Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

  • 28/11/20 | Rajeunissement pour Les Halles d'Andernos-les-bains

    Lire

    L’équipe municipale d’Andernos-les-bains se lance un défi de taille : reconstruire son centre-ville afin de donner un coup de boost à son attractivité. Trois opérations principales : construction d’un complexe cinématographique et culturel, réaménagement des espaces publics dans la rue du 11-Novembre, sur la place du 14-Juillet et l’avenue de Bordeaux. La dernière, et pas des moindres : la démolition-reconstruction des halles du marché. Cette structure de 1200m2 qui accueille 25 commerces, ne répond plus aux usages et normes en vigueur. Pour cette reconstruction, la Région soutien la commune avec une aide de 600 000€.

  • 28/11/20 | Un magasin de producteurs à Châteauneuf-sur-Charente

    Lire

    En 2017, la commune de Châteauneuf-sur-Charente (16) a acquis un bâtiment au sein duquel différents commerces et services de proximité sont actuellement installés. Au sein de ce bâtiment, un magasin de producteurs va voir le jour sur une surface de 167 m² et où la gestion de celui-ci sera réalisés par les producteurs. Afin de permettre à la collectivité d’aménager les espaces adaptés à cette activité, la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué lors de sa dernière commission permanente une aide de 32 750 euros.

  • 28/11/20 | Saintes : le site de la Palu va devenir un espace naturel sensible

    Lire

    Classé en zone Natura 2000, La Palu est un site naturel unique de 122 hectares, situé non loin du centre-ville et au bord du fleuve Charente, au coeur de la ville de Saintes. Le conseil municipal vient de valider une convention avec le Département pour faire du site un Espace naturel sensible (ENS). Le Département co-financera à hauteur de 40% l'ensemble des actions liées à la gestion, la préservation et la valorisation de l'environnement des lieux, ainsi que la mise en place d'une éco-taxe.

  • 27/11/20 | La collecte nationale des banques alimentaires est lancée

    Lire

    La banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde organiste sa collecte ces 27 et 28 novembre. Cette fois-ci, elle sera physique dans le respect des gestes barrière,comme habituellement dans les magasins les plus importants. La seconde est dématérialisée, avec l’opération de distribution de coupons correspondant à des repas (2 euros pour un repas). Les sommes réunies sont transformées ultérieurement en achat de denrées alimentaires. Au niveau des produits, il est préférable de favoriser féculents et conserves de poisson, viande et légumes. Surtout pas de produits frais, ni de produits pour bébé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Marc Fesneau en Dordogne : "toute mesure qui contribue à faire diminuer l'accidentologie est bonne"

12/08/2019 | En vacances en Dordogne, le ministre des relations avec le Parlement a participé lundi à une opération de prévention routière sur une aire de l'autoroute A 89.

Marc Fesneau est allé à la rencontre des usagers de la route

Le ministre chargé des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, qui passe quelques jours de vacances en Sarladais s'est rendu ce lundi sur l'aire de service du Manoire sur l'autoroute A 89. Après s'être volontiers prêté aux ateliers proposés par la prévention routière, il a rencontré les personnels œuvrant à la sécurité des mobilités pendant l'été, gendarmes, patrouilleurs de Vinci autoroute. Il a assisté à un contrôle de l'équipe cynophile des douanes. Cette matinée fut aussi l'occasion d'évoquer la limitation de vitesse à 80 km /h et l'hypothèse d'un retour à 90 km /h sur certains axes.

