aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Mérignac: un premier bilan pour Alain Anziani

01/06/2015 | Son prédécesseur a occupé son siège durant 40 ans. Alain Anziani, est Maire de Mérignac depuis un an, et tire le bilan de ce premier anniversaire.

Alain Anziani, Maire de Mérignac

Ce 1er juin, à peine un peu plus d'un an après son élection à la succession de Michel Sainte-Marie au fauteuil de Maire de Mérignac, Alain Anziani a convié la presse pour un premier bilan de son action municipale. L'occasion d'évoquer, entre réalisations effectives et projets en cours, des questions liés à l'urbanisme, au cadre de vie, au services à la population ou encore au développement économique, le tout dans un souci affirmé de concertation et d'échanges avec les habitants et dans un contexte organisationnel en forte évolution liée à la métropolisation de l'agglomération Bordelaise. Une question que n'ignore pas, loin de là, celui qui est aussi Premier Vice Président de Bordeaux Métropole.

Si ses collaborateurs témoignent volontiers d'un « changement de style » au regard de son prédécesseur, Alain Anziani tient à le préciser d'emblée, « c'est un bilan que je partage avec Michel Sainte-Marie car les plus gros dossiers mettent bien sûr plus d'un an à aboutir ». Un héritage, ou à tout le moins, une absence de rupture, que le Maire remonte même jusqu'à Robert Brettes, quand il reprend le slogan « Mérignac Ville verte » dont son prédecesseur a été l'auteur dans les années 60. Un slogan, toujours d'actualité concernant le cadre de vie des Mérignacais souligne Alain Anziani qui, sur un an, liste « la mise en place d'une centaine de bancs, 6 nouveaux squares, 4600 ha de palettes réaménagées, 56 arbres plantés et 550 arbustes et vivaces... »

"Un urbanisme apaisé et concerté"Un cadre de vie, duquel ne peut être exclue la question de l'urbanisme, surtout dans un contexte de demande de logements important. « Il manque 50 000 logements sur l'ensemble de l'agglomération bordelaise, constate le Maire. En même temps, chacun est très attentif à son cadre de vie, et quand il y a des projets, il y a tout de suite des mécontents. En 2014, 87 logements neufs ont été livrés, ils nous en faudrait environ 500, ce sera le cas en 2015 ». Mais la Mairie s'est fixé une règle : celle du « respect de l'identité des quartiers, au nom duquel d'ailleurs nous avons déjà refusé des permis de construire d'immeubles qui ne s'intégraient pas dans le paysage urbain».
Pour Alain Anziani, il s'agit de proposer « un urbanisme apaisé et concerté ». A ce titre, l'actuel Plan Local d'Urbanisme est en cours de révision rappelle-t-il. Au titre du logement, deux grands projets sont à l'ordre du jour, autour de l'avenue de la Marne et du côté de Mérignac Soleil, qui donneront lieu à la naissance d'un nouveau quartier d'environ 3000 logements. Les concertations sur ces zones ont été lancées le 29 mai dernier en Conseil municipal. Autre grand projet d'urbanisme qui devrait être finalisé à partir de cette année : le centre ville, qui en 2014 a vu la livraison de 2 nouvelles constructions, et les travaux de construction d'un troisième ilôt commenceront en juillet, avec une cour intérieure comprenant l'enseigne motrice Monoprix. « Mérignac espère être dotée d'un centre ville à la hauteur de ses 70 000 habitants pour fin 2016 », même si le Maire n'exclue pas une livraison plus tardive en cas de procédure(s) de recours.

Des "Maisons des habitants"Autre pilier d'actions mis en avant par le Maire lors de ce premier bilan : les services à la population et plus particulièrement encore aux jeunes et à l'éducation, considérant la mise en place de la réforme des rythmes scolaires comme une des réalisations phares de ce début de mandat. Ce sont en effet, 2 millions d'euros qui y ont été consacrés, soit 312€ net par élève. Un investissement semble-t-il à bon escient puisque 90% des parents interrogés sur l'organisation et la qualité des Temps d'Accueil Périscolaire s'en disent satisfaits.
Sur les services aux habitants, Alain Anziani a également profité de cette conférence de presse pour annoncer la création de « ''Maisons des habitants'' qui ont vocation à fédérer dans chaque quartier, l'ensemble des services publics qui existent : centre social mairie annexe, antenne de la médiathèques, etc... Une mutualisation des moyens permettant le maintien de ces services publics adaptés à chaque quartiers ». La première de ces Maisons des habitants, à Beaudésert, verra sa première pierre posée le 18 juin prochain.

La Métropole aux manettesSur les questions liées au développement économique, il s'est naturellement félicité de la place toujours confortée de Mérignac dans le secteur aéronautique. « Les ventes successives de Rafales (84 au total) pourraient notamment donner lieu à des créations d'emplois d'ici 2 à 3 ans, selon Eric Trappier, le PDG de Dassault », cite le Maire. Sur le sujet de l'aéroport de Bordeaux, il est revenu sur « le front commun » de l'ensemble des acteurs publics qui demandent à ce que l'infrastructure reste sous contrôle public, au regard notamment de sa spécificité à concilier usage civil et militaire. Autre souci du maire sur cette zone aéroportuaire et commerciale proche : en éviter l’asphyxie. Si des travaux d'aménagement sont d'ores et déjà prévus pour 1 million d'euros cet été, le Alain Anziani compte également sur l'extension de la ligne A jusqu'à l'aéroport. Une ligne A dont le mois de janvier 2015 a vu l'ouverture d'un première partie de cette extension.
Pour autant, si Alain Anziani exprime son choix pour une seconde extension jusqu'à l'aéroport, celle-ci n'en est pour l'heure qu'au stade des études préliminaires pour lesquelles c'est la Métropole qui est aux manettes. Aux manettes, la Métropole devrait aussi l'être quant à la réalisation du futur grand stade nautique, si celui-ci est classé d'intérêt métropolitain au mois de septembre prochain.

Conciliation et anticipation des conflitsQuant à la méthode de travail choisie depuis un an, Alain Anziani se reconnaît « une sensibilité très particulière à la conciliation » ; « le moyen d'anticipation des conflits » par excellence considère -t-il. « Nous essayons vraiment d'être à l'écoute des usagers. En un an, nous avons réaliser 10 réunions de conseils de quartier. Par ailleurs nous sommes dans une totale réorganisation des services à l'occasion de laquelle, nous voulons parvenir à davantage assurer un suivi de nos engagements sur les paroles et remarques des habitants.» Le tout dans la sobriété de la dépense publique et dans le renouvellement de son engagement à ne pas augmenter les impôts locaux sur la durée de son mandat. Quant à la modernisation de l'administration municipale, elle se fait « de pair » avec la métropolisation. Une métropolisation qu'il a également évoqué, jugeant nécessaire de faire passer un message de dédramatisation et soulignant que selon lui, « elle sera un outil au service des communes. »
Un regard approfondi sur sa perception de la Métropolisation et de sa mise en place est à retrouver dans l'entretien qu'Alain Anziani a accordé à Aqui au mois de mai dernier.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5182
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !