Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/12/19 | Angoulême: "Mode et Bande dessinée", plus qu'un mois !

    Lire

    A Angoulême, l'expo "Mode et Bande dessinée" au Musée de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, inaugurée en juin 2019, a déjà attiré plus de 22.000 visiteurs. Il ne reste plus qu'un petit mois (5janvier) pour la découvrir, avec près de 200 pièces dont certaines très rarement exposées signées Yves Saint Laurent, Winsor McKay, Thierry Mugler ou encore Moebius. Le dialogue entre planches originales, vêtements et accessoires de mode est un des facteurs du succès de cette exposition inédite, et rare.

  • 08/12/19 | Bordeaux : Matthieu Rouveyre sur le départ

    Lire

    Le vice-président du Conseil départemental et conseiller municipal d'opposition Matthieu Rouveyre a annoncé dans un post Facebook son retrait de la vie politique. Même s'il ne s'était pas déclaré officiellement candidat aux prochaines municipales, il a participé aux propositions au travers du collectif "Bordeaux Maintenant", retiré du jeu ce vendredi à la suite de négociations non-abouties avec les écologistes. Tout en expliquant qu'il ira au bout de ses mandats en cours, il annonce "préparer notamment un tour du monde de quelques années en tant que nomade digital".

  • 07/12/19 | François Bayrou mis en examen

    Lire

    Ce 6 décembre, François Bayrou a été mis en examen pour " complicité de détournement de fonds publics" dans le dossier des emplois du parti centriste au Parlement européen. Pour son avocat Pierre Cornut-Gentille cette décision a été prise " à l'encontre de tous les éléments de preuve produits, la suite de l'instruction démontrera qu'elle est totalement infondée"

  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Marc Fesneau en Dordogne : "toute mesure qui contribue à faire diminuer l'accidentologie est bonne"

12/08/2019 | En vacances en Dordogne, le ministre des relations avec le Parlement a participé lundi à une opération de prévention routière sur une aire de l'autoroute A 89.

Marc Fesneau est allé à la rencontre des usagers de la route

Le ministre chargé des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, qui passe quelques jours de vacances en Sarladais s'est rendu ce lundi sur l'aire de service du Manoire sur l'autoroute A 89. Après s'être volontiers prêté aux ateliers proposés par la prévention routière, il a rencontré les personnels œuvrant à la sécurité des mobilités pendant l'été, gendarmes, patrouilleurs de Vinci autoroute. Il a assisté à un contrôle de l'équipe cynophile des douanes. Cette matinée fut aussi l'occasion d'évoquer la limitation de vitesse à 80 km /h et l'hypothèse d'un retour à 90 km /h sur certains axes.

Décidemment en Dordogne, cet été, un ministre chasse l'autre. Après la visite de la garde des Sceaux, le 31 juillet au centre de détention de Neuvic et celle de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'éducation Nationale dans une colonie de vacances à Excideuil samedi 3 août, c'était autour de Marc Fesneau, de fouler le sol périgourdin. Ce lundi en fin de matinée, le ministre chargé des relations avec le Parlement a participé sur l'aire de service du Manoire sur l'A 89, à une opération de contrôle et de prévention routière.  Le bureau de Sécurité routière de la préfecture proposait en collaboration avec Vinci Autoroute des ateliers pégagogiques sur les risques routiers. "C'est la première fois que nous organisons ces ateliers à et endroit. Le but est de faire prendre conscience des différents risques, notamment liés à la consommation d'alcool, ou de stupéfiants. Différents tests pour évaluer les temps de réaction des conducteurs qui varient en fonction de la vitesse du véhicule, de l'état de fatigue, du niveau de concentration sont proposés jusqu'à 16 heures aux personnes qui font une pause à cet endroit. L'objectif est bien de sensibiliser. l'opération sera renouvelée," indique Sophie Trouvé, responsable du bureau à la préfecture de la Dordogne.

Marc Fesneau a participé aux ateliers de la prévention routière

Le ministre s'est prêté volontiers aux différents tests. Puis Marc Fesneau est à allé à la rencontre des patrouilleurs de Vinci autoroute et a pu dialoguer avec Cédric qui a été gravement blessé il y a quelques années, lors d'une intervention de dépannage d'un véhicule. Depuis le début de l'année, les hommes en jaune de Vinci autoroute ont été victimes de 35 accidents ou accrochages en intervention. Aujourd'hui, Cédric oeuvre pour que les véhicules d'intervention soient équipés de caméras et  d'équipements complémentaires innovants pour garantir la sécurité de ses collègues. 

105 accidents 

Actuellement, le nombre d'accidents enregistrés depuis le début de l'année est de 105, un nombre en hausse. Par contre, on assiste à une légère diminution du nombre de morts ( -5). Ces accidents suiviennent très majoraiterement sur le réseau secondaire et concernent surtout les séniors. En Dordogne, régulièrement, diférentes opérations de sécurité routière et de prévention, sont menées : citons par exemple, le rallye des séniors (qui est organisé deux fois par an et qui permet aux plus de 65 ans de  se réapproprier le code de la route à travers plusieurs ateliers en milieu ouvert et en milieu fermé), la reprise du guidon (destinée aux motards qui ressortent leurs deux roues en printemps) et qui permet d'apprendre à négocier comme il faut un virage, avec l'escadron la gendarmerie. Marc Fesneau a ensuite assisté à un contrôle de douanes avec l'équipe cynophile composé d'Elo, un labrador de dix ans et de son maître chien. Le labrador, recruté par les douanes à deux mois, et formé à l'école des douanes à la Rochelle, est capable de flairer le moindre gramme de canabis et même des billets de banque. 
Cette matinée a été l'occasion d'évoquer la limitation de vitesse à 80 km /heure. Une mesure qu'a défendu Marc Fesneau, bien avant d'être nommé ministre. "Il y a rien de pire en tant qu'élu local, d'annoncer à une famille le décès d'un conjoint ou conjointe, d'un enfant, ou d'un frère tué dans un accident de la route. Une mesure de sécurité routière n'est jamais populaire et pourtant si on évoque le port de la ceinture de sécurité, cela avait fait couler beaucoup d'encre à l'époque et des milliers de vie ont été sauvées depuis.  Le Premier ministre a donné la possibilité aux conseils départementaux d'assouplir les 80 km / h. Ils s'en saisissent avec modération Il me semble qu'en Dordogne, seulement certaines routes pourraient être concernées par un retour au 90 km /h, environ un quart du réseau routier, indique le ministre, insistant sur le fait que la prévention doit être obligatoirement associée à la répression.
Cette énième visite ministérielle fut une fois de plus pour le président du Département, Germinal Peiro, d'évoquer le dossier du contournement routier de Beynac, ainsi que l’avenir préoccupant des papeteries de Condat où 500 emplois sont en jeu auxquels s'ajoutent  les emplois induits. Il a remis au ministre une copie des courriers adressés récemment au Président de la République. Un autre membre du gouvernement pourrait aussi venir en Dordogne dans les prochains jours en la personne du secrétaire d'état à l'industrie. Une nouvelle occasion d'évoquer ces deux sujets importants.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4338
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !