Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Mérignac: Les derniers vœux de Michel Sainte-Marie : «Ne pas céder à la tyrannie de l'instant»

09/01/2014 | Ce 8 janvier, c'est entouré de quelques 400 invités que Michel Sainte-Marie s'est prêté à l'exercice de la cérémonie des vœux aux personnalités pour 2014.

Michel Sainte-Marie lors des voeux aux personnalités 2014 entouré de Vincent Feltesse, Marie Récalde et Alain Anziani, candidat à la succession du Maire sortant

Après sept mandats successifs, les vœux 2014 du Maire de Mérignac, marquaient les derniers d'une carrière politique qui s'achèvera en mars prochain. Posté à l'entrée des Salons de la Mairie, Michel Sainte-Marie a accueilli individuellement chaque invité, avant de prononcer un discours de passeur de relai, égrenant à l'attention de ses éventuels successeurs, quelques grands principes et conseils éprouvés par l'expérience de 40 ans d'action municipale. En fin d'intervention, il a également livré son sentiment sur «la mue» à venir de la gestion des affaires communales, avec la création des Métropoles au 1er janvier 2015.

Du haut de ses 40 ans à la tête de la Mairie de Mérignac, Michel Sainte-Marie est particulièrement bien placé pour affirmer, exemples à l'appui, qu'«une ville se construit dans la durée». Premier d'entre eux: le centre ville de Mérignac, dont les premières études d'urbanisme remontent à 1983. Il «prend enfin tournure» et s'achèvera totalement avec la livraison de la dernière ZAC face à la médiathèque «prévue pour 2016-2017». Autre exemple qui démontre selon lui «la nécessité d'avoir une permanence dans l'action»: «le projet de Zénith d'agglomération» que Michel Sainte-Marie se rappelle avoir porté à la CUB au début des années 80 et qui devrait finalement voir le jour à Floirac... en 2017. Enfin autre saga politique là encore débutée lorsque l'homme était Président de la CUB: le tramway. Après 10 ans de perdus selon lui, autour de la «fantasmagorie d'un métro sous-terrain», on célèbre ces jours-ci, et 30 ans après les premières études, le 10ème anniversaire de la mise en service d'un tram qui n'en finit pas de s'étendre. Et Mérignac en sait quelque chose, dans un an «plus des deux tiers des Mérignacais auront le tram à proximité», souligne le Maire.

"La solidarité au coeur des compétences"Mais, outre la permanence de l'action, «il faut savoir résister aux pressions des intérêts particuliers» car, prévient-il, «le Maire, la Municipalité sont les premiers interlocuteurs de nos concitoyens quelle que soit la diversité de leurs interrogations». Rappelant à ce titre, que «la solidarité est au cœur des compétences communales», il illustre son propos par le Relais des Solidarités récemment ouvert dans sa commune, et qui fédère «l'ensemble des dispositifs caritatifs mérignacais».
Autre compétence nécessaire: «l'écoute permanente», sous toutes ses formes «des plus traditionnelles au plus spontanées», sans oublier les plus contemporaines à travers internet et les réseaux sociaux. En outre, au delà de l'écoute, il faut «savoir rassembler», insiste Michel Sainte-Marie. «C'est ainsi que notre Municipalité s'est toujours largement ouverte à toutes les forces vives de Mérignac» rappelle-t-il.
Enfin, en guise d'hommage à ses services, Michel Sainte-Marie, a insisté sur le fait qu'au delà de l'équipe municipale élue, l'action communale «ne peut être que le fruit d'une action collective appuyée sur une administration fidèle, rigoureuse et désintéressée».

"Conserver un échelon de proximité"Mais au delà de ce retour empirique sur l'action municipale, Michel Sainte-Marie, a également porté son regard bienveillant, sur les évolutions à venir au sein de la CUB, bientôt métamorphosée en Métropole bordelaise. Des évolutions, non sans conséquence sur la répartition des compétences avec les communes, qu'il considère «aller dans la bonne direction». «Un jour viendra où une seule institution, élue au suffrage universel direct, incarnera toute l'agglomération» prédit-il. Une perspective qui lui plaît, même s'il lui semble «indispensable de conserver un échelon de proximité» dans lequel reconnaît-il les conseillers municipaux auront «un rôle différent, plus porté sur les questions du quotidien et moins sur le développement de leur ville».
En attendant ces changements futurs, il a tout de même rappelé «une exigence» pour Mérignac et l'agglomération: «une liaison directe aéroport/gare Saint-Jean en passant par le centre de Bordeaux», ainsi que la nécessité d'une desserte de l'aéroport par la gare de Pessac Alouette... Les regrets peut-être de ce qu'il n'aura pas eu le temps de réaliser.
Un discours chaleureusement applaudi par les nombreux participants.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
888
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !