occasion des élections législatives devant le risque de voir le territoire Libournais basculer dans l’extrémisme au mois de juin. "

Catherine Veyssy et Bruno Marty candidats PS sur la 12 ° circonscription de Gironde

"En se déplaçant massivement, une fois encore ce 7 mai, les Françaises et les Français ont délivré un message clair et un résultat sans appel : ils ont voté pour la République. Ils ont rejeté fermement l’idéologie de la division, le discours de la haine, et le projet de la peur. A Cénac, à la Réole, et sur la 12ème circonscription comme partout en France, nos suffrages se sont très majoritairement – plus de 65% – portés sur la personne d’Emmanuel Macron ; il est dorénavant notre président et nous lui adressons de républicaines félicitations, pour sa victoire et pour sa campagne, ainsi que tous nos encouragements pour sa présidence. Nous l’enjoignons également à toujours garder à l’esprit que les dizaines de millions de suffrages qui se sont portés sur lui ne valent pas nécessairement une adhésion absolue, ni à sa personne ni à son programme ; demain, ils l’obligent au rassemblement et à la responsabilité.

Car il est aussi de notre devoir d’admettre que le résultat de l’extrême-droite, ce soir, est le plus élevé de l’histoire de notre pays. L’occulter serait une immense erreur : nous devons y faire face et nous devons, surtout, nous battre sur nos territoires, tous les jours, pour que, désormais, il ne cesse de décroître.

C’est précisément cet esprit d’unité, de rassemblement et de responsabilité qui nous guident, Catherine VEYSSY et Bruno MARTY, sur la 12ème circonscription. Territoire ô combien rural, comptant 156 communes, tous ceux qui, comme nous, y vivent depuis plusieurs décennies savent que notre mission, nous les forces républicaines, y est impérieuse. C’est là l’enjeu et le sens de notre candidature aux élections législatives les 11 et 18 prochains : nous présentons un projet érigeant la proximité et les solidarités – des Hommes et des territoires – au cœur de notre future action législative.

Parce qu’elle s’inscrit dans la longue et belle tradition républicaine de nos territoires, qu’elle est depuis des moins aussi sincère que transparente, notre candidature aux élections législatives porte le sceau du rassemblement des forces de gauche et républicaines. Nous en avons la ferme détermination et le devoir impérieux, et c’est pourquoi nous vous invitons toutes et tous, habitants de la 12ème circonscription à nous rejoindre.

C’est assurément notre responsabilité dans les mois qui viennent : vous pourrez compter sur nous. Notre campagne puis notre action législative auront, dès lors, un mot d’ordre : être votre voix pour la ruralité "

Pierre Camani, président du Conseil départemental du Lot-et-Garonne

"Cette victoire est avant tout celle de la République face à l’extrême droite.

Je salue tous ceux, quelles que soient leurs convictions, qui se sont mobilisés durant l’entre-deux-tours pour voter et faire voter contre le front national et pour Emmanuel Macron. Cette élection constitue un message d’espoir adressé au monde par la France, qui a élu ce soir le plus jeune président de l’histoire de la République.
Mais il revient aussi au nouveau président de tirer les leçons de ce scrutin.

Le score important de Mme Le Pen, particulièrement en Lot-et-Garonne, couplé au nombre exceptionnellement élevé de bulletins nuls ou blancs, démontre que cette élection n'est en rien un blanc-seing accordé à M. Macron.
Le Président de la République doit entendre la colère et les peurs qui se sont exprimées et placer son mandat sous le sceau de l'écoute, de la concertation et de l’efficacité. Il doit entendre la voix des territoires, et tout particulièrement celle des territoires ruraux.

Les élections législatives permettront aux électeurs d'exprimer librement leur choix sur le programme qui devra être engagé par le prochain Gouvernement. De mon côté, je soutiendrai avec détermination et conviction Matthias FEKL, Lucette LOUSTEAU et Guillaume MOLIERAC pour défendre les intérêts du Lot-et-Garonne à l’Assemblée nationale."

 

 

la rédaction
Par la rédaction

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
63390
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement

Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine Politique | 22/01/2021

Crises sanitaires et relance : Les voeux entre prudence et optimisme de Fabienne Buccio, préfète de Région

Mission Locale de Limoges Métropole Politique | 21/01/2021

Limoges Métropole renforce son soutien en faveur de l’insertion

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne Politique | 20/01/2021

Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a présenté ses voeux à la presse ce 18 janvier 2021 Politique | 19/01/2021

Florence Jardin (présidente de Grand Poitiers) : renforcer la proximité et la solidarité 

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 18/01/2021

Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lassserre veut continuer à "jouer efficace et juste" en 2021

Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».