Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

23/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre !+ d'info

22/09/21 : Samedi 25 septembre, la ludo-médiathèque de Cenon organise sa vente de documents retirés des collections : des livres adultes et jeunesse au tarif de 1€ ! Rendez-vous au Château Palmer à partir de 11h.

21/09/21 : Le pont d'Aquitaine sera fermé pour des travaux de maintenance dans les 2 sens de circulation entre les échangeurs 2 et 4 le 22 septembre de 21h au 23 septembre 6h ainsi que le 23 septembre 21h au 24 septembre 6h.

17/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

14/09/21 : Bègles - Soirée festive le 24 septembre au Musée de la Création Franche pour le lancement d'une campagne de dons pour restaurer l'oeuvre totem du Musée, la sculpture Au crépuscule d’un automne, de Louis Chabaud installée en 1993 dans le parc.+ d'info

10/09/21 : A Bordeaux, l'I-Boat fête (déjà!) ses 10 ans les 1er ,2 et 3 octobre avec une programmation internationale pour 3 jours de fête en plein air. Un mini festival avec le DJ Ricardo Villalobos,le producteur Palms Trax ou encore Voilaaa Sound System+ d'info

03/09/21 : A partir du 6 septembre, et pour le mois, le Département de la Gironde aménage la piste cyclable de la RD 806, qui traverse Bernos-Beaulac, afin de créer un rampe pour les cyclistes et les cavaliers.

03/09/21 : La 11ème édition des Tribunes de la presse se tient du 14 au 16 octobre à Bordeaux, sur le thème "Que peut le politique?", et en présence de Cédric Villani, Asma Mahlla, Jean-Claude Mailly, Lucile Schmid, de Flore Vasseur, Elie Barnavi, Manuel Valls.

01/09/21 : Charente-Maritime : Madame Anne WINKOPP-TOCH, nouvelle sous-préfète de Saint-Jean-d’Angély, prendra ses fonctions officiellement lors d’une cérémonie lundi 06 septembre à 11h30, aux Monuments aux Morts, à Saint Jean d’Angély.

01/09/21 : La piscine municipale de Billère (64) met en place une nouvelle activité à destination des enfants de 4 et 5 ans, le Jardin aquatique. Objectif: initier, découvrir et sensibiliser au milieu aquatique. Renseignements: 05 59 77 48 05

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/09/21 | D. Farrugia récompense les enfants du Village Action Enfance de Sablon

    Lire

    Le 20 septembre, la Fondation Action Enfance a remis les prix de son concours « Action Enfance fait son cinéma » dont Aqui en avait fait écho . Le court-métrage« Packtack » réalisé par le Village d'Enfants et d'Adolescents de Sablons en Gironde, avec, devant la caméra, les enfant du Village et, derrière la caméra, Rémi Bordin et Jean-Emile Mathis (étudiants à l'EICAR) s'est vu remettre le « Prix du Jury » par Dominique Farrugia, président d'un jury de professionnels du cinéma. Bravo à eux !

  • 23/09/21 | Poitiers : 1ère édition de la Science Battle

    Lire

    A l'occasion de la Nuit européenne des chercheurs le 24 septembre prochain, l'Université de Poitiers organise une Science Battle. Dès 15h, 3 équipes de 6 chercheuses et chercheurs des universités de Poitiers, Turku (Finlande) et Pavie (Italie) vont s'affronter simultanément sur des questions scientifiques et sociétales posées par le public. Ils seront évalués sur la base de plusieurs critères comme la justesse du raisonnement et leur esprit d'équipe. Les personnes souhaitant encourager l'équipe poitevine ont rendez-vous à la Maison des étudiants.

  • 23/09/21 | La Dordogne enregistre une forte hausse des accidents de la route

    Lire

    Les indicateurs sont au rouge en Dordogne concernant la sécurité routière. « Très préoccupants », comme l’a souligné le préfet Frédéric Perissat lors de son point de rentrée. 25 personnes ont trouvé la mort sur les routes depuis janvier. Soit 12 de plus qu’à la même période en 2020. Les 154 accidents corporels comptabilisés (+35) ont par ailleurs fait 207 blessés (+55). Il faut remonter à 2018 pour voir un bilan aussi terrible à cette date. En cause, de comportements irresponsables, en majorité.

  • 22/09/21 | Limoges Métropole recrute à Paris

    Lire

    Dans le cadre du mois de Limoges Métropole à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine à Paris, Limoges Métropole et Laou, expert de l'attractivité territoriale, organisent un Job Dating le 23 septembre. Au travers de cette journée, la métropole a pour volonté de recruter de nouveaux professionnels sur son territoire. Quatre des filières d'excellence seront représentées : la santé, l'eau, la céramique et le Pôle Alpha RLH pour représenter l'électronique, l'hyper fréquence, le photonique et le laser.

  • 22/09/21 | La semaine européenne du développement durable à Poitiers

    Lire

    Du 18 septembre au 8 octobre, Grand Poitiers participe à la semaine européenne du développement durable. A cette occasion une vingtaine d'évènements vont être organisés comme des visites, des ateliers ou encore des projections. Parmi les temps forts de la semaine, le public pourra visiter le 23 septembre, la chaufferie communale de Bonnes ou encore le Pôle d'échange multimodal de Grand Poitiers. Toutes les informations et les inscriptions sont à retrouver sur le site de Grand Poitiers.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Maintien des Régionales : Nicolas Thierry « satisfait » de la décision

14/04/2021 | Nicolas Thierry candidat écologiste pour les élections régionales de 2021 a présenté ce mardi matin ses 5 têtes de liste pour la Gironde.

Nicolas Thierry, tête de liste EELV aux élections régionales de juin 2021

Nicolas Thierry a présenté ce mardi ses cinq têtes de liste en Gironde. Parmi eux, des élus sortants, comme Anne-Laure Bedu (Génération Écologie), Vital Baude (EELV) et Christine Séguinau, Présidente du groupe écologiste à la Région. Ils sont accompagnés des « novices » Karfa Diallo, fondateur de l’association Mémoires & Partage, et Émilie Sarrazin, qui participe à son premier scrutin électoral. Nicolas Thierry a profité de cette présentation pour commenter les annonces du maintien des scrutins des Départementales et des Régionales, au mois de juin prochain.

Le gouvernement a demandé aux maires de France de se prononcer, le week-end dernier, sur le report – ou non – des élections Départementales et Régionales prévues en juin. 56% d’entre eux, dont le maire de Bordeaux Pierre Hurmic, se sont prononcés en faveur de ce maintien ; une proposition présentée ce mardi après-midi à l’Assemblée Nationale par le Premier ministre Jean Castex.
Les députés ont tranché : les élections seront décalées d’une semaine et se dérouleront les 20 et 27 juin prochains au lieu des 13 et 20. « Je suis très satisfait de cette décision de maintenir les élections au mois de juin. Le temps démocratique est important et doit être respecté », réagit Nicolas Thierry.

Un mélange vétérans-novices

Le candidat EELV aux élections régionales a salué ces décisions nationales alors qu’il présentait ses cinq têtes de liste pour la Gironde, un mélange sortants - primo arrivants à l'image du reste de sa liste. Trois conseillers régionaux sortants – Anne-Laure Bedu (Génération Écologie), Vital Baude (EELV) et Christine Séguinau (EELV) – sont donc colistiers de Nicolas Thierry en Gironde. Karfa Sira Diallo figure en quatrième position. Le fondateur de l’association bordelaise Mémoires et Partages, membre du conseil d’orientation de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, participe ainsi à sa deuxième élection, après les municipales de 2001 où il a mené la liste Couleurs bordelaises. « L’actualité de ces dernières années a montré la nécessité d’une convergence des luttes pour la protection du Vivant, justifie Karfa Diallo. Si on laisse toujours les mêmes personnes faire, rien ne changera. L’écologie apporte des réponses intelligentes et des solutions viables aux maux de la société ».

Visioconférence de Nicolas Thierry pour présenter les têtes d'affiche de sa liste pour les régionales en GirondeNicolas Thierry (en bas) et ses têtes de liste en Gironde.

 


Cinquième tête d’affiche girondine de la liste Nos Terroirs Notre Avenir, Émilie Sarrazin. Cette dernière fait ses premiers pas en politique, après avoir entre autres présidé la branche française de l’ONG Max Havelaar, en faveur du commerce équitable respectueux de l’homme et de l’environnement. Elle s’est lancée dans la politique en septembre dernier, en s’encartant chez Europe Écologie les Verts, après près d’une décennie à former des jeunes agriculteurs souhaitant s’installer sur une exploitation. « J’en ai marre de l’inaction politique en ce qui concerne les grands enjeux, assène-t-elle. La Région est un levier puissant dans les domaines tant économiques qu’agricoles. Mon souhait est de la faire changer d’échelle : NéoTerra c’est beau, mais trop peu de moyens sont mis pour la mener à bien ».

Premiers éléments de « programme »

En marge de la présentation de ses partenaires de campagne, Nicolas Thierry a évoqué plusieurs éléments, qui ressemblent à une ébauche de programme. La tête de liste Nos Terroirs Notre Avenir s’est fixé une priorité, depuis janvier : faire de la Nouvelle-Aquitaine la « première région en France et en Europe à opérer la bifurcation de société dont l’avenir et tous les êtres de cette planète ont besoin ».

Pour mener à bien ce souhait, le candidat écologiste évoque deux propositions, liées à l’actualité récente. La première concerne le monde agricole, victime de violents épisodes de gel les 6 et 7 avril derniers. Il demande notamment une mesure plus simple et plus rapide à opérer que le régime de calamité agricole, activé par le ministère de l’Agriculture le 9 avril. « Nous proposons de créer un fonds régional pour la résilience agricole, dont le but est d’aider nos agriculteurs à faire face aux aléas climatiques […] mais aussi les préparer aux évolutions inéluctables de leur secteur », affirme-t-il.
La deuxième proposition de Nicolas Thierry concerne la culture, qu’il compte la mettre au cœur de sa politique et la rendre accessible de manière égale à tous les néo-aquitains. « Pour que notre société tienne le coup, il faut réhabiliter le rôle fondamental de la culture […]. Elle est un lien qui nous relie aux autres, un pont entre le passé et l’avenir. Elle est le sel de la terre », ajoute Nicolas Thierry. Le candidat écologiste a l’intention de présenter un budget aux citoyen.ne.s « dans les semaines qui viennent ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Benjamin Boccas

Partager sur Facebook
Vu par vous
7874
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !