Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Macron Président: une victoire sans appel, mais pas sans réserve en Gironde

08/05/2017 | Emmanuel Macron l'a emporté avec 70,06% des voix. Mais derrière lui et Marine Le Pen, une 3ème voix se fait entendre en Gironde: les votes nuls, blancs et abstention ont bondit entre les deux tours.

Affichage électoral pour du 2ème tour des présidentielles du 7 mai 2017

S'il fallait résumer ce second tour des élections présidentielles vue de la Gironde, 3 éléments seraient à retenir. Primo, au niveau du département, la victoire d'Emmanuel Macron est sans appel ; battant son score national (66,06% des voix) et régional (68,65% des voix), il n'autorise pas Marine Le Pen à dépasser le cap des 30%. Deuxio, fort de ce constat, un autre s'impose, les chiffres ne sont pas homogènes sur le territoire girondin : de Bordeaux au Médoc, ou encore de Mérignac au Libournais, les résultats, s'ils laissent généralement gagner Macron, font souvent le grand écart. Tertio, s'il y avait bien deux candidats en lice, une troisième voie a largement été empruntée par les électeurs girondins. La forte progression de l'abstention, et surtout des votes blanc et nul, est patente. Un élément à garder en tête à 6 semaines des législatives.

En Gironde, comme ailleurs en Nouvelle-Aquitaine, la victoire d'Emmanuel Macron est plus affirmée qu'au niveau national : il dépasse très légèrement les 70% des voix, quand son adversaire, elle, totalise 220 269 soutiens parmi les votants, soit 29,94% des voix. Un résultat assez inférieur à sa moyenne nationale soit dit en passant. Mais pour mémoire, malgré quelques beaux scores girondins au 1er tour, elle n'était arrivée « que » 3ème dans le département, derrière Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Un Jean-Luc Mélenchon et sa troupe d' « Insoumis » qui représentaient alors presque 22% des voix. Des électeurs dont une bonne part aura sans doute tenue la parole de la consultation de l'entre-deux-tours en choisissant la voix de l'abstention, du nul ou du blanc.

Marine Le Pen souvent écrasée dans la Métropole bordelaiseEntre le 1er et le 2nd tour, l'abstention gagne en effet, 3,2 points dans le Département, passant de 19,9% à 23,1%, mais c'est surtout un spectaculaire saut en avant des votes blancs et nuls qui cumulés passe de 2,25% à 11,86%… Malgré une victoire sans appel, démontrant le cumul des votes de conviction et de raison, la défiance, tout même reste affichée envers le futur nouveau Président de la République.
Une défiance qui se lit aussi au fil des votes des territoires girondins, où l'on constate des résultats assez hétérogènes. Si dans certaines villes, notamment de la métropole bordelaise, la mobilisation anti-FN a marché à plein, avec un Emmanuel Macron écrasant régulièrement sa concurrente avec des scores dépassant souvent les 70% voire 80% des voix pour Bordeaux, Talence, Pessac, Gradignan et Le Bouscat (le record étant pour la ville centre avec 85,92% des voix pour Macron) d'autres communes et territoires ruraux, ne lui ont accordé leur confiance que d'une courte tête. Des territoires qui d'élections en élections, notamment lors des dernières élections départementales et régionales, confirment un vote à tout le moins protestataire, et un poids du FN qui s'affirme.

Médoc et Blayais : la colère a grondé dans les urnesDans le Médoc, où la candidate frontiste avait pris la tête du classement lors du premier tour, avec des scores souvent proches voire dépassant les 30%, la victoire d'Emmanuel Macron est bien plus relative que dans la Métropole : à Lesparre-Médoc (où Marine Le Pen avait engrangé 28,01% des voix au 1er tour) le candidat d'En Marche, passe tout juste les 50%. Si à Pauillac, son avance est un peu plus confortable avec 53% des voix, à Cussac-Fort-Médoc par exemple, où la candidate FN obtenait 36,93% au premier tour, elle reste en tête ce 7 mai avec plus de 54% des suffrages.
Autre terre, où cette fois Marine Le Pen, sort (très) régulièrement des urnes devant Emmanuel Macron : le Blayais et plus globalement le nord Gironde. Dès le nord de l'entre-deux-mers, les scores entre les deux candidats se resserrent : à Saint-Vincent-de-Paul, (dont les chiffres font exception dans la métropole), c'est encore Emmanuel Macron qui l'emporte tout juste avec 50,2% des voix. Mais passé la Dordogne, c'est bien souvent la candidate déchue au niveau national, qui donne la leçon au Président élu. A l'exception de Blaye où il s'impose avec 62% des voix, Marine Le Pen est omniprésente en tête de scrutin des bourgs et villages alentours : Braud-et-Saint-Louis (58% des voix) ; Saint-Christoly-de-Blaye (54,5%), Saint-Savin : (52,76%), Reignac (54,%), Gauriaguet (50,9%), Lapouyade (51,56%) la placent en première position, le tout avec des abstentions flirtant souvent avec les 25%... Ici la colère a grondé dans les urnes ce dimanche... Qu'en sera-t-il en juin prochain pour les législatives?

Abstentionnisme et votes blancsDans le Libournais et le Castillonais, où l’extrême droite est aussi arrivée en tête du premier tour de l’élection présidentielle dans la très large majorité des communes, la tendance s'est inversée lors de ce second tour. C'est notamment le cas à Coutras, à Guîtres ou encore Castillon La Bataille où pour ces trois communes, Emmanuel Macron navigue entre 52 et 57% des voix. A Libourne, dans la droite ligne de sa victoire du premier tour, il obtient 67,5% des votes. A noter ici aussi de très forts taux d'abstention. A titre d'exemple 25% d'abstentionnistes à Libourne, 30% à Castillon.
Poursuivant ce tour électoral de Gironde, l'Entre-deux-Mer et le Réolais, laisse un Macron vainqueur, mais généralement dans un moindre élan qu'au niveau national, il emporte par exemple Créon à 63,8% des voix, La Réole à 61,9, ou encore Rauzan et Sauveterre dans les mêmes proportions. Là encore les chiffres qui marquent, au delà des abstentions un peu inférieure à la moyenne nationale (25%), ce sont les votes blancs, qui dépassent souvent les 10% dans ce second tours, et les nuls autour de 3%.

A partir de Langon qui a placé Emmanuel Macron grand vainqueur de la course à la présidentielle (70,4% des voix), le Sud Gironde a suivi la tendance, mais de manière globalement moins affirmée. Ses scores ne laissant pour autant pas le terrain à Marine Le Pen, oscillent généralement entre 55% (Saint-Symphorien par exemple) et un peu plus de 65%, tel qu'à Captieux (66,8%).
Sur le Bassin d'Arcachon, qui se partageaient dans une relative égalité entre François Fillon et ses 44% à Arcachon lors du premier tour, et Emmanuel Macron, moins spectaculaire mais plus régulier dans ses scores, ce dernier a pris assez largement la main sur Marine Le Pen en réunissant plus de 74% des suffrages à Andernos et Arcachon par exemple.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5091
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"

Bernard Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux;  Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat Politique | 04/05/2021

Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain

Charline Claveau, Présidente de l'Office public de la langue occitane Politique | 27/04/2021

Charline Claveau : « La loi Molac est un texte fort pour sauver nos langues régionales »

darrieussecq et boudié une Politique | 23/04/2021

Régionales : Florent Boudié mènera la liste de Geneviève Darrieussecq en Gironde