Décidemment en Dordogne, cet été, un ministre chasse l'autre. Après la visite de la garde des Sceaux, le 31 juillet au centre de détention de Neuvic et celle de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation Nationale dans une colonie de vacances à Excideuil samedi 3 août, c'était autour de Marc Fesneau, de fouler le sol périgourdin. Ce lundi en fin de matinée, le ministre chargé des relations avec le Parlement a participé sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, à une opération de contrôle et de prévention routière.  Le bureau de Sécurité routière de la préfecture proposait en collaboration avec Vinci Autoroute des ateliers pégagogiques sur les risques routiers. "C'est la première fois que nous organisons ces ateliers à et endroit. Le but est de faire prendre conscience des différents risques, notamment liés à la consommation d'alcool, ou de stupéfiants. Différents tests pour évaluer les temps de réaction des conducteurs qui varient en fonction de la vitesse du véhicule, de l'état de fatigue, du niveau de concentration sont proposés jusqu'à 16 heures aux personnes qui font une pause à cet endroit. L'objectif est bien de sensibiliser. l'opération sera renouvelée," indique Sophie Trouvé, responsable du bureau à la préfecture de la Dordogne.

Marc Fesneau a participé aux ateliers de la prévention routière

Le ministre s'est prêté volontiers aux différents tests. Puis Marc Fesneau est à allé à la rencontre des patrouilleurs de Vinci autoroute et a pu dialoguer avec Cédric qui a été gravement blessé il y a quelques années, lors d'une intervention de dépannage d'un véhicule. Depuis le début de l'année, les hommes en jaune de Vinci autoroute ont été victimes de 35 accidents ou accrochages en intervention. Aujourd'hui, Cédric oeuvre pour que les véhicules d'intervention soient équipés de caméras et  d'équipements complémentaires innovants pour garantir la sécurité de ses collègues. 

105 accidents 

Actuellement, le nombre d'accidents enregistrés depuis le début de l'année est de 105, un nombre en hausse. Par contre, on assiste à une légère diminution du nombre de morts ( -5). Ces accidents suiviennent très majoraiterement sur le réseau secondaire et concernent surtout les séniors. En Dordogne, régulièrement, diférentes opérations de sécurité routière et de prévention, sont menées : citons par exemple, le rallye des séniors (qui est organisé deux fois par an et qui permet aux plus de 65 ans de  se réapproprier le code de la route à travers plusieurs ateliers en milieu ouvert et en milieu fermé), la reprise du guidon (destinée aux motards qui ressortent leurs deux roues en printemps) et qui permet d'apprendre à négocier comme il faut un virage, avec l'escadron la gendarmerie. Marc Fesneau a ensuite assisté à un contrôle de douanes avec l'équipe cynophile composé d'Elo, un labrador de dix ans et de son maître chien. Le labrador, recruté par les douanes à deux mois, et formé à l'école des douanes à la Rochelle, est capable de flairer le moindre gramme de canabis et même des billets de banque. 
Cette matinée a été l'occasion d'évoquer la limitation de vitesse à 80 km /heure. Une mesure qu'a défendu Marc Fesneau, bien avant d'être nommé ministre. "Il y a rien de pire en tant qu'élu local, d'annoncer à une famille le décès d'un conjoint ou conjointe, d'un enfant, ou d'un frère tué dans un accident de la route. Une mesure de sécurité routière n'est jamais populaire et pourtant si on évoque le port de la ceinture de sécurité, cela avait fait couler beaucoup d'encre à l'époque et des milliers de vie ont été sauvées depuis.  Le Premier ministre a donné la possibilité aux conseils départementaux d'assouplir les 80 km / h. Ils s'en saisissent avec modération Il me semble qu'en Dordogne, seulement certaines routes pourraient être concernées par un retour au 90 km /h, environ un quart du réseau routier, indique le ministre, insistant sur le fait que la prévention doit être obligatoirement associée à la répression.
Cette énième visite ministérielle fut une fois de plus pour le président du Département, Germinal Peiro, d'évoquer le dossier du contournement routier de Beynac, ainsi que l’avenir préoccupant des papeteries de Condat où 500 emplois sont en jeu auxquels s'ajoutent  les emplois induits. Il a remis au ministre une copie des courriers adressés récemment au Président de la République. Un autre membre du gouvernement pourrait aussi venir en Dordogne dans les prochains jours en la personne du secrétaire d'état à l'industrie. Une nouvelle occasion d'évoquer ces deux sujets importants.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5698
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !