Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

  • 28/02/20 | Exposition "Espace Nature" à Rochefort Océan (17)

    Lire

    Du 25 février au 28 mars 2020, l’Expo Espace Nature aura lieu à Rochefort Océan, pour le plaisir des visiteurs qui découvriront au fil des photographies un périple de 18 mois sur le thème de l’écohabitat. L’occasion de découvrir d’autres modes et matériaux de construction en accord avec l’environnement. A travers ces images, l’exposition tend à ouvrir le champ des possibles dans l’esprit des visiteurs, en encourageant l’émergence de nouvelles pratiques.

  • 27/02/20 | L'octogénaire qui avait attaqué la mosquée de Bayonne est décédé

    Lire

    Claude Sinké, 84 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque de la mosquée de Bayonne qui avait fait deux blessés est décédé. Placé en détention provisoire au Centre pénitencier de Mont-de-Marsan, le procureur de la ville a indiqué qu'il était décédé mercredi après avoir été conduit aux urgences de l'hôpital, son état de santé s'étant aggravé. Il disait vouloir "venger l'attentat de Notre Dame de Paris" dont il pensait que la responsabilité de l'incendie incombait à des musulmans.

  • 27/02/20 | La Charente-Maritime décroche le label "vélo et fromage" au SIA

    Lire

    Au Salon International de l'Agriculture de Paris, le Département de la Charente-maritime a obtenu le 26 février le label "Vélo & Fromages".Lancé en 2018 par l'Assemblée des Départements de France, ce label vise à faire découvrir aux amateurs de randonnées à vélo les produits fromagers du terroir. Le premier itinéraire labellisé en Charente-Maritime fait découvrir une quarantaine de sites fromagers sur un parcours de 154 km, qui démarre à l’entrée Nord du département, sur la Vélo Francette.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Marc Fesneau en Dordogne : "toute mesure qui contribue à faire diminuer l'accidentologie est bonne"

12/08/2019 | En vacances en Dordogne, le ministre des relations avec le Parlement a participé lundi à une opération de prévention routière sur une aire de l'autoroute A 89.

Marc Fesneau est allé à la rencontre des usagers de la route

Le ministre chargé des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, qui passe quelques jours de vacances en Sarladais s'est rendu ce lundi sur l'aire de service du Manoire sur l'autoroute A 89. Après s'être volontiers prêté aux ateliers proposés par la prévention routière, il a rencontré les personnels œuvrant à la sécurité des mobilités pendant l'été, gendarmes, patrouilleurs de Vinci autoroute. Il a assisté à un contrôle de l'équipe cynophile des douanes. Cette matinée fut aussi l'occasion d'évoquer la limitation de vitesse à 80 km /h et l'hypothèse d'un retour à 90 km /h sur certains axes.

Décidemment en Dordogne, cet été, un ministre chasse l'autre. Après la visite de la garde des Sceaux, le 31 juillet au centre de détention de Neuvic et celle de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation Nationale dans une colonie de vacances à Excideuil samedi 3 août, c'était autour de Marc Fesneau, de fouler le sol périgourdin. Ce lundi en fin de matinée, le ministre chargé des relations avec le Parlement a participé sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, à une opération de contrôle et de prévention routière.  Le bureau de Sécurité routière de la préfecture proposait en collaboration avec Vinci Autoroute des ateliers pégagogiques sur les risques routiers. "C'est la première fois que nous organisons ces ateliers à et endroit. Le but est de faire prendre conscience des différents risques, notamment liés à la consommation d'alcool, ou de stupéfiants. Différents tests pour évaluer les temps de réaction des conducteurs qui varient en fonction de la vitesse du véhicule, de l'état de fatigue, du niveau de concentration sont proposés jusqu'à 16 heures aux personnes qui font une pause à cet endroit. L'objectif est bien de sensibiliser. l'opération sera renouvelée," indique Sophie Trouvé, responsable du bureau à la préfecture de la Dordogne.

Marc Fesneau a participé aux ateliers de la prévention routière

Le ministre s'est prêté volontiers aux différents tests. Puis Marc Fesneau est à allé à la rencontre des patrouilleurs de Vinci autoroute et a pu dialoguer avec Cédric qui a été gravement blessé il y a quelques années, lors d'une intervention de dépannage d'un véhicule. Depuis le début de l'année, les hommes en jaune de Vinci autoroute ont été victimes de 35 accidents ou accrochages en intervention. Aujourd'hui, Cédric oeuvre pour que les véhicules d'intervention soient équipés de caméras et  d'équipements complémentaires innovants pour garantir la sécurité de ses collègues. 

105 accidents 

Actuellement, le nombre d'accidents enregistrés depuis le début de l'année est de 105, un nombre en hausse. Par contre, on assiste à une légère diminution du nombre de morts ( -5). Ces accidents suiviennent très majoraiterement sur le réseau secondaire et concernent surtout les séniors. En Dordogne, régulièrement, diférentes opérations de sécurité routière et de prévention, sont menées : citons par exemple, le rallye des séniors (qui est organisé deux fois par an et qui permet aux plus de 65 ans de  se réapproprier le code de la route à travers plusieurs ateliers en milieu ouvert et en milieu fermé), la reprise du guidon (destinée aux motards qui ressortent leurs deux roues en printemps) et qui permet d'apprendre à négocier comme il faut un virage, avec l'escadron la gendarmerie. Marc Fesneau a ensuite assisté à un contrôle de douanes avec l'équipe cynophile composé d'Elo, un labrador de dix ans et de son maître chien. Le labrador, recruté par les douanes à deux mois, et formé à l'école des douanes à la Rochelle, est capable de flairer le moindre gramme de canabis et même des billets de banque. 
Cette matinée a été l'occasion d'évoquer la limitation de vitesse à 80 km /heure. Une mesure qu'a défendu Marc Fesneau, bien avant d'être nommé ministre. "Il y a rien de pire en tant qu'élu local, d'annoncer à une famille le décès d'un conjoint ou conjointe, d'un enfant, ou d'un frère tué dans un accident de la route. Une mesure de sécurité routière n'est jamais populaire et pourtant si on évoque le port de la ceinture de sécurité, cela avait fait couler beaucoup d'encre à l'époque et des milliers de vie ont été sauvées depuis.  Le Premier ministre a donné la possibilité aux conseils départementaux d'assouplir les 80 km / h. Ils s'en saisissent avec modération Il me semble qu'en Dordogne, seulement certaines routes pourraient être concernées par un retour au 90 km /h, environ un quart du réseau routier, indique le ministre, insistant sur le fait que la prévention doit être obligatoirement associée à la répression.
Cette énième visite ministérielle fut une fois de plus pour le président du Département, Germinal Peiro, d'évoquer le dossier du contournement routier de Beynac, ainsi que l’avenir préoccupant des papeteries de Condat où 500 emplois sont en jeu auxquels s'ajoutent  les emplois induits. Il a remis au ministre une copie des courriers adressés récemment au Président de la République. Un autre membre du gouvernement pourrait aussi venir en Dordogne dans les prochains jours en la personne du secrétaire d'état à l'industrie. Une nouvelle occasion d'évoquer ces deux sujets importants.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4729
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